Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Critique] Ce qu'il reste de nos souvenirs de Natsuki Amasawa

[Critique] Ce qu'il reste de nos souvenirs de Natsuki Amasawa

Fiche Technique

Titre original :  七月のテロメアが尽きるまで
Scénario : Natsuki Amasawa
Type : Light Novel
Thème : Lycée, maladie, suicide
Date de sortie France : 16 juin 2021
Nombre de pages : 272
Éditeur France : Delcourt/Tonkam (Moon Light)
Origine : Japon
Nombre de tomes VO : 1
Nombre de tomes VF : 1
Prix : 12.50€
Acheter : Amazon

Synopsis

Shû est un lycéen associal. Un jour, il ramasse une clé USB qui appartient à Naoka, une élève de sa classe. Il ne peut s'empêcher d'en consulter le contenu lorsqu'il lit sur la clé suicaide, et constate que celle-ci contient un testament. En parlant avec la jeune fille, il apprend qu'elle souffre d'amnésie progressive. Il va alors tout faire pour l'aider à vivre avec ce mal qui la ronge, sans se douter que le destin les lie déjà depuis longtemps…

 

Les télomères de juillet

Shû a l'habitude de s'isoler dans la vieille salle multimédia du lycée le midi pour manger son bento au calme, tout seul. Un jour Naoka débarque et ils sont tous les 2 étonnés de voir qu'une autre personne utilise cette salle. Shû qui ne veut avoir aucun contact laisse sa place à sa camarade de classe, mais au passage fait tomber sa pochette contenant des clés USB. Il l'aide alors à tout ramasser puis la jeune fille s'éclipse. Il trouve alors une clé qu'il n'avait pas ramassée. Celle-ci porte l'inscription "SUICAIDE MEMORY". Il consulte alors le contenu et comprend vite que Naoka souhaite mettre fin à ses jours. Il va alors tout faire pour l'en empêcher…

Ce qu'il reste de nos souvenirs est un light novel de l'écrivaine japonaise Natsuki Amasawa. C'est un roman qui se déroule dans un lycée japonais et qui aborde des sujets lourds tels que le suicide, la maladie ou encore l'amnésie. 2 adolescents que tout semble opposer vont chercher à se rapprocher l'un de l'autre, chacun avec un but différent. Il est associal et souhaite empêcher sa camarade de se suicider et elle est une élève populaire qui a peur que ne soit révélé son lourd secret.

 

Je peux tout de suite vous dire que j'ai énormément apprécié ce livre. Tout y est toujours décrit avec extrêmement de simplicité, de précision mais aussi de sensibilité. Les métaphores utilisées avec les champs lexicaux des couleurs ou de la pluie sont magnifiques. C'est Shû le personnage principal et narrateur de cette histoire, dans laquelle les personnalités des personnages sont explorées en profondeur, ce qui les rend très attachants.

Je dois bien dire que je lis très peu de light novels, je suis plus sur les mangas habituellement. Mais celui-ci, il m'a littéralement retourné. J'ai ressenti un peu la même chose qu'en voyant le film Your Name. C'est le genre de récit qui ne peut laisser indifférent, et même qui marque encore plusieurs jours après l'avoir lu. C'est aussi le genre que l'on appréhende différemment lors d'une deuxième lecture, on comprend mieux certaines choses.

 

Mon avis

Ce light novel est vraiment superbe, j'ai apprécié chaque ligne de chaque page et je ne peux que vous le recommander. Les émotions, souvent à fleur de peau, y sont magnifiquement retranscrites, et si c'est le cas, c'est aussi grâce à Teddy Dumont, qui a su en faire une excellente traduction. A dévorer sans modération.

 

Nous remercions les Editions Delcourt/Tonkam pour l'envoi du livre.

Partager : Facebook Twitter email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

[Test] Loopindex - Switch Switch

[Test] Loopindex - Switch

Proposé par Ratalaika Games et le studio Somepx, Loopindex compte bien mettre au défi vos neurones avec 70 niveaux de puzzles aux mécaniques variées dans un monde pixelisé, à la fois paisible et tellement dangereux...
Lire la suite