Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Bird Game +, fais comme l'oiseau

Image de couverture de [Test] Bird Game +, fais comme l'oiseau

Fiche technique :

  • Genre : Contemplatif, aventure
  • Développeur : Bryan Tabor / Ratalaika Games
  • Plateformes : PS4
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 173 Mo
  • Date de sortie : 1 mai 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé
  • Platine : Oui
  • Test sponsorisé : Non
  • Obtenu via : Clé de review

 

Si vous souhaitez vous relaxer un peu entre les fights sanglants de Mortal Kombat et les hordes de mutants de Days Gone, voici un nouveau titre proposé par Ratalaika, développé cette fois par Bryan Tabor. Une sorte de Mouette Simulator à l’esthétique unique. Envolons-nous pour ce test aviaire…

 

Fais comme l’oiseau…

Le menu principal (en Français) nous offre les choix suivants :

  • Commencer ou continuer : le mode “histoire”

  • Infini : similaire au mode histoire à la différence qu’on y collecte des points et qu’il n’y a pas de checkpoints : si l’on meurt, retour à la case départ.

  • Classements donne accès aux leaderboards

  • Défis permet de voir ce que l’on a réalisé dans le jeu (battre tel ou tel boss, finir le jeu…)

  • Options : parmi les classiques options de sons et de contrôles, on pourra choisir un mode “NOIR” qui inverse les couleurs (idéal si on joue dans une pièce non éclairée) et un mode “EAU DE LUXE” pour activer ou désactiver les effets de vagues à la surface de l’eau.

 

 

Ca vit d’air pur et d’eau fraîche un oiseau...

Dans Bird Game +, on incarne donc un oiseau, qui ressemble à une mouette, dans un voyage parsemé d’obstacles en tous genres : roseaux, papillons, libellules, araignées,... La difficulté est progressive. Au début il ne s’agit que d’une promenade de santé puis les pièges se multiplient. Pas de challenge extraordinaire, juste ce qu’il faut pour que ça reste un jeu relaxant sans toutefois qu’on ne s'ennuie avec. Les checkpoints sont légions et si il nous arrive de perdre, on ne recommencera jamais bien loin, du moins en mode histoire. En mode infini, on gagne des points au fur et à mesure qu’on avance.

En fin de niveau on rencontrera un (ou des) boss, chacun nécessitant une technique particulière pour en venir à bout. Là non plus, rien d’insurmontable ne vous inquiétez pas, ce n’est pas un Soulsborne, son but n’est pas là.

 

 

D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau

Le gameplay est on ne peut plus basique : aller à droite ou à gauche, en haut ou en bas et attraper avec X. Il faut parfois lutter un peu contre le vent et d’autres fois encore, passer par des cercles pour accélérer et ne pas finir écrasé entre 2 troncs d’arbres par exemple. Dans ce genre de cas, si le cercle se situe par exemple plus sur le côté, on peut le louper du fait de la caméra qui n’est pas toujours placé de manière évidente…

 

 

Mais jamais rien ne l’empêche, l’oiseau

Ce qui m’a marqué dans bird game +, c’est son esthétique particulière. Le jeu semble avoir été dessiné à la plume et à l'encre de Chine. A la fois simple, sans trop de détails et beau. La bande son, simple et mélodieuse durant la balade, s’accélère lors de la rencontre avec les boss.

On se promène, sans prise de tête, et entre 30 minutes et une heure plus tard, on a un nouveau platine à ajouter à sa collection… On regrettera quand même qu’il n’y ait pas de version PS Vita, c’est vraiment dommage.

 

 

D'aller plus haut

Bird Game + est un jeu qui m’a plu, à la fois par son côté esthétique que par son concept. C’est un jeu contemplatif, on se laisse porter par le vent, on attrape un poisson entre 2 battements d’ailes… Pas de try hard, on ne s’arrache pas les cheveux à perdre 36 fois au même endroit, au même boss… Une galinette aux airs de mouette avec laquelle on passe un bon moment, et après tout, dans un jeu vidéo, c’est tout ce qui compte, non?

(Ce test est dédicacé à Michel Fugain)

 

On a aimé :

  • L'esthétique particulière du soft
  • La bande son
  • Un jeu relaxant à souhait

On n’a pas aimé :

  • Placement de la caméra parfois hasardeux

On aurait voulu :

  • Une version PS Vita
  • Un platine qui demande de finir le jeu (bis repetita) 

Dans le même genre (mais pas trop) :

  • Race the Sun
  • Entwined

 

Notes :

Graphismes :
Un design particulier, très agréable à regarder
8/10
Musique et sons :
Musique relaxante, entraînante lors des combats de boss
7/10
Gameplay :
Simple, une prise en main très rapide, mais un placement de caméra pas toujours pratique
6/10
Scénario et histoire :
pas de scénario, on se promène en volant au gré du vent...
-/10
Durée de vie :
Un platine en moins d'une heure, le jeu fini en moins de 3 heures (en y allant gentiment)
4/10
Rapport qualité / prix :
Le jeu n'est pas vraiment cher, mais on a l'habitude d'avoir une version vita en plus pour le même prix.
5/10
Coup de coeur :
Oui, c'est un soft très sympa avec un style agréable et poétique.
7/10
Total : 6.2/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire