Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test éclair] Deep Space Rush sur PS Vita

Image de couverture de [Test éclair] Deep Space Rush sur PS Vita

Deep Space Rush est un jeu de shoot 2D pixel pour PS Vita, créé par Bug Studio et porté sur consoles par Ratalika Games. Le jeu est également disponible sur PS4 en cross-buy, sur Xbox et enfin sur Switch !

 

Fiche technique :

  • Genre : Arcade, Shoot, Rogue-Lite
  • Développeur : Bug Studio / Ratalaika Games
  • Plateformes : PS Vita, PS4, Xbox, Switch
  • Testé sur : PS Vita
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 26 Mo
  • Date de sortie : 25 octobre 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé

 

Deep Space Rush est disponible en Français, il faudra se rendre dans les options pour effectuer manuellement le choix de la langue. D’autres options vous y attendent comme les classiques réglages de volumes.

fr
J'aime beaucoup le style pixel choisi et le fonctionnement très fluide des menus.

 

Côté histoire, le titre ne fais pas dans la finesse ni la grande originalité au niveau du scénario : Vous êtes la De(ratisation) Team, vous voyagez à bord d’un mini vaisseau dans le confins de la galaxie. En approche de stations scientifiques infestées, vous équipez votre meilleure arme afin de commencer votre mission : le grand nettoyage !

histoire
Oui chef, ça va saigner du pixel vert !

 

Pour cela, vous disposez virtuellement d’un arsenal de combat assez large qui pourra évoluer via des achats dans des mini-boutiques. Dans celles-ci sont disponibles : des slots de santé, des armes, des améliorations d’armes, des power ups

boutique
Il faut aller au combat, ramasser un max de pièces et surtout... beaucoup mourrir pour acheter.

 

Ces mini boutiques sont disponible dans le menu principal, en début de mission dans votre vaisseau, mais peuvent se présenter en plein milieu d’un niveau, prenant la forme d’une sorte d’ordinateur ou de borne d’arcade.

mini boutique ordi
Le terminal rose là... c'est votre ebay du fin fond de l'espace

 

Attention : Tout cet arsenal, vous ne le transportez pas avec vous. En début de niveau vous êtes seul avec votre flingue et aucun power up. Les achats que vous avez effectués provoquent simplement la rencontre plus ou moins fréquente de tout cela dans les niveaux.

power ups
Petits plasmas rouges, bleus... mais aussi flingues... il suffit de passer dessus pour activer/équiper

 

Les niveaux parlons en… il s’agit simplement d’un “tunnel” en 2D générés de manière procédurale. Certes il y aura des dénivelés, mais en gros, la progression sera (hyper) linéaire à coup de “je descend d’une marche, je monte une marche”. Cela en fera-t-il pour autant une promenade de santé ? Ahah mais non chers amis !

level design
Le level design est "simple" mais il va falloir se concentrer sur les dangers qui infestent les lieux

 

Chaque niveau est une successions de pièces (ou plutôt zones) assez courtes mais denses. A chaque fois que vous passez à la "pièce" suivante (les couleurs changent), des briques descendent afin de constituer un mur étanche et sceller la zone que vous venez de parcourir. Aucun retour en arrière n’est possible alors n’oubliez pas de vilaines créatures dans votre sciage !

murs
Mince, J'me suis fait engluer !

 

Les ennemis sont présents en grand nombre mais relativement peu variés : plusieurs types de “limaces”, des scientifiques zombies, ou bien kamikazes qui explosent à votre approche, larves qui veulent prendre le contrôle de votre corps, et d’autres petites bébêtes plus ou moins camouflées hantent les lieux.

Des pièges sont bien entendu de la partie avec des pics électrisants qui sortent du sol et sont posés à intervalle plus ou moins réguliers. Des lasers mortels activé à un rythme plus ou moins rapide, des tourelles et autres lance-projectiles sont également disposés un peu partout.

Faites attention en tuant vos ennemis, certains pourraient répandre un slime gluant, empêchant tout saut ou avancée rapide. Ceux qui explosent creusent un trou béant dans la carlingue de la station, ainsi c’est le vide qui se présentera sous vos pieds si vous ne faites pas attention…

passer trou
Et comment que j'vais passer moi ?


Le but du jeu ? Avancer un max, couvrir et éradiquer la menace dans le plus de zones possible en un seul run. Pas de niveaux à proprement parler, ni de progression réelle, uniquement du scoring, ramassage de piè-pièces, achetage d’armes, déchiquetage de bestioles. En fin de niveau, à votre mort donc, un tableau récapitulatif vous informe de vos prouesses.

scores
Niveau difficulté ça devient très rapidement hard. Hélas il n'y a pas de leaderboard en ligne :(

 

Graphiquement ça tient la route ! Les graphismes pixels -à la mode ces temps-ci- font mouche, les animations sont simples et bien exécutées. L’environnement est quant à lui tout à fait basique dans sa construction (aléatoire) et hélas trop répétitif (seuls les changements de couleurs font effet de variation...).

Le gameplay est ultra simple et facile à prendre en main :

  • Croix pour sauter,
  • Carré, Rond ou R pour tirer
  • Le D-pad ou le stick L pour se déplacer.

C’est fluide, ça ne bronche pas et .. le double saut est là

gameplay
N'est elle pas jolie notre PS Vita Pixel ?

 

Côté audio on se surprend à apprécier les musiques chiptune (il n'y en a pas 36 hélas...) et les bruitages qui restent dans le domaine du classique de l’arcade et consoles 8 bits à l’ancienne.

Niveau difficulté, bien entendu il y a du challenge et il faudra persévérer pour se faire le plus de zones possibles, forcément, plus on avance plus c’est rude ! Le platine quant à lui sera facilement décroché en mode vitesse éclair... en un peu plus d’une demi-heure de jeu.

platine
Les différents trophées s'enchaînant très (trop) rapidement.

 

Que penser de Deep Space Rush ?

Certes :

  • Le jeu est fluide et relativement mignon.
  • Les musiques sont sympathiques.
  • Le système de boutique façon rogue-like et les possibilité de level up ses armes façon micro-rpg sont un bon point.
  • La difficulté augmente, l’arsenal et le bestiaire en conséquence...
  • Les niveaux sont générés aléatoirement et ne sont jamais 2 fois identiques...

Mais il faut se rendre à l’évidence, outre le scoring, si l'on est pas hyper doué ou que l'on cherche avant tout de la variété... on s’ennuie un peu au bout d’un moment. Deep Space Rush est hélas très répétitif : pas vraiment d’exploration ou de progression, pas vraiment de variété… juste du shoot et du try hard…

Cela fait-il de Deep Space Rush un mauvais jeu ? Pas du tout ! Il trouvera son public ! J'ai moi-même beaucoup apprécié y jouer pour faire de petites session shoot dans les transports et essayer tant bien que mal de péter les scores… mais au long court on le verrait d'avantage sur une borne d'arcade en mode compétitif avec des potes !

 

Notes :

Les +

  • Graphismes très soignés
  • Animations fluides et propres
  • Le système de boutique / améliorations
  • La génération procédurale
  • Prise en main immédiate et efficace
  • Les musiques

Les -

  • Manque de variété
  • Pas de leaderboard
  • Très répétitif
  • Peu de musiques

On aurait aimé :

Plus d'exploration

Dans le même genre :

Hive jump, Awesome Pea, Xenon Valkyrie +

Graphismes :
8/10
Musique et sons :
7/10
Gameplay :
8/10
Scénario et histoire :
6/10
Durée de vie :
4/10
Rapport qualité / prix :
6/10
Coup de coeur :
6/10
Total : 6.4/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une clé de review du jeu


Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...