Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Warriors Orochi 4 Ultimate sur Switch : le melting pot warriors

Image de couverture de [Test] Warriors Orochi 4 Ultimate sur Switch : le melting pot warriors
Consultez directement le verdict

Warriors Orochi 4 revient 1 an et demi après sa sortie en version Ultimate. Omega Force et Koei Tecmo nous proposent une version améliorée de leur musou, crossover entre les différentes licences Warriors de leur catalogue. Comme pour AOT 2 Final Battle, cette version Ultimate sera vendue en standalone ou via une mise à niveau payante en téléchargement sur les différents stores. Testé sur Switch.

 

Fiche technique :

  • Genre : Beat em all, musou
  • Développeur : Omega Force
  • Editeur : Koei Tecmo
  • Plateformes : Switch, PS4, Xbox One, PC
  • Testé sur : Switch
  • Prix : 69.99 € pour le jeu complet, 39.99€ la mise à niveau pour le demat et 59.99€ en physique
  • Version : 1.0.2
  • Taille : Complet sur cartouche
  • Date de sortie : 14 février 2020
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

Wait… What?!

Warriors Orochi 4 se situe chronologiquement après les évènements de Warriors Orochi 3. Ca c'est pour la partie logique.

Zeus et ses potes olympiens se sont bien divertis à regarder d'en haut les guerriers affronter et vaincre Orochi l'Hydre. Mais surtout, ils ont pu constater les liens que cette guerre a tissés entre eux. Alors, tel un youtubeur qui réalise une expérience sociale, le taulier de l'Olympe se demande si ces liens pourraient être encore plus forts. Il décide donc de disséminer des bracelets de pouvoir sur Terre et d'attendre avec son seau de popcorn pour voir ce qu'il va se passer. Ca c'est pour la partie WTF. En effet, dur de trouver une cohérence dans le fait qu'une divinité de la mythologie grecque décide de s'amuser avec  des combattants chinois de la guerre des 3 royaumes (IIIe siècle après JC) et japonais de l'ère Sengoku (XVe siècle après JC). Sans compter la bande à Odin qui débarque du Valhalla pour ajouter son grain de sel. Mais après tout, on est dans un jeu vidéo, une oeuvre de fiction où tout est donc permis. Si l'on laisse de côté ce foutoir spatio-temporel, l'histoire est au final pas mal amenée et permet d'ouvrir les portes à des nouveautés dans le gameplay. Et puis dans le musou, le plus important c'est bien la castagne non?

 

It's... magic!

 

Au menu

Le menu principal nous permet de choisir entre les différents modes de jeu :

  • Story

  • Battle Arena

  • Challenge mode

  • Infinity

 

Le mode story comme son nom l'indique est le mode histoire du jeu. On commence avec 3 personnages issus de Samurai Warriors puis au fur et à mesure des batailles, d'autres combattants les rejoignent et deviennent jouables. Ainsi on forme une équipe de 3 guerriers entre lesquels on peut alterner en combat auxquels on ajoute 4 personnages de soutien.

 

Les alliés seront ensuite disponibles dans les choix d'équipe

 

Le mode Battle Arena correspond au mode online. Il s'agit de PvP, le but étant de conquérir des bases pour l'emporter. 2 possibilités pour gagner : conquérir toutes les bases ou être celui qui en a le plus à la fin du temps imparti.

Le challenge mode, comme son nom l'indique aussi,  regroupe une série de challenges à relever avant de soumettre son score dans le ranking mondial, par exemple battre 1000 ennemis et soumettre son temps.

 

Allez plus que... 720!

 

Le mode infinity enfin est une nouveauté de cette itération Ultimate. Il s'agit de remporter les 12 défis de Zeus dans 12 tours, chacune correspondant à une constellation du zodiaque. On s'attendrait presque à devoir affronter les chevaliers d'or. Chaque tour a son propre thème (par exemple un nombre d'ennemis à battre en un temps donné) et est composée de 5 étages, la difficulté s'accentuant au fur et à mesure qu'on les gravit. Ce mode permet également de débloquer de nouveaux personnages et de nouvelles armes.

 

Seiya, pour sauvez Athena tu devras gravir les 12 tours du zodiaque... Euh non c'est pas ça...

 

Quoi de neuf docteur ?

En plus du mode Infinity, d'autres nouveautés sont à compter :

  • En plus du roster de 170 personnages qui a permis à Warriors Orochi 4 d'entrer dans le Guinness Book, s'ajoutent 6 nouveaux combattants : Gaïa, Ryu Hayabusa, Achille, Jeanne d'Arc, Hadès et Yang Jian, qui apparaît pour la première fois dans la licence.

  • Dans le but de développer au maximum un personnage, il sera possible de le promouvoir une fois le niveau 100 atteint. Il repassera alors au niveau 1 et il sera ainsi possible de continuer à développer son arbre de compétences. Il est possible de réaliser cette opération jusqu'à 10 fois.

  • Les trésors sacrés, qui permettent aux combattants d'utiliser la magie peuvent désormais être échangés entre eux alors qu'ils étaient liés aux personnages auparavant.

  • Yang Jian qui ne possède pas un des 8 bracelets de pouvoir Ouroboros peut lui aussi entrer en mode déification en ouvrant un troisième oeil.

 

Aux armes, etc…

Le gameplay de WO4U est le gameplay classique des musou de Omega Force, auquel s'ajoute des particularités. En plus des attaques classiques, en appuyant sur R + une des touches d'attaque on peut utiliser les pouvoirs d'une arme sacrée. Cette utilisation de la magie permet des attaques dévastatrices et fonctionne avec un système de cooldown : il faut attendre un temps de rechargement plus ou moins long selon la magie utilisée pour s'en servir à nouveau. Il est également possible d'utiliser une attaque combinée à 7 (l'équipe de 3 + les 4 soutiens). C'est très efficace et ça nettoie bien le terrain!

 

Ca va faire mal!

 

Le compteur de combos sera à surveiller car la puissance des attaques magiques sera augmentée après les paliers de 300 puis de 1000 hits. De plus, si l'on tue un des spectres nommés Chaos Origin en étant au delà de 300 hits, ce dernier va drop une "graine divine" permettant d'entrer en mode Rage ou Déification selon les personnages. Durant un laps de temps la puissance de notre personnage sera alors démultipliée et la magie se rechargera presque instantanément.

 

De qui émane cette puissance? Oui, c'est Nobunaga Oda le Roi Démon!

 

La dream team pour les intimes

WO4U offre toute une palette de configurations possibles afin de se concocter la dream team ultime de combattants.

Déjà on choisit ses 3 combattants sur le terrain ainsi que ses 4 soutiens.

Pour chaque combattant, on choisit une arme. Arme que l'on peut upgrade et à laquelle on peut ajouter des effets élémentaires tels que le feu, la foudre, la glace ou encore augmenter les chances de loot après avoir battu des officiers. C'est dévastateur et d'une efficacité redoutable sur le champs de bataille !

 

En ajoutant des éléments à son arme, chaque coup fait (très) mal!

 

Ensuite on attribue à chacun une arme sacrée, c'est celle-ci qui va permettre l'utilisation de la magie. Chacune possède des attaques différentes, il faudra donc tester pour voir ce qui correspond le mieux à votre style de jeu.

En plus de l'expérience que l'on acquiert en combat, on récolte aussi des points de croissance (growth) que l'on peut attribuer à qui l'on veut pour le faire monter de niveau. Il y a également un arbre de compétences, que l'on peut étendre à chaque fois que l'on atteint le niveau 100 et qu'on promeut le combattant.

J'ajoute que l'on peut mettre des personnages à l'entraînement, ils seront alors indisponibles pendant 3 batailles mais gagneront en niveaux rapidement.

 

Y en a du monde!

La prouesse de ce titre réside dans le fait que malgré tous les soldats présents et combattant à l'écran, on ne constate pas le moindre ralentissement. Il y a parfois un léger clipping mais en rien gênant à l'expérience de jeu.

On a toujours entendu ici et là que les décors des licences Warriors étaient vides. Bon. Admettons. Mais déjà pour faire combattre des armées entières, il faut un peu plus de place que dans un placard à balai. D'où l'idée de se battre dans des grandes plaines. D'ailleurs, le fait de sa battre dans des forteresses entraîne de temps en temps des soucis de caméras, même si c'est assez rare. Ensuite, concernant OW4U, on sent que ces décors ont été particulièrement travaillés, notamment ceux dans le style de l'antiquité grecque.

 

Décidément, ici aussi un nuage magique et un bâton de combat... Et cette queue de singe, mais c'est...!?

 

Je n'ai jamais été un grand fan des OST des jeux Omega Force et celle-ci ne fait pas exception. Tantôt musique traditionnelle japonaise ou chinoise, tantôt métal ou électro. Ca reste basique mais dans le feu de l'action, on y fait pas trop attention.

Les cinématiques, qui peuvent apparaître en début ou fin de bataille, voire en plein milieu, sont superbes. Le reste des dialogues se fait sous forme de saynètes.

 

Les cinématiques sont magnifiques

 

Orochi Warriors Conclusion

A l'excellent Orochi Warriors 4 s'ajoute donc cette mise à niveau qui en fait, à ce jour, le Warriors le plus abouti des licences d'Omega Force. En un seul jeu, plus de 170 personnages issus de Samurai et Dynasty Warriors, plusieurs modes de jeu dont un PvP en ligne et un mode histoire long et rempli de batailles vraiment épiques.

Le fan service est à son comble et les aficionados du genre seront ravis (je le suis!). C'est un soft qui jouit d'une durée de vie colossale si l'on cherche à se former l'équipe ultime de combattants qui écrase tout sur son passage. Et quel kif incroyable de débouler sur le champs de bataille avec Nobunaga Oda, Lu Bu et Susano'o!

 

 

Verdict :

Les +

  • Plus de 170 personnages jouables
  • 4 modes de jeu
  • Le système d'équipe avec les soutiens
  • Des configurations et upgrade à foison
  • Un crossover incroyable entre la Chine, le Japon, la Grèce et la Scandinavie!
  • Durée de vie colossale
  • Ultra fluide

Les -

  • OST assez moyenne
  • Léger clipping par moments mais c'est vraiment pour chipoter

On aurait aimé :

Encore plus de crossover avec des personnages d'autres licences comme Ryu Hayabusa

Dans le même genre :

Dynasty Warriors, Samurai Warriors

Graphismes :
Superbes, malgré tout ce qu'il y a à afficher à l'écran
8/10
Musique et sons :
On se sent au coeur de la guerre avec les bruitages mais l'OST n'est pas top
7/10
Gameplay :
C'est vraiment l'éclate!
9/10
Scénario et histoire :
Complètement barrée mais au final assez intéressante si on laisse de côté la cohérence
8/10
Durée de vie :
Vous penser que monter 176 personnages au niveau maximum ça peut prendre combien de temps? ^^
9/10
Rapport qualité / prix :
Tout à fait raisonnable si on ne possède pas la version de base, autrement la mise à niveau est assez chère
7/10
Coup de coeur :
Le meilleur musou et le plus complet de Omega Force sorti à ce jour, gros coup de coeur!
9/10
Total : 8.1/10

 

Nous remercions Koch Media France qui nous a fourni une copie de review du jeu


Si vous désirez vous procurer le jeu et nous soutenir, il est disponible chez Amazon :

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...