Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Critique] Survivor's Club de Aoisei

[Critique] Survivor's Club de Aoisei

Fiche Technique

Titre original :  教室自爆クラブ
Scénario : Aoisei
Dessin : Anajiro
Type : Seinen
Thème : Ecole, harcèlement
Date de sortie France : 19 mai 2021
Nombre de pages : 192
Éditeur France : Editions Delcourt Tonkam
Prépublication : D-Side
Origine : Japon
Nombre de tomes VO : 3 (série terminée)
Nombre de tomes VF : 1
Prix : 7,99€
Acheter : Amazon

Synopsis

Histoire complète en 3 volumes qui met en scène des actes terroristes organisés par des élèves brimés. Trois ans après le premier attentat, un survivant enquête pour trouver qui aurait fourni la bombe de l'attentat.

Un élève absentéiste nommé Hijiri Nakagoshi fait exploser une salle de classe de 5e au collège Shiroiwa. Trois ans plus tard, les sept survivants de cet attentat décident de tous s'y retrouver. C'est alors que Takumi Shindô surprend ses six anciens camarades en leur révélant que l'un des leurs aurait fourni à Hijiri Nakagoshi la bombe de l'attentat.

© Anajiro, Aoisei / FUTABASHA PUBLISHERS LTD.

 

C'est d'la bombe bébé

Il y a 3 ans, au collège Shiroiwa eut lieu un terrible attentat. Hijiri Nakagoshi était un élève harcelé, au point qu'il fut absent de cours pendant plusieurs mois. Il revint pour passer les examens de fin de semestre, mais avec une toute autre intention : celle de se suicider avec des explosifs en emportant avec lui le maximum de ses camarades de classe et bourreaux. Ce fut un véritable massacre et seuls 7 élèves survécurent, mais furent gravement blessés. Ils se réunissent aujourd'hui, la plupart sont maintenant porteurs de prothèses suite à l'explosion. Takumi Shindô leur fait alors une révélation. Un des survivants présent aurait fourni la bombe à Nagoshi…

© Anajiro, Aoisei / FUTABASHA PUBLISHERS LTD.

 

Au même moment, Serizawa, une élève d'un lycée privé de Tokyo, également harcelée, entre en classe équipée d'une ceinture d'explosifs. Aujourd'hui, elle a décidé d'ouvrir contre ses camarades de classe et leur professeur un procès pour harcèlement moral, diffusé en direct sur internet…

© Anajiro, Aoisei / FUTABASHA PUBLISHERS LTD.

 

Survivor's club est un seinen d'Aoisei, illustré par Anajiro (Man in the window). Il aborde le thème difficile du harcèlement scolaire. Du point de vue des victimes, s'il est vrai qu'en général le harcèlement est le fait d'un petit groupe de personnes, tous ceux qui en sont témoins et ne font rien pour l'empêcher sont coupables, que ce soit d'autres élèves ou même des adultes, tels que les professeurs. Chaque être humain possède une limite, et quand celle-ci est dépassée, on ne peut prévoir les conséquences. Si les harceleurs trouvaient leurs moqueries et autres brimades drôles sur le moment, quand la victime décide de se venger, des drames peuvent se produire. C'est régulièrement le cas aux Etats Unis avec les fusillades dans les établissements scolaires.

© Anajiro, Aoisei / FUTABASHA PUBLISHERS LTD.

 

Le scénario du manga, comme les illustrations sont très crus. Les propos sont parfois très cruels, surtout lorsqu'ils viennent d'une personne qui pense n'avoir rien à perdre. Les expressions faciales des personnages sont criantes et font ressortir un panel de sentiments glaçants : angoisse, détresse, sadisme, culpabilité… Quant aux explosions, elles offrent le spectacle macabre de corps déchiquetés avec tellement de détails que le livre est à réserver à un public averti.

© Anajiro, Aoisei / FUTABASHA PUBLISHERS LTD.

 

Mon avis

Le harcèlement scolaire a toujours existé, mais à une époque où tout est filmé et directement posté sur les réseaux sociaux, les victimes sont données en pâture bien au delà du cercle de leur classe ou de leur collège. Et ceux qui ne le dénoncent pas, ou n'interviennent pas y participent indirectement. Cet ouvrage exprime le pire qui puisse découler d'un harcèlement : que la victime sombre dans la folie et décide d'en finir en emportant avec elle ses bourreaux. Une oeuvre dramatique qui laisse à réfléchir et qui fait froid dans le dos.

Partager : Facebook Twitter email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser...