Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Iron Snout, un cochon peut-il devenir boucher ?

Image de couverture de [Test] Iron Snout, un cochon peut-il devenir boucher ?

Fiche technique :

  • Genre : Casual, beat em up, reflexes
  • Développeur : Snout Up / Ratalaika
  • Plateformes : PS Vita / PS4 (cross-buy)
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 29 Mo (oui oui 29 !)
  • Date de sortie : 17 avril 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé
  • Platine : Oui
  • PS TV : Oui
  • Test sponsorisé : Non
  • Obtenu via : Clé de review

 

Iron snout est un jeu casual issu du monde mobile qui mélange plusieurs styles : Beat em up, Baston, highscores et combos. Ce titre est développé par Snout Up, un petit studio Lithuanien, et porté sur PS Vita / PS4 (entre autres) par Ratalaika Games (qui est décidément très très prolifique ces derniers temps !).

Le héro principal de ce petit jeu est un cochon (ou un porc ?) qui doit faire face à ce que nous connaissons de mieux ces temps-ci avec nos séries TV et films préférés : The Walking Dead et World War Z…. une invasion de zombies. Mais pas n’importe quels zombies non… des loups !

 

Et si on commençait ?

Le menu principal est simple, on peut :

  • Commencer une partie
  • Changer d’apparence (au début on a accès à 2 tenues : … tout nu ou père noel, dans les 2 cas ça fait gros cochon pervers… Il sera possible de débloquer des tenues à force de tuer et se faire tuer)
  • Paramètres avec les grands classiques : musique, son, sang (on/off), tremblement de l’écran (on/off).

Un petit clin d’oeil si on désactive le sang, un petit nounours avec sa tétine s’affiche dans le coin bas gauche de l’écran histoire de vous rappeler que vous êtes un bébé...

menu principal
Pour débloquer cette tenue il faudra 500 kills sur le niveau pirate

 

Appuyons sur “commencer” et nous voici face à un second choix :

  • Combat (pour démarrer)
  • Choix du niveau (ou plutôt du décors). Au début un seul est accessible puis deux autres se débloqueront
  • Mode de jeu : classique (combat avec jauge de vie), mort subite (une morsure ou coup et t’es mort, à la hotline miami…), et enfin “1 cochon contre 100” qui porte bien son nom et fait office de “endless mode”..

Des statistiques sont affichées à droite de l’écran (et il y en a un paquet !) :

  • Durée de combat totale
  • Total de tués
  • Nombre de morts, de coups, de chocs
  • Meilleur combo de kills
  • Nombre de morts par arme, par projectile
  • Nombre de projectiles évités, d’objets attrapés, de têtes coupées..

Bref... c’est complet et cela va également vous servir à vous repérer dans l’avancement de certains trophées ou savoir si le déblocage d’un niveau ou d’un costume est à portée.

stats
Au début c'est maigrichon mais cela va (très) vite s'étoffer

 

Un jeu mobile sur vita, du lard ou du cochon ?

Le gameplay de Iron Snout est pour le moins “original”, votre personnage, un cochon donc, se trouve en plein milieu d’un décors idyllique : une forêt, une banlieue urbaine ou bien encore un bateau pirate !

Idyllique vite fait car le décors est fixe et vous ne bougez pas... Enfin si vous pouvez effectuer plusieurs actions : taper à droite, à gauche, sauter, taper en l’air, effectuer un double saut, foncer au sol,... bref tout plein de gestes de combats. Vous restez toutefois statique au milieu de l’écran. Il n’y a pas de scrolling et vous attendez juste que les ennemis viennent à vous.

Une petite phase de tuto vous explique rapidement ce qu’il est possible de faire en explosant des ballons (comportant des dessins de flèches pour vous indiquer sur quoi appuyer).

Utilisez les flèches directionnelles pour effectuer haut (saut), bas(accroupir), gauche droite… et la même chose avec triangle, croix, carré, rond. L et R sont aussi de la partie pour effectuer les mouvements droite et gauche. Vous pouvez donc opter pour l'usage des touches opposées de la consoles pour droite et gauche par exemple...

Les différents coups possibles vous viendront naturellement avec le temps (il ne semble pas y avoir d'enchainements spéciaux comme street fighter par exemple)

kill
C'est sanglant et explosif... on se croirait dans "Happy Tree Friends"

 

Il y a les gens bon et puis les...

Vous vous retrouvez donc face à des hordes de loups (référence aux 3 petits cochons ? il en manque 2 ! où sont-ils ???). Ces loups ont fâcheuse tendance à TOUS se diriger vers vous, surgissant de part et d’autre de l’écran, équipés d’armes loufoques : sabres, tronçonneuses, cannes, fusées volantes, haches, hachoirs à viande, paniers, chapeaux, skates, matraques, sacs à main et j’en passe (vraiment beaucoup)…

Ce qui est marrant c’est qu’après leur avoir fait la peau (de diverse manières possibles) on va pouvoir récupérer leurs “armes” et les réutiliser si on appuie sur le mouvement qui va dans la direction de l’objet lorsqu’il tombe (entouré en couleur et en pointillés quand il est à proximité).


OKLM avec mon tonfa et ma chaîne...

Tapez ou touchez quelque chose ou quelqu’un et vous verrez des “pow” et autres “éclats” BDesques qui ajoutent aux détails visuels et à la facilité pour déterminer si on a bien touché ou pas notre cible.

Un compteur de combos calcule le nombre de coups que vous avez distribué jusqu’à que vous vous fassiez toucher ou mordre. Auquel cas il retombe à zéro.

On est heureux de n’observer aucune latence et de pouvoir enchaîner les coups avec précision et plaisir. C’est très fluide et réactif.

 

Il est mignon mon filet

Parlons maintenant des graphismes. Je dois avouer que la surprise a été plutôt bonne pour ma part. Ce n’est pas parce qu’un jeu est adapté de l’univers mobile qu’il est forcément dégueulasse. Ici on sent bien que tout est “vectoriel” et qu’aucun asset n’est fait de pixels.

poisson
Quoi il n'est pas frais mon poisson ???

 

Ce type de graphismes est à la fois simple (beaucoup d'aplats et bordure de couleurs) et suffisamment travaillé pour convenir parfaitement à l’écran de notre PS Vita chérie, surtout sur l'OLED, ça claque...

Autres points positifs, aucun ralentissements n’est à constater (il ne manquerait plus que cela !), les animations sont très sympathiques et de nombreux détails variés dans les costumes, accessoires et autres “projectiles” à disposition ravissent notre soif de diversité visuelle.

Quelques références rigolotes sont présentes : bébé loup avec la tête (et la coiffure) de Donald Trump, Boule de démolition qui traverse l’écran avec un loup accoutré en Miley Cyrus, bûcheron, Petit Chaperon Rouge, Jack Sparrow etc etc…

donald trump
Donald, petit ange d'amour parti trop vite...

 

Ni.. veaux ni porcelets

3 niveaux seulement se partagent l’affiche : campagne, ville, bateau pirate (c’est tout ? quoi ???). Chacun dispose de sa thématique adaptée : les personnages ennemis revêtent des costumes, possèdent des attaques, des accessoires, ou des armes qui varient totalement de l’un à l’autre. J’ai aussi constaté que le premier niveau est très difficile, le second moyennement et enfin le dernier est plus simple. pas très cohérent mais on s’en fout après tout il n’y a aucune notion de progression dans le jeu autrement que par le score final de loups tués.

scores
Scores de fin de run...


Platine et durée de jeu

Iron Snout est au final très court et à la fois possiblement long (jeu de scoring oblige)

Seulement 3 niveaux c’est court. Le scoring est donc le seul critère de rejouabilité, histoire de pouvoir se comparer … sur les réseaux sociaux via screenshot alors car je n’ai pas trouvé trace de leaderboard… quel dommage :(.

Les trophées quant à eux donnent un peu de challenge pour nous inciter à faire des scores, tuer beaucoup d’ennemis et aussi faire quelques actions particulières.

Le platine se boucle en environ 1h selon votre niveau et votre chance.

platine
Merci au traducteur FR pour les jolis noms de trophées, on sent qu'il s'est fait plaisir... :D

 

Gruiii Gruiii mes oreilles.

La musique est quasi inexistante (et surtout mise presque en sourdine de base). Les effets sonores sont peu travaillés et variés. On aurait aimé quelques petits passages sonores comiques en références aux ennemis “spéciaux” qui sont rencontrés.

Au final pif paf pouf, meuuuuhgh, shouuuuu, plaf bim… voilà tout ce que vous entendrez durant vos parties.

 

Le jeu vegan par excellence

Iron snout est un jeu atypique sur vita, beaucoup moins sur mobile. Cette incursion est-elle pour autant mauvaise ? Je dirai que ça passe si vous achetez ce titre en connaissance de cause.

Iron snout propose un gameplay assez original, quelques touches d’humour et de références, des trophées amusants (y compris dans leurs titres) et une petite dose de challenge pour au moins 1h (ça fait peu pour les 4,99 € demandés hélas). Vous pourrez tirer en longueur la durée de vie pour débloquer tous les costumes en faisant le plus de mort cumulées possible sur les 3 tableaux.

Autre point qui décevra les fans de PS Vita, un mode 2 joueurs très amusant est présent uniquement sur PS4.

C’est en tout cas un easy platine qui ne sera pas offert en 5 minutes c’est déjà ça.

29 Mo seulement, ce jeu pourra même rester sur votre carte mémoire une fois “fini” pour s’amuser sur des courtes sessions dans les transports ou à un moment creu de la journée.

Iron Snout m’a évoqué pas mal d’autres jeux dont il a possiblement repris inconsciemment des petites touches de personnalité. Au début j’ai pensé à Worms (pour la très grosse variété d’armes loufoques), un petit côté Plants VS Zombies (le perso bouge pas, les zombies oui), Kung Fury et les beat em up habituels comme Squareboy ou I am the Hero pour le système de combos.

pourquoi n’y a t il pas de leaderboard ? Voila la grosse question qui aurait donné un sacré intérêt supplémentaire au jeu.

mes stats
Mes stats pour l'instant... un leaderboard please !

 

On a aimé :

  • Gameplay original
  • Grande variété d'armes et de costumes
  • Fun pour se défouller
  • Références marrantes
  • Trophées humoristiques

On n’a pas aimé :

  • Pas de leaderboard
  • Trop court, peu de niveaux
  • Pas de jeu à 2 sur vita

 

Notes :

Graphismes :
Graphismes vectoriels qui ont leur personnalité, cohérence, variés.
7/10
Musique et sons :
Musique en retrait, effets sonores assez pauvres
5/10
Gameplay :
Gameplay original et facile à prendre en main, pas mal pour initier les plus jeunes au beat em all (en désactivant le sang :D)
7/10
Scénario et histoire :
Il n'y en a pas
-/10
Durée de vie :
Trop court si on veut juste le platine, long si on y joue de manière régulière pour se détendre et si on veut débloquer absolument toutes les tenues
6/10
Rapport qualité / prix :
4,99 € pour un jeu tablette / flash ça fait mal
5/10
Coup de coeur :
J'ai pris beaucoup de plaisir à jouer, mon entourage aussi, on a essayé de faire péter les scores en local mais la leaderbard se DEVAIT d'être présente...
7/10
Total : 6.2/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire