Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Zero Zero Zero Zero - PS Vita - Prouve que t'es pas une bulle...

Image de couverture de [Test] Zero Zero Zero Zero - PS Vita - Prouve que t'es pas une bulle...

Zero Zero Zero Zero est un jeu 2D “1 bit” en noir et blanc qui propose au joueur de mettre à l’épreuve ses réflexes, sa réflexion et accessoirement ses nerfs

Une fois n’est pas coutume, Ratalaika ne nous propose pas le portage d’un jeu de plateforme aventure classique axé pixel art 8/16 bits mais passe à la vitesse supéri… euh inférieure.

Vous aimiez les jeux en noir et blanc à gros pixels de l’époque de votre vieux commodore ? Nous n’en somme pas loin avec un concept affiné et actualisé sauce 2020.

 

Fiche technique :

  • Genre : Plateforme, Try hard, Arcade
  • Développeur : Alvarop Games
  • Editeur : Ratalaika Games
  • Plateformes : PS Vita, PS4, Switch, Xbox
  • Testé sur : PS Vita, PS4
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Langues : Allemand, Anglais, Français, Espagnol
  • Taille : 26 Mo / 86 Mo
  • Date de sortie : 05 février 2020
  • Disponibilité : Dématérialisé

 

100 niveaux, 100 jeux, 100 façons de mourir

Avec Zero Zero… vous vous retrouvez enfermé dans un monde en 2D agressif et piquant où votre personnage ne fait que quelques pixels de haut. Le but ? Survivre tout simplement ! Et aussi accessoirement terminer les 100 niveaux qui constituent votre playlist de jeu.

Comment terminer un niveau ? Le but sera de récupérer une sorte de pierre (ou pièce façon Mario, difficile de savoir) faisant 3 fois votre taille et se trouvant à l’autre bout de l'écran. Une fois celle-ci récupérée, apparaîtra la porte de sortie qui sera souvent placé au même endroit que votre point de départ. En gros préparez-vous à faire un aller-retour périlleux.

premier niveau
Le premier niveau fait office de tuto

 

On commence par où ?

Zer0000 n’a pas vraiment d’histoire, ni de début, ni de fin, c’est juste un gros tout. Lancez votre partie et retrouvez vous dans un des 100 niveaux tiré au hasard.

L’interface du jeu est très simple : Au centre un aire plutôt cubique qui contiendra l’intégralité du niveau en cours. Juste en dessous une mini grille contenant des pastilles (les fameuses pièces de Super Mario) pour chacun des niveaux. Ceux qui ont été terminés avec succès sont marqués en blanc, ou coché c’est comme vous voulez.

ecran
Un petit compteur en bas à droite permet de savoir depuis combien de temps vous êtes piégé dans cet enfer ^^.

 

Enfin, de part et d’autre de l’écran se trouvent des décorations fixes toujours monochromes et en miroir qui prolongent les bords des niveaux afin que celui-ci occupe l’espace 16/9 de votre écran.

 

Try Hard, die Hard

Comme nous le disions le but sera de récupérer une pierre et revenir 90% du temps à notre point de départ. Jusque là rien de plus simple. C’était sans compter des niveaux qui sont entièrement construits pour vous annihiler.

souffrir
J'suis pas v'nu pour souffrir, OK ?

 

Pics, beaucoup de pics ! Canons qui vous envoient des projectiles, canons à tête chercheuse, rayons laser, tapis roulants, plateformes qui empêchent le saut, ennemis mobiles, plateformes qui apparaissent ou disparaissent dès que vous sautez à partir d’une surface, plateformes mobiles, plateforme qui s’enfoncent, trampolines, ascenseurs, barrières laser tournantes, balles de ping pong, canons multidirectionnels qui s’active sur l’un de vos tirs ou tirs d’autres canons… bref je ne vous parle que d’une partie des dangers et figurants de ce gigantesque jeu, digne des pires pièges d’un film SAW. Il y a de quoi faire !

saw
Je pense qu'un fan sadique de Mario Maker s'est fait plaisir à créer les niveaux de ce jeu.


Les niveaux peuvent être relativement simples et demander un minimum de dextérité comme vous enrager par la longueur et dangerosité du parcours à effectuer. Un parcours pourra être une promenade de santé à l’aller et un véritable enfer au retour (c’est souvent comme ça). Question de timing, de vitesse, et surtout patience dans de nombreux cas.

Terminez le niveau en cours et vous passez instantannément à un autre niveau choisi aléatoirement dans la playlist.

Vous voulez try hard un niveau jusqu’à le terminer ? Que nenni ! ça va être plus compliqué que ça… en cas de mort vous repartez instantanément sur un des niveaux restant à faire. Impossible de bloquer (physiquement et mentalement) sur un niveau en particulier et c’est cela qui fait tout le “charme” de ce titre.. Il faudra donc un paquet de morts pour arriver à vos fins.

gouts
Il y en a vraiment pour tous les goûts

 

Un gameplay qui ne fait pas dans la nuance

Comme nous l’avons dit, les dangers sont multiples et les exigences de ce titre font que le gameplay doit suivre. Et bonne nouvelle c’est le cas. Nous avons à faire là à un gameplay réactif et intuitif.

  • Tirez avec le bouton “carré” ou R
  • Sautez avec “croix” ou “L”
  • Double saut : “croix croix”
  • Plus on maintient la touche saut plus on saute haut et loin (longtemps donc)

C’est nerveux, réactif et sans lag. Le seul lag viendra donc de la vitesse de traitement de votre cerveau :)

breakout
Une petite partie de casse brique pour se détendre ?

 

La technique

Graphiquement c’est “moche” mais terriblement efficace, le “noir et blanc only” permet de se concentrer sur l’essentiel et se repérer très aisément. On est vraiment sur un jeu fait pour être utilisable et ultra jouable plutôt que beau. Et le pari (risqué) est réussi. Honnêtement quand j’ai vu les premiers screenshots apparaître au moment de l’annonce j’ai vraiment eu peur de ce que cela allait donner...

Les animations sont ultra fluides (encore heureux) avec un bon gros 60 FPS sans lag, y compris sur Vita ! des temps de chargement instantanés et beaucoup de dynamisme dans les enchaînements d’actions.

Musicalement parlant on est sur de l’électronique de plutôt bonne facture composée par Levi Bond. Musique qui change en quasi permanence, forcément puisqu’on ne reste dans un niveau qu’au mieux 30 secondes, le temps de le finir ou de mourir. D’ailleurs on a déjà réussi à mourir en moins d’un dixième de seconde, véridique ^^’.

easy
Pas besoin de parachute

 

Oui mais si c’est du try hard c’est difficile ?

0.0.0.0 n’est pas à recommander à quelqu’un qui n’a pas un minimum de réflexes (ou qui n’espère pas pouvoir les améliorer). Loin d’être infaisable il faudra prendre le temps et avoir la patience de ne pas jeter votre manette ou votre PS Vita à travers la fenêtre au bout de 15 morts d’affilées. Chaque niveau ayant quelque part son pattern (de par sa composition et les dangers qui l’occupent). Viendra donc un moment (béni) où vous finirez par y arriver. Il s’agit de savoir... quand ? ^^.

mais
Mais WTF ? Ces petits cubes tournent rapidement autour des plateformes, s'ils vous touchent...

 

La sauvegarde permet à tout instant de retenir votre progression puis quitter le jeu, pour reprendre plus tard là où vous en étiez. Les trophées s'enchaînent assez rapidement et le platine tombera sans poser trop de difficulté (et bien entendu, dommage, il n'y aura pas besoin de compléter les 100 niveaux pour l'obtenir).

Pour les plus téméraires, 0000 Propose un mode difficile avec uuuuuuuuuuunnnnnneee seuuuuullllleeee vie :(. Celui qui arrivera à finir les 100 niveaux dans ce mode sera considéré comme un dieu à mes yeux ^^.

 

Conclusi0000n

Zero Zero Zero Zero est clairement une surprise agréable !

Il se distingue de la foule de jeux indépendants que Ratalaika porte sur console, premièrement par son apparence qui tire son essence dans l’esprit des jeux arcade, flash et html5 auxquels nous jouions autrefois mais cela ne s’arrête pas là.

En proposant un gameplay ultra dynamique, rapide et exigeant, il permettra de mettre à mal les réflexes des gamers les plus exigeants tout en donnant un bon coup de fouet aux joueur plus occasionnels. Il se met à la portée de qui voudra bien relever le défi (et apprendre patience et dextérité).

La bande son electro bien dynamique qui accompagne le titre vous immergera complètement dans le monde fou de ce Zorro avec sa cape, son chapeau… et son gun des temps modernes.

conclusion
Allez, ne perdez pas votre sang froid !

 

Verdict :

Les +

  • Gameplay immédiat
  • Bonnes animations
  • Fluidité, 60FPS
  • Un concept qui change
  • Musiques entrainantes
  • Extrêmement varié
  • Temps de chargements
  • Beaucoup de challenge

Les -

  • C'est moche
  • Changement de niveau en cas de mort
  • Pourra décourager les moins patients
  • Le mode difficile humainement impossible de mon point de vue ^^

On aurait aimé :

Pouvoir ajuster la vitesse du jeu pour disposer d'un mode easy/débutant ?

Dans le même genre :

Awesome pea, I Wanna Be The Guy, 36 fragments of Midnight, Super Meatboy, Vvvvvv, Battle Kid

Graphismes :
Plus efficace que mignon.
6/10
Musique et sons :
C'est du bon !
7/10
Gameplay :
On a rarement vu plus maniable.
8/10
Scénario et histoire :
Il n'y en a pas.
-/10
Durée de vie :
Tout dépendra de votre niveau (pas plus de 2 à 3h grand max). Platine "offert", comme d'habitude.
7/10
Rapport qualité / prix :
Un bon petit jeu pas cher qui change
8/10
Coup de coeur :
0 0 0 0 se démarque des sempiternels platformers retro par un gameplay et un concept assez dément qui propose une bonne dose de challenge. Ici pas de princesse à sauver... juste sa peau.
8/10
Total : 7.3/10

 

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une copie de review du jeu


Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...