Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Zombie Army Trilogy sur Switch, visez la tête !

Image de couverture de [Test] Zombie Army Trilogy sur Switch, visez la tête !
Consultez directement le verdict

Sortie sur PC, PS4 et Xbox One en 2015, la trilogie Zombie Army est enfin portée sur Nintendo Switch. Après les portages réussis de  Sniper Elite V2 et Sniper Elite 3, c'est donc au tour du spin off de la licence TPS aux fameuses killcams de faire exploser des crânes sur la console de Nintendo.

 

Fiche technique :

  • Genre : TPS, horreur
  • Développeur : Rebellion 
  • Editeur : Rébellion
  • Plateformes : Switch
  • Prix : 34,99 €
  • Version : 1.0.0
  • Taille : 5,22 GB
  • Date de sortie : 31 mars 2020
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

Nazi Zombie

Le Führer n'est pas content. Il est en train de perdre la guerre et ses projets de domination mondiale sont compromis. Mais durant toutes ces années de conquête, les chercheurs nazis ont exploré toutes les pistes pour avoir l'armée la plus puissante, qu'elles soient technologiques ou surnaturelles. Il va donc avoir recours à la solution la plus désespérée : faire revivre les morts! Il va donc falloir survivre aux vagues de cadavres déambulants qui n'auront qu'une idée en tête (enfin ce qu'il en reste) : dévorer les vivants…

Messieurs, l'heure est grave... Qui m'a chouré mon Flamby? J'avais écris mon nom dessus!

 

Bon vous l'aurez compris ce n'est pas le scénario de l'année, mais bien une excuse pour faire des cartons sur des zombies nazis… Et ça, on aime!

 

Entrée, plat, dessert

Zombie Army Trilogy est donc la compilation des 2 DLC Nazi Zombie Army de Sniper Elite avec une troisième campagne inédite. 

2 modes de jeu sont disponibles : le mode campagne et le mode horde. Dans les 2 cas, on peut jouer en solo, ou en coop locale ou en ligne.

Étrangement, tous les niveaux des 3 campagnes sont accessibles immédiatement, pas besoin donc de progresser dans l'histoire pour débloquer les niveaux suivants. Une fois que l'on en a choisi un, on peut également sélectionner le niveau de difficulté et un personnage à incarner parmi les 8 disponibles : 4 femmes et 4 hommes dont le fameux sniper Karl Fairburne

Pas bête le Karl...

 

Le mode horde, comme son nom l'indique, consiste à survivre à des vagues de zombies, de plus en plus rapides, résistants et agressifs dans une arène.

 

Viser la tête

On retrouve sans surprise dans Zombie Army Trilogy un gameplay identique aux Sniper Elite. Ainsi la prise en main est immédiate si on connaît déjà les autres opus de la franchise. Néanmoins, celui-ci se joue différemment. Là où dans Sniper Elite on cherchait plus à se cacher et à abattre ses cibles les unes après les autres sans se faire repérer, ici il y aura rarement de perchoir où se poser pour faire éclater des cervelles pourries. On est là majeure partie du temps au sol et les morts-vivants savent toujours où on se trouve. Ils se dirigent tous vers nous, plus ou moins vite selon leur type. Les soldats de base sont plutôt lents mais se jettent sur nous dès qu'ils sont suffisamment proches. Les squelettes sont plus rapides mais un coup de pied suffit à les mettre en morceaux. On trouvera aussi des zombies sniper qui font des bonds pas possibles pour sauter d'une planque à l'autre avant de nous tirer dessus. Il y a également des colosses plus résistants auxquels il faudra mettre plusieurs balles dans la tête pour en venir à bout, qui font penser à Mister X de Resident Evil 2.

Quand je l'ai vu arriver avec sa tête et son imper, je savais qu'il allait me saoûler lui!

 

Comme dans les Sniper Elite, on dispose d'un fusil à lunette, une arme secondaire (fusil mitrailleur ou à pompe, lance roquette…) et d'un pistolet. On embarque également des explosifs tels que grenades, mines, dynamite, etc…

Le fusil à lunette est logiquement le plus précis. Les pistolets et armes secondaires le sont moins et sont généralement moins puissants, et on trouve moins de munitions pour s'en servir. Heureusement il est possible de viser avec le fusil de sniper sans se servir de la lunette.

C'est toujours au moment où se retrouvera quasiment à court de munitions, épuisé après avoir décimé des hordes entières de morts-vivants, au moment où l'on se dit que ça y est on est foutu, qu'on pourra entrer dans une chambre forte, faire le plein et retourner au front.

C'est le moment de refaire le plein!

 

Série Z comme Zombie

Zombie Army Trilogy possède tous les ingrédients des vieux films d'horreur de série Z : une ambiance bien glauque, une bonne dose de gore avec des tripes et des bouts de cadavre dans tous les coins et une musique angoissante, le tout dans une semi obscurité, baignée dans la lumière de la lune… Il est même possible de mettre un filtre en noir et blanc avec un contour arrondi comme les vieux postes de télévision en noir et blanc.

Pas très rassurant tout ça...


Techniquement, à l'instar des Sniper Elite portés sur Switch, le résultat est convaincant, notamment en mode portable. Il est impressionnant de voir que malgré plusieurs dizaines de macchabées qui gesticulent et courent dans tous les sens, on ne constate pas le moindre lag à l'écran.

Bien sûr, les killcams sont toujours de la partie, plus écoeurantes que jamais lorsque la balle fait exploser ces chairs putrides…

Je ne m'en lasse pas!


Le jeu est plus orienté coop que solo, car le nombre de zombies dans certaines vagues pourra facilement nous déborder. A plusieurs, le jeu nous rappellera Left 4 Dead ou plus récemment World War Z, exception faite qu'on est ici en 1945.

On peut compter une bonne vingtaine d'heures pour boucler tous les chapitres des 3 différentes campagnes, puis c'est à volonté pour le mode horde! Avec de bons coéquipiers on peut arriver loin ;)

On ramasse tout ce qu'on peut avant l'arrivée des zombies...

 

Je n'en suis pas personnellement fan mais il est à noter que le jeu propose la visée gyroscopique. Doublé en Anglais, il est également intégralement traduit en Français.

 

Zombie Conclusion

Dans un style de jeu totalement différent de la franchise Sniper Elite dont il est le spin-off, Zombie Army Trilogy en a néanmoins gardé le gameplay, mais aussi les fameuses killcams. On dégomme du zombie, on s'éclate, on se fait rouler dessus par une horde… Et on recommence ! Si vous êtes fans de TPS et de zombies, c'est LE jeu à prendre sur Switch en attendant un certain World War Z qui devrait arriver prochainement...

 

 

Verdict :

Les +

  • Déjà y a du zombie nazi
  • Bon portage
  • Ambiance angoissante à souhait

Les -

  • Tous les niveaux accessibles directement?

On aurait aimé :

Plus d'infiltration

Dans le même genre :

Sniper Elite, World War Z, Left 4 Dead

Graphismes :
Portage vraiment propre, et pas de lags malgré les multitudes d'ennemis à l'écran
8/10
Musique et sons :
La musique et les grognements des morts sont hyper angoissants, ambiance au top
8/10
Gameplay :
Une fois pris en main, on s'éclate!
7/10
Scénario et histoire :
Le scénario c'est les zombies nazis. Voilà.
6/10
Durée de vie :
Une bonne vingtaine d'heures en solo, à volonté en ligne!
8/10
Rapport qualité / prix :
Proposé à moins de 35€, le rapport est excellent
8/10
Coup de coeur :
Oui! Je vous laisse, j'y retourne!
8/10
Total : 7.6/10

 


Si vous désirez vous procurer le jeu et nous soutenir, il est disponible chez Amazon :

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Final Fantasy VII Remake sur PS4, à la hauteur de ses ambitions?PS4

[Test] Final Fantasy VII Remake sur PS4, à la hauteur de ses ambitions?

Certainement un des remakes, si ce n'est LE remake le plus attendu de l'histoire du jeu vidéo, 5 ans après son annonce officielle et 23 ans après la sortie du jeu original, Final Fantasy VII Remake débarque enfin dans nos consoles. Après l'accueil mitigé de Final Fantasy XV, ce remake était attendu au tournant. Saura-t-il satisfaire les fans de la première heure? Et ceux qui découvriront Cloud et son équipe?
Lire la suite...