Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Shin Megami Tensei III : Nocturne HD Remaster sur Switch

[Test] Shin Megami Tensei III : Nocturne HD Remaster sur Switch
Consultez directement le verdict

Shin Megami Tensei III. Un titre sorti en exclusivité sur PS2, rebaptisé Shin Megami Tensei : Lucifer's Call en occident pour sa sortie en 2005. Le voici de retour depuis le 25 mai dernier, dans cette version remasterisée, sur PlayStation 4, Xbox One, Switch et PC avec un titre raccourci (non) : Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster. Plongeons dans un de ces mondes mystérieux dont Atlus a le secret.

 

Fiche technique :

  • Genre : JRPG
  • Développeur : ATLUS
  • Editeur : SEGA
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien
  • Plateformes : Playstation 4, Switch et PC
  • Testé sur : Switch
  • Prix : 49,99 €
  • Version : 1.0.0
  • Taille : 8,73 GB
  • Date de sortie : 25 mai 2021
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

On rase tout et on recommence

Les humains peuplent ce monde mais ne s'en montrent pas dignes. Plutôt que de réparer, il est parfois plus simple de tout détruire avant de reconstruire (source : un maçon).

On incarne un lycéen de Tokyo dont on nous laisse choisir le nom. Il doit rendre visite à une de ses professeurs hospitalisée en compagnie de 2 camarades. Mais l'ambiance est bizarre sur la route, et une fois arrivés à l'hôpital, les adolescents le trouvent vide. Ils tombent sur un étrange magazine de sciences occultes, dont un article en particulier attise leur curiosité. Un mystérieux culte démoniaque attend l'arrivée de la Conception : la destruction de ce monde pour le rebâtir de zéro.

Ca donne le ton, d'entrée de jeu...


Notre héros, sentant qu'il y a quand même quelque chose qui pue, se lance à la recherche de sa professeure et tombe nez à nez avec un démon. Ce dernier, prêt à tuer le jeune homme est interrompu par la prof en question. Elle lui sauve alors la vie, puis lui explique que c'est elle qui va réaliser la Conception. Elle va détruire ce monde pour le réformer, et tout ce qui se trouve en dehors de l'hôpital disparaîtra. Notre héros assiste donc à la fin du monde, impuissant. Toutefois, il ne sera plus vraiment le même puisqu'il est devenu un demi-démon, et nulle autre que l'élu qui pourra choisir de reconstruire le monde ou d'achever sa destruction…

 

C'est quoi Chine Megaman Sensei?

Shin Megami Tensei III est un JRPG, dont le J a toute son importance car il s'agit d'un jeu typiquement japonais. Autant pour le gameplay que pour le scénario, ce jeu correspond en Occident au goût d'une niche, certes grandissante, mais néanmoins une niche pour autant. Ce devait certainement être d'autant plus le cas en 2005 qu'aujourd'hui. Mais avec le succès grandissant de ce type de softs, on en voit sortir de plus en plus de l'archipel nippon, pour le plus grand plaisir des fans, toujours plus nombreux.

Apparemment, elle lui fait de l'effet.. ^^


Plus connue en Occident, la série Persona est en fait le spin off de la série Shin Megami Tensei. C'est pour ça que l'on retrouvera entre les 2 licences une partie du bestiaire en commun. Alors que la série Persona est vive et colorée, Shin Megami Tensei est bien plus sombre et macabre, et ce 3e opus en est la parfaite illustration. Son ambiance post apocalyptique et démoniaque sert un scénario qui ne laisse que peu de place à la joie et la bonne humeur, au contraire de Persona.

 

Attrapez les tous

Notre héros traverse seul ce monde en ruine, cependant, il a la faculté de parler aux démons et de les contrôler. Il peut donc les convaincre de le rejoindre et de combattre à ses côtés. Pour cela, il doit s'adresser à eux lors des combats. Pour qu'ils acceptent, il faut premièrement qu'il ait un niveau supérieur au leur, mais aussi parfois qu'il accepte certaines de leurs conditions, comme leur donner de l'argent ou des items. Il faudra ensuite les invoquer pour qu'ils intègrent le groupe et combattent à nos côtés. Tout comme nous, ils gagneront de l'expérience et monteront en niveau, ce qui leur permettra d'acquérir de nouvelles compétences et parfois de se transformer physiquement.

Un jour je serai le meilleur dresseur...


 Enfin, la cathédrale des Ombres permettra de les sacrifier et de les fusionner pour en obtenir des plus puissants, à condition encore une fois que le résultat de la fusion ne soit pas à un niveau plus élevé que notre personnage.

 

A droite, à gauche, re à droite, ah non c'était  à gauche

La majeure partie du jeu nous amènera à évoluer dans des labyrinthes, dont il faudra souvent explorer tous les méandres afin de trouver son chemin, mais également récolter de précieux items et rencontrer des PNJ dont certains sont absolument nécessaires pour continuer dans l'histoire.

Enfin! La sortie!


Naturellement, ces pérégrinations sont régulièrement interrompues par des combats, voire très régulièrement. On a souvent l'impression de passer plus de temps à combattre qu'autre chose. Alors il y a bien une fonction auto, en pressant la touche X. Si l'on voit que l'on a affaire à du petit mob pas très dangereux, cette fonction permet de lancer des attaques physiques sur les ennemis jusqu'à la fin du combat. Ça fait gagner un peu de temps quoi.

 

Un bon RPG qui accuse son âge

On a beau comprendre qu'un remaster, ce n'est pas un remake, Shin Megami Tensei III paraît quand même clairement daté. Les graphismes ont cependant subi un lifting que l'on ne peut remettre en question, mais il faut bien dire que, de manière générale, les décors semblent assez vides par exemple. La direction artistique est assez particulière et ne sera pas du goût de tous. Enfin, le gameplay ne laisse aucun doute sur sa console d'origine, que ce soit pour les combats, ou la gestion de la caméra en mode exploration.

Le réel point fort du soft est sans conteste son scénario riche et sombre. Une fin du monde glaçante où les humains sont remplacés par des démons, avec une ambiance sinistre dont on ne peut se décoller du début à la fin.

Ca va, ça met pas trop la pression


La localisation en français est très bonne, pas de grosses coquilles à reprocher.

On peut compter facilement une cinquantaine d'heures pour parvenir à la fin, sachant qu'il y a 6 fins différentes possibles.

 

Shin Megami Conclusion

Shin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster est l'un de ces longs JRPG à l'ancienne, privilégiant un scénario complexe et travaillé à une réalisation qui en met plein les yeux. C'était déjà le cas en 2005 lors de sa sortie sur PS2, c'est d'autant plus vrai aujourd'hui. Voilà pourquoi je considère qu'il est destiné à une niche grandissante de passionnés de JRPG. Le genre a en effet tendance à se démocratiser et de plus en plus de titres sortent du Japon, ce qui n'était pas le cas il y a quelques années encore. Si vous êtes aussi férus de JRPG à l'ancienne et que les graphismes et gameplay rétros ne vous rebutent pas, je ne peux que vous conseiller ce classique remasterisé.

 

 

Verdict :

Les +

  • Scénario
  • Localisation
  • Durée de vie

Les -

  • Labyrinthes et combats répétitifs
  • Pas hyper bien vieilli

On aurait aimé :

Une petite refonte du gameplay

Dans le même genre :

Persona, Tokyo Mirage Sessions

Graphismes :
Le remaster est propre mais les graphismes restent datés
7/10
Musique et sons :
Bande son lugubre qui accompagne l'aventure, doublages japonais corrects
7/10
Gameplay :
Gameplay daté, mais assez aisé à prendre en main
6/10
Scénario et histoire :
Scénario long et riche
8/10
Durée de vie :
Une bonne cinquantaine d'heures au minimum
8/10
Rapport qualité / prix :
Proposé à 49,99€, facile à trouver moins cher en physique
6/10
Coup de coeur :
Un classique qui a vieilli, néanmoins un très bon RPG
8/10
Total : 7.1/10

 

Nous remercions Koch Media qui nous a fourni une copie de review du jeu

 

Merci pour votre lecture !

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

[Test] Eggcelerate! sur PC - Sans faire d'omelette...PC

[Test] Eggcelerate! sur PC - Sans faire d'omelette...

Qui n’a jamais fait une course d'œuf à une kermesse? Qui n’a jamais ramené d'œufs dans un panier? C’est ce que ce jeu vous propose de faire, mais si les seuls obstacles sur nos routes sont des dos d'ânes et des nids de poule, cette fois-ci ce ne sera pas aussi simple!
Lire la suite...

[Test] Wreckfest sur Xbox - L'hymne à la destructionXbox

[Test] Wreckfest sur Xbox - L'hymne à la destruction

Wreckfest, littéralement “Le festival du saccage”, est un jeu de course dans lequel le joueur prend place à bord de véhicules modifiés pour le “Banger Racing”, discipline obligeant ceux-ci à être à la fois plus légers mais également plus robustes et sécurisés. Une seule règle : “Il n’y a pas de règles !”.
Lire la suite...

[Critique] Elfen Lied de Lynn OkamotoManga

[Critique] Elfen Lied de Lynn Okamoto

Les diclonius, sont des êtres dangereux créés par les humains, puis gardés dans un laboratoire de haute sécurité. Après un accident, Lucy, une diclonius, parvient à s'échapper en tuant toutes les personnes sur son chemin ! Blessée, elle est recueillie par Kouta, un jeune homme qui se promenait avec sa cousine. L'armée utilise tous les moyens possibles pour retrouver Lucy.
Lire la suite...

[Critique] No Control! de Lynn OkamotoManga

[Critique] No Control! de Lynn Okamoto

Subaru est une jeune fille de bonne famille, parfaite, jolie et intelligente, qui fréquente une pension huppée. Le héros, son ami d'enfance, a réussi à se faire admettre dans le même lycée qu'elle pour la retrouver. Une certaine distance s'est installée entre eux au fil des années, mais une formule magique va soudain les rapprocher !
Lire la suite...