Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] 9 Monkeys of Shaolin sur Switch : Kung Fu Fighting!

Image de couverture de [Test] 9 Monkeys of Shaolin sur Switch : Kung Fu Fighting!
Consultez directement le verdict

9 Monkeys of Shaolin est le nouveau bébé du studio indépendant russe Sobaka à qui l'on doit le très défoulant Redeemer. Changement de décor cette fois-ci puisque l'intrigue se déroule en Chine médiévale dans une ambiance fortement inspirée des films de kung-fu des années 70.

 

Fiche technique :

  • Genre : Beat'em all
  • Développeur : Sobaka Studio
  • Editeur : Ravenscourt
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Russe, Chinois
  • Plateformes : PS4, Xbox One, Switch, PC
  • Testé sur : Switch
  • Prix : 29,99 €
  • Version : 1.0.0
  • Taille : 4,16 GB
  • Date de sortie : 01 octobre 2020
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

La 36e chambre de Shaolin

A une époque très lointaine, des moines vivent retirés dans le temple Shaolin du Sud. Ils défendent régulièrement leur monastère contre les attaques de brigands ou de forces du mal. Ces moines ont pour principe de ne pas se mêler des affaires du reste du monde, cependant, lorsque les pirates du clan Wako envahissent leur région et perpétuent des massacres sanglants, ils se décident à intervenir pour repousser l'ennemi. En effet, les autorités corrompues ne pensant qu'à leur enrichissement personnel, ont été vite dépassées par la violence des attaques pirates. Les moines Shaolin, dont l'excellence au kung-fu n'est plus à prouver, parviendront à repousser l'envahisseur pour le plus grand soulagement des villageois.

Sûrement des potes de Krilin

 

1 mois plus tard, un pêcheur du nom de Wei Cheng rentre du boulot (hé ho), et se retrouve face à une nouvelle invasion pirate. Maniant le bâton aussi bien que le filet à poissons, il parvient à se frayer un chemin jusqu'au village où il trouvera son grand-père en plein duel contre le chef pirate. Assistant impuissant à la mort de son aïeul, Wei Cheng se lance plein de fureur dans un combat contre son assassin. Mais ce dernier est bien trop fort pour lui et laisse le pêcheur pour mort avant de quitter le village détruit. C'est alors qu'arrivent les moines Shaolin, qui décident de l'emmener dans une de leurs maisons fortifiées pour le soigner, alors que sa vie ne tenait plus qu'à un fil…

 

Kung-fu fighting

Avant de commencer une partie, 4 modes de difficulté sont proposés : novice, guerrier, expert et légende, guerrier correspondant à la difficulté normale.

9 Monkeys of Shaolin est un beat'em all tout ce qu'il y a de plus classique en scrolling horizontal. On avance de gauche à droite en cassant des bouches, puis à la fin de chaque chapitre, on a un boss à combattre. La difficulté étant progressive, on y affronte donc des ennemis de plus en plus forts à mesure que l'on progresse dans l'histoire.

Wei Cheng, surnommé le Dragon briseur de gencives

 

Wei Cheng est donc à l'origine un simple villageois, mais il manipule habilement le bâton et est très courageux. Il dispose au départ de 3 attaques de base : coup de pied (Y), frappe tranchante (X) et coup de poing (A). Il peut également effectuer des esquives (B). Plus tard, il apprendra également des attaques spéciales. On peut enchaîner des frappes similaires ou les mixer pour faire des combos dévastateurs. Chaque coup porté remplit la jauge d'énergie sous la barre de vie, et lorsqu'un compartiment est plein, en maintenant une touche lors d'un coup, celui-ci sera plus puissant. Il y a donc une multitude de combos, d'esquives et autres parades possibles. On peut également commencer un combo sur un ennemi puis en enchaîner un autre. Bref, vous l'aurez compris, c'est de l'action à la sauce kung-fu et c'est véritablement jouissif.

La maison fortifiée des moines servira également de hub entre les missions. On pourra y faire les actions suivantes :

  • Depenser les points obtenus en récompense des missions pour améliorer ses techniques dans l'arbre de compétences

  • Lancer le mode coop

  • Appliquer des "mods" (écran sépia, grosse tête, skin de boss…) en ayant trouvé des statuettes dans les niveaux

  • Sélectionner des masques de boss battus pour les porter

  • S'équiper en armes et objets obtenus en récompense de mission

  • Rejouer des missions passées

  • Sélectionner la prochaine mission

 

Shaw Brothers production

9 Monkeys of Shaolin est librement inspiré du cinéma de genre Hongkongais qui a produit des films à la chaîne des années 50 à la fin des années 80, nous livrant de véritables classiques tels que La 36e Chambre de Shaolin, Le Sabreur Manchot ou encore Le Combat des Maîtres.

Le filtre sépia accentue l'effet vintage du titre

 

On y retrouve donc ce kung-fu acrobatique et les fameux ralentis lorsque le dernier ennemi à l'écran est mis KO. Les couleurs à l'écran, la musique, les décors, sont tout autant d'éléments qui nous ramènent à ce cinéma d'époque. Le scénario suit aussi les codes du genre avec un héros qui se fait battre au début puis revient affronter son ennemi après avoir amélioré son kung-fu, de la vengeance, de la trahison...

Le jeu est entièrement disponible en français et on sent que le traducteur s'est fait plaisir sur certaines répliques! ^^

Ils ont un langage très fleuri...

 

Côté technique, j'ai constaté quelques bugs, pas spécialement gênants mais plutôt ridicules, comme par exemple des armes qui se plantent un peu n'importe où et vibrent dans tous les sens. On note aussi que l'image est moins optimisée en mode portable, ce qui la rend un peu floue.

A titre de comparaison, voici le mode portable...

... et le mode docké.

 

Relativement court, on vient aisément à bout du soft en mode normal en 5 heures. On pourra étendre un peu la durée de vie en cherchant toutes les statuettes dans les niveaux, en refaisant les missions avec d'autres armes ou encore en augmentant la difficulté. Également jouable en coopération, on pourra distribuer des mandales à 2 pour notre plus grand plaisir. Dans tous les cas, même après avoir fini le jeu, on le reprend sans se lasser.

 

9 Monkeys of Conclusion

Étant vraiment amateur des bons vieux films de kung-fu de l'époque Shaw Brothers, je me suis littéralement éclaté avec 9 Monkeys of Shaolin. Alors certes, c'est un peu court, mais on voit rarement des beat'em all longs comme des RPG il faut dire. J'ai bien aimé les différentes armes et équipements qui ont différents effets (récupération d'énergie, ralentissement des ennemis…) ainsi que les masques que l'on peut porter. Enchaîner les combos s'avère très instinctif, on prend vite ses marques pour devenir un de ces fameux héros, expert en kung-fu et capable de rosser 10 bonhommes en même temps à lui seul. Un rêve de gosse! Les mods que l'on débloque en trouvant les "secrets" (les statuettes) dans les niveaux sont sympas aussi et permettent de varier l'expérience de jeu. À la manière d'un Hong Kong Massacre qui était un véritable hommage au cinéma de John Woo, le soft ici rend pareillement grâce aux films de kung-fu de notre enfance/jeunesse. Voilà le genre de jeu un peu à part qu'on ne retrouve que grâce aux studios indépendants. Ce n'est pas toujours parfait niveau réalisation, mais les plaisir est indéniablement là, et je pense que c'est ce qui compte avant tout.

 

 

Verdict :

Les +

  • Original
  • Ambiance films de kung fu
  • Les différentes attaques et combos

Les -

  • Image un peu floue en mode portable
  • Un peu court

On aurait aimé :

2-3 chapitres de plus

Dans le même genre :

Double Dragons, Kung-Fu Master

Graphismes :
Direction artistique orientée film d'époque vraiment sympa, mais les graphismes sont assez peu détaillés et l'image s'avère un peu floue en mode portable
6/10
Musique et sons :
OST superbe qui assure une ambiance dépaysante
8/10
Gameplay :
Prise en main très rapide, on prend vraiment du plaisir à enchaîner tous ces coups très simplement
9/10
Scénario et histoire :
Un scénario qui aurait pu être celui d'un film labellisé Shaw Brothers
8/10
Durée de vie :
Plutôt court (5 heures environ), il faut bien le dire, mais on y rejoue avec plaisir
5/10
Rapport qualité / prix :
Le jeu est proposé à moins de 30 euros, pas excessif mais comme dit précédemment, le jeu est court
6/10
Coup de coeur :
Oui! Amateur de ce genre de cinéma, c'est un vrai régal d'y jouer ainsi
8/10
Total : 7.1/10

 

Nous remercions Koch Media qui nous a fourni une copie de review du jeu

 

Merci pour votre lecture !

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...