Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Subdivision Infinity DX sur PS4, la guerre dans les étoiles

Image de couverture de [Test] Subdivision Infinity DX sur PS4, la guerre dans les étoiles

Si vous avez toujours rêvé de piloter un chasseur spatial et d'exploser des vilains à grands coups de laser, Subdivision Infinity DX est fait pour vous ! Développé par le studio indépendant russe Mistfly Games et publié par l'australien Blowfish Studios, ce shooter Sci-Fi a débarqué sur le PS Store depuis le 8 août dernier. On se glisse dans le cockpit pour un test en hyperpropulsion !

 

Fiche technique :

  • Genre : Shooter/Action
  • Développeur : Mistfly Games / Blowfish Studios
  • Plateformes : PS4
  • Prix : 12,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 1,95 Go
  • Date de sortie : 8 août 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé
  • Platine : Oui

 

Plus de son, plus d'image

Dans Subdivision Infinity DX, on incarne Jed Riddle, alias Rebel-1, pilote chevronné de chasseur spatial. Une gigantesque mine spatiale qui récolte des matériaux sur de non moins gigantesques astéroïdes à coupé net toutes communications sans que l'on sache pourquoi, et notre ami y est envoyé en mission de reconnaissance. 

Arrivé sur place, les choses vont rapidement se compliquer, et il aura affaire à un groupe de mercenaires prêts à tout pour mettre la main sur une mystérieuse substance : l'Elément-22…

 

 

Pew pew

Le jeu, réparti en 5 lieux différents à travers l'espace, se déroule sous forme de missions. Chacun des différents recoins de l'espace proposera 5 missions différentes dont 1 combat de boss mais aussi 2 missions d'exploration. 

Les missions de base, plus ou moins longues sont assez variées : éliminer des ennemis, escorter des vaisseaux, détruire des avant-postes… 

 

 

Les missions d'explorations ont 2 buts principaux :

  • Trouver des containers renfermant des matériaux et des plans de construction de vaisseau 

  • Miner des matériaux sur des astéroïdes dont on aura besoin pour crafter des vaisseaux ou que l'on pourra revendre. 

En effet, il existe 10 différents vaisseaux que l'on pourra soit acheter (à condition d'avoir le niveau requis), soit crafter si l'on a collecté tous les plans et matériaux nécessaires.

 

 

Chaque vaisseau peut être amélioré une fois, toujours contre des matériaux et de l'argent. 

Enfin, pour améliorer notre arsenal, 10 armes peuvent être achetées et améliorées jusque 5 fois. Cela va du petit "fusil" de base à la sulfateuse laser en passant par les mini ogives nucléaires… 

 

Vers l'infini et au delà 

Le moins que l'on puisse dire du soft, c'est qu'il en met plein les mirettes ! Niveau décor c'est juste magnifique. L'impression d'être perdu quelque part dans l'immensité de l'univers est vraiment présente. Les effets de lumière sont sublimes et les planètes que l'on voit dans le fond sont très réalistes. Niveau graphismes c'est une réussite totale. 

 

 

Il faut dire que si Subdivision Infinity DX marque le lancement de Mistfly Games, le studio russe est composé de développeurs vétérans de la scène indépendante. On sent qu'il y a de l'expérience derrière. 

Le gameplay est très correct, peut être que les déplacements sont un poil lents (à mon goût en tout cas) mais la sensation de liberté est totale. On peut littéralement voler dans tous les sens et les combats avec d'autres vaisseaux ont comme un petit goût de Star Wars qui n'est pas pour déplaire. 

La gestion de l'inertie est plutôt bonne aussi puisque le vaisseau ne peut pas s'arrêter net quand on coupe l'accélération. Le seul défaut, si il faut en trouver un, c'est que lorsque le vaisseau est à l'arrêt il ne bouge pas du tout. On ne sent pas de flottement ou de dérive. 

 

 

Les effets sonores participent à l'immersion mais j'ai trouvé la musique électro du jeu particulièrement ennuyante. Rien de méchant puisqu'on peut baisser le volume voire la couper dans les options.

À savoir que le jeu est disponible uniquement en Anglais, mais on s'en sort très bien même sans être bilingue, l'intérêt des dialogues étant tout relatif. Et puis, le langage des mitrailleuses laser n'est il pas universel ? ^^

 

Tu veux du challenge ? 

2 niveaux de difficulté sont disponibles : easy et medium. Si le mode easy s'avère très accessible, le niveau medium offre un  challenge bien plus intéressant et laisse peu de place à l'erreur. 

On peut compter une douzaine d'heures de jeu pour tout compléter. 

 

 

Le platine demandera de compléter le jeu (normal) mais également quelques actions supplémentaires comme crafter des vaisseaux ou acheter toutes les armes, mais également du farming pour collecter suffisamment d'argent. 

Un mode coop aurait pu être vraiment fun je pense. Il aurait été sympa d'élaborer à 2 (ou plus) des stratégies pour venir à bout des boss dans les modes de difficulté plus élevés. Un mode PvP serait peut être intéressant aussi même si je suis moins fan à titre personnel, mais je pense vraiment que Subdivision Infinity DX aurait du potentiel en multi. 

 

Conclusion Infinity DX 

Pour son lancement, Mistfly Games signe un titre accrocheur, prometteur pour l'avenir de ce studio indépendant qu'il faudra suivre de près. 

Le soft reste assez court mais permet vraiment de passer un bon moment avec un gameplay agréable et des décors qui en mettent plein les yeux. 

 

 

Je ne peux que vous recommander d'y jouer, surtout si vous aimez ce qui touche à l'espace. D'autant qu'il est disponible à un prix tout à fait raisonnable sur le store.

 

On a aimé :

  • Les graphismes
  • Les combats de vaisseaux (pew pew)
  • La sensation de liberté dans l'espace

On n’a pas aimé :

  • La musique electro

On aurait voulu :

  • Un mode multijoueur

Dans le même genre :

  • Starfox

 

Notes :

Graphismes :
Vraiment très beaux, surtout les décors
8/10
Musique et sons :
Sons corrects mais musiques lourdes...
6/10
Gameplay :
Facile à prendre en main, sensation de liberté immédiate
8/10
Scénario et histoire :
Scénario sans grande surprise mais qui n'occupe pas une place prépondérante dans le jeu
6/10
Durée de vie :
Relativement court selon le niveau de difficulté auquel on joue
6/10
Rapport qualité / prix :
A moins de 13 euros, on a un bon petit jeu indé aux graphismes superbes
8/10
Coup de coeur :
Oui! J'ai beaucoup aimé ce petit voyage dans l'espace!
8/10
Total : 7.1/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Blowfish Studios qui nous a fourni une clé de review du jeu

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...