Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] A Winter's Daydream sur Switch, Le jeu qui se (lit comme un) livre

Image de couverture de [Test] A Winter's Daydream sur Switch, Le jeu qui se (lit comme un) livre

Un visual novel ? eh oui ! Je ne suis pas le grand amateur que certains espèrent, mais entre deux séances de jeux d’action ou de course j’aime beaucoup lire.

Alors quand on m’a proposé de jouer à un Visual Novel “facile” et surtout nouveau (ne faisant pas partie d’une longue série qu’il faut absolument avoir jouée en intégralité et surtout dans l’ordre) je me suis dit que c’était un bon moyen de remettre les pieds dans un style que je n’ai découvert que tardivement et qui pourtant me plaît.

 

Fiche technique :

  • Genre : Visual Novel, Aventure
  • Développeur : Ebi-Hime / Sometimes You
  • Plateforme de test : Switch (existe sur PS4, PS Vita, Xbox one)
  • Prix : 5,99 €
  • Version : 1.0.1
  • Taile : 373 Mo
  • Date de sortie : 8 octobre 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé
  • Langues : Anglais (textes)

 

Avant de commencer

A Winter’s Daydream est un jeu qui propose de découvrir une histoire et vous plonger dedans de façon linéaire. Le développeur et l’éditeur indiquent clairement que ce jeu ne comporte pas de branches ou de choix, il va s’agir donc de lecture à 100%.

Le menu est très simple : 

  • Start / continue

  • Options permettant d’ajuster la vitesse de défilement des textes, activer le mode “auto”, ainsi que des réglages sonores.

  • Extra (qui ne sera débloqué qu’une fois votre lecture terminée)

options du jeu
Les options disponibles satisferont la majorité des besoins du lecteur...

 

Prêt pour la lecture ?

 

A la découverte de soi

Vous découvrez Yuu, il est Japonais, a grandi à la campagne, mais maintenant sa vie de jeune homme est à Tokyo, loin de sa famille. C’est l’hiver, il fait très froid, les fêtes de fin d’année approchent et les souvenirs remontent… afin de mieux nous présenter le personnage, son enfance, son village natal…

Tokyo est une immensité, remplie à raz bord de gens, beaucoup plus qu’il n’en a côtoyé durant toute son enfance. Cela fait peur quelque part pour un ptit gars de la campagne de 19 ans… mais il s’y est plutôt bien fait et ça lui a même bien plu ! Il aime ses études, a pris son indépendance et a changé de rythme de vie !

contexte
Les détails ne manquent pas

 

Sa nouvelle maison c’est la grande ville mais il est en route pour retrouver ses parents, le temps de passer avec eux les derniers jours avant le nouvel an.

Son obsession ? Le temps, toujours le temps… et aussi la confiance en soi.

tete dans les etoiles
Notre ami a parfois la tête dans les étoiles...

 

Ambiance de Noël, avec étincelles

Enfin réunis ! Les grandes retrouvailles de fin d’années en famille il y a de quoi se réjouir non ? Eh bien ce n’est pas si simple. Une mère ultra protectrice, un père taquin et blessant qui le prend encore pour un gamin, et surtout une petite soeur devenue une vrai peste qui aime rabaisser les autres… enfin surtout Yuu.

famille
Les dialogues sont régulièrement mis en contexte ou commentés par le narrateur.

 

Les premières discussions sont houleuses et l’ambiance pas si festive que ça au final :D. Les tacles partent dans tous les sens et viennent surtout d'une personne : Otoko, sa petite soeur. Elle a l'air mimi et gentilette comme ça mais on sent qu'il y a un long passif ou une rivalité entre ces deux là !

otoko
Le dédain est à peine déguisé... :]

 

C’en est trop, il est temps de changer d’air au moins pour quelques heures ou quelques jours. Pourquoi pas chez un autre membre de la famille ? Pourquoi ne pas aller rendre visite à grand-mère Umeko ?! Le voyage sera long mais cela permettra à notre ami de repenser à cette vieille mais adorable femme, qui hélas a perdu son mari il y a de cela 1 an... déjà. Elle qui est si loin dans la cambrousse (encore plus loin !) sera ravie de voir son petit fils revenu de la "grande ville"... Cela pourrait-il sauver, ou du moins, adoucir ces fêtes de fin d’année ?

mamie umeko
Mamie Umeko est du genre taquin mais adorable, surtout quand il s'agit de son petit-fils Yuu

 

Les retrouvailles avec des gens qui vous apprécient vraiment, il n'y a que ça de vrai ! Tout ce temps à rattraper va raviver les souvenirs. Yuu et sa grand-mère n'ont jamais autant parlé dans le passé que ce soir là... choc des générations certainement... et puis on grandit. Cette soirée à contempler les étoiles sera certainement le début d'une aventure rocambolesque, qui aurait pu le croire ?

un voeux peut tout changer
Une étoile filante... Un voeux peut parfois tout changer....

 

Je vais arrêter de raconter l’histoire ici… tout ce que je peux vous dire c’est que notre ami Yuu ne reviendra pas indemne de ce pèlerinage qui mêlera souvenirs, amitié, surnaturel et quiproquos à gogo…

Beaucoup de thèmes autour de la famille, la jeunesse, la vieillesse, le temps, les relations que l’on a ou a eu avec ses proches parents, sont abordés de manière très attachantes et touchantes. Si Yuu ne reviendra pas indemne, qu’en sera t-il de vous ?

 

Illustrations et animations

Je ne suis pas expert en matière d’illustration mais j’ai trouvé que celles de A Winter’s Daydream étaient plutôt bien réalisées ! Concernant les personnages, on a comme une impression de déjà vu car le style est calqué sur certains mangas et animes que l’on a tous côtoyé depuis notre enfance ou même d’autres VN’s… de ce côté là aucune surprise ou personnalité particulière. Cela ne me choque pas vraiment étant donné que leurs expressions et apparences sont bien faites.

personnages
Les décors, que ce soit intérieurs ou extérieurs, sont bien réalisés, détaillés et tous présents à l’appel.

 

Ce qui me dérange un peu plus c’est le nombre de personnages qui sont dessinés ou apparaissent à l’écran.. certains personnages (comme les parents de Yuu) sont toujours “hors champs”.

Les animations sont simplistes, selon la situation les personnages changent d’expression, il n’y a pas d’animations “temps réel”... on est vraiment face à un livre d’images ou un roman photo.

 

Un roman cours d’eau

Si l’on devait parler de longueur, nous n’avons pas ici affaire à un roman fleuve. il faudra environ 4 heures à vous lecteur pour venir à bout de l’histoire. Difficile de juger un scénario ou une histoire, n’étant pas un critique littéraire confirmé. J’ai simplement trouvé que c’était très bien raconté, détaillé, et mis en contexte. Les personnages sont extrêmement bien présentés et l’auteur arrive à nous transmettre beaucoup d'émotions . Plus on avance dans l'histoire plus on s'approprie celle-ci car elle a quelque chose de touchant.

Certes, parfois on sent que l’auteur tire en longueur des passages et insère des anecdotes ou des descriptions détaillées à propos d’endroits ou d’émotions mais ce n’est au final jamais anodin.

Certains passages sont prévisibles toutefois les surprises restent nombreuses...

illustrations 2
On ne peut pas aller boire un café tranquille de nos jours... :D

 

Lire ou écouter ?

Si l’on doit parler de la partie audio, les musiques d’accompagnement sont simples et loin d’être désagréables, elles pourraient tout autant accompagner une partie de Picross, Sudoku ou de Pokémon mais s'accommodent bien à la lecture (classiques et calmes).

8 pistes sont présentes et sont utilisées en fonction de l’intonation que prend l’histoire. Les effets sonores sont quant à eux rarement mis en avant, sauf lors de situations particulières ou comme fond.

Enfin détail utile, le jeu ne comporte pas de voix (et donc pas d’acteurs) et est proposé avec des textes en Anglais seulement. C’est cette partie qui risque de rebuter certains lecteurs uniquement francophones. L’anglais utilisé est très simple d’accès (si vous avez un niveau scolaire vous devriez vous en sortir avec google traductions à côté pour certaines expressions ou mots dérivés de la langue japonaise, et une calculette pour convertir yens en euros :D)...

 

Récompense pour le lecteur.

Alors que la lecture de ce visual novel sur Xbox, PS4 et PS Vita pour apportera un trophée platine ou 1000G en fin de lecture, sur switch le lecteur sera simplement heureux d’avoir terminé ce jeu comme on fini un bouquin...

Dans tous les cas la petite rubrique “Extras” vous permettra de visionner quelques images clé du jeu, écouter les bandes son ou encore lire un speech intéressant de l’auteur sur ses motivations et sur l’histoire derrière A Winter’s Daydream.

tears
Et puis c'est beau !

 

Conclusion

N’étant pas du tout rompu aux visual novels j’ai trouvé que A Winter’s Daydream pouvait être une porte d’entrée intéressante pour les non initiés et les nouveaux venus qui souhaitent découvrir le genre de manière “soft”. Ici pas de chichis, de scénario ultra réfléchis mais une histoire qui se laisse agréablement lire et propose des réflexions sur des sujets qui nous touchent tous.

Les lecteurs et joueurs de VN les plus aguerris et exigeants passeront peut être leur chemin, par manque de challenge ou d’implication du lecteur dans ce livre ou finalement vous n’êtes pas du tout le héro mais le bénéficiaire.

 

On a aimé

  • Une histoire originale et loufoque
  • Des personnages attachants
  • Belle qualité de dessin des personnages
  • Facile à lire et comprendre avec un anglais scolaire
  • Des réflexions intéressantes sur la vie, la jeunesse, la vieillesse

 

On a pas aimé

  • Pas de voix (même pas en jap snif)
  • Des décors rarement brouillon
  • Aucune interaction autre que faire défiler les textes
  • Certains personnages restent invisibles
  • Manque de dynamique et d’animations, les mouvements sont simplistes

 

On aurait aimé :

  • Pouvoir choisir quoi répondre à certaines occasions, même si cela n’influe pas sur le scénario plus que ça
  • Plus de personnalité et de prise de risque

 

 

Notes :

Graphismes :
Des dessins de personnages et décors soignés, parfois inégaux. Peu d'animations.
8/10
Musique et sons :
Des musiques extrêmement placides et classiques des jeux de réflexion / lecture. Des effets sonores tentent de nous immerger un peu plus mais les voix manquent cruellement à l'appel
6/10
Gameplay :
Appuyer sur la touche A ou l'écran tactile, voilà à quoi il se résumera. Pas d’interactions et c'est vraiment dommage.
4/10
Scénario et histoire :
Une histoire à dormir debout, très bien racontée avec beaucoup de détails et de contexte (parfois trop).
7/10
Durée de vie :
4 heures en lisant normalement, c'est très court mais suffisant pour traiter le sujet complètement.
5/10
Rapport qualité / prix :
Pour le prix d'une petit livre de poche on a une belle histoire à découvrir accompagnée de très jolies illustrations... mais c'est tout.
6/10
Coup de coeur
Une aventure au delà de nos problèmes du quotidien qui vaut le coup d'être découverte
7/10
Total : 6.1/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Sometime You qui nous a fourni une clé de review du jeu

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...