Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Scheming through the zombie apocalypse : the beginning sur Switch

Image de couverture de [Test] Scheming through the zombie apocalypse : the beginning sur Switch

Scheming through the zombie apocalypse : the beginning est le premier opus d'un jeu épisodique développé par Entertainment Forge et porté sur consoles par Ratalaika Games. Disponible sur PS4, Xbox One et Switch, ce test a été réalisé sur la console de Nintendo.

 

Fiche technique :

  • Genre : Point'n'Click
  • Développeur : Entertainment Forge / Ratalaika Games
  • Plateformes : Switch, Xbox One, PS4
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 326 Mo
  • Date de sortie : 20 septembre 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé

 

Survivre à l'apocalypse… Sans trop se fouler ! 

Pour commencer, Scheming through the zombie apocalypse : the beginning a un titre beaucoup trop long pour que je le cite en entier à chaque fois ! On va abréger ça pour le test en STZA. 

Comme indiqué dans sa description, l'histoire du jeu se déroule dans un monde où les animaux vivent comme des humains. Nos 2 protagonistes sont Larry et Hank. Larry est une sorte de Yorkshire, un petit chien chétif et craintif. Avant l'apocalypse, on ne sait pas vraiment ce qu'il faisait mais c'était une sorte de loser. Il est pote depuis longtemps avec Hank, un vieux lapin raciste qui était bien avant l'apocalypse vendeur d'assurances.

 

 

Les 2 compères sont de parfaits glandeurs, qui aiment passer leurs journées à dormir, regarder la TV et s'envoyer de la coke dans le pif. 

Oui STZA est un jeu adulte, où les personnages ont un langage très fleuri (carrément vulgaire lol), une sorte de cartoon interactif qui plaira aux fans de séries animées trash comme South Park ou Bojack Horseman.

 

 

 Ainsi quand survient cette fameuse apocalypse zombie, à l'instar de The Walking Dead par exemple, pour survivre, il faut s'aventurer dehors pour trouver de quoi manger. Mais un vieux lapin limite obèse et un petit Yorkshire frêle et stressé ne constituent pas une équipe de choc pour la survie en milieu hostile… C'est là qu'intervient l'expérience de grand vendeur de Hank, consignée dans son calepin. Si il était bon commercial au point de vendre un frigo à un esquimau, ce sera un jeu d'enfant d'envoyer d'autres animaux faire le boulot en restant en sécurité. Enfin, normalement… 

 

 

Une aventure dont Vous êtes le héros

STZA est une sorte de point'n'click dans lequel contrairement à d'habitude, il ne s'agira pas d'interagir avec des objets ou des PNJ, mais plus de choisir des options de dialogue qui auront des conséquences sur la suite de l'aventure comme dans un Telltale par exemple. 

Quand je parle de conséquences, il faut savoir que vos choix n'influeront pas drastiquement sur la suite de l'histoire, mais ces conséquences seront permanentes (exemple : le nombre de fois où Larry va se faire casser la gueule, ou encore des PNJ que vous pourrez "perdre"). En parlant de Telltale, ça aurait été pas mal d'avoir ici aussi droit aux statistiques du genre : "vous et X% des joueurs ont parié 2 rails de coke avec Hank"

 

 

Une partie du jeu consistera donc à convaincre les autres animaux de bosser pour vous, en leur faisant croire que vous leur faites une fleur. Ensuite, il faudra négocier âprement quelle part du butin vous leur permettez de garder, par grande bonté. 

Mais il sera possible également de faire du négoce de ressources ou de jouer ces dernières aux dés, dans le but d'en obtenir plus. 

 

 

 

Une p***ain de réalisation

Le soft est entièrement doublé, mais uniquement en Anglais. Il est par contre sous-titré intégralement en Français. Comme dit précédemment, les dialogues sont d'une parfaite vulgarité et les thèmes abordés comme la drogue, en font un jeu à réserver à un public adulte. C'est trash au possible, et même si les protagonistes sont des animaux, ils ont en eux ce qu'il y a de pire chez l'être humain : cupidité, égoïsme, mensonge...

Pourtant les graphismes colorés, et les animaux mignons pourraient laisser croire le contraire à première vue. C'est une chose qui m'a plus dans ce soft : le décalage. 

 

 

La bande son est excellente et colle parfaitement à l'ambiance. Quant aux doublages, bien qu'uniquement en Anglais, ils apportent une personnalité bien prononcée aux protagonistes, les comédiens ont fait du bon boulot.

Quant au gameplay, très simple, il consistera la majeure partie du temps à sélectionner des options de dialogue. 

 

Scheming through the conclusion 

STZA est un jeu qui m'a fait passer un très bon moment, je me suis bien marré. Le décalage entre ces petits animaux si mignons et leur langage outrancier est exceptionnel, je suis vraiment fan de ce genre de délires. J'ai ri du début à la fin. 

En parlant de la fin, il faut souligner qu'elle arrive assez rapidement, après un peu plus de 2 heures de jeu. Il est néanmoins possible de refaire une partie en faisant d'autres choix pour voir les différentes conséquences que cela peut avoir. D'autant qu'après avoir fini le jeu une première fois, il est possible d'accélérer les dialogues en appuyant sur la touche R. 

 

 

Le second épisode est déjà sorti sur Steam, espérons qu'il soit porté rapidement sur consoles !

Pour conclure je dirais que l'apocalypse zombie n'a jamais été aussi drôle qu'avec ces 2 enfoirés de Hank et Larry et si vous aimez les séries animées trash et décalées, foncez ! Ce jeu est fait pour vous !

 

 

On a aimé :

  • Le côté décalé
  • Le doublage
  • Les persos complètements loufoques

On n’a pas aimé :

  • Pour être honnête... Rien!

On aurait voulu :

  • Allez, soyons fou : un doublage français de qualité
  • Des statistiques sur les choix des autres joueurs

Dans le même genre :

  • Demetrios
  • Les jeux Telltale

 

Notes :

Graphismes :
Un style cartoon super sympa, très coloré
7/10
Musique et sons :
Bande son sympa également, mais le point fort, c'est surtout ce doublage de bonne qualité
8/10
Gameplay :
Très simple, il n'y a quasiment que des choix de dialogue à faire
7/10
Scénario et histoire :
L'apocalypse zombie, c'est un sujet vu et revu... Mais avec des animaux qui jurent comme des charretiers c'est suffisamment décalé pour être original et mériter le coup d'oeil!
9/10
Durée de vie :
Un peu plus de 2 heures pour le finir une première fois, ensuite on peut recommencer en essayant d'autres choix de dialogues
6/10
Rapport qualité / prix :
Certes pas très long, mais pour 4,99€ (hors promotion) on se paye une tranche de franche rigolade !
7/10
Coup de coeur :
Oui complètement! J'espère que la suite va arriver vite, sinon je la prendrai sur PC !
9/10
Total : 7.6/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une clé de review du jeu

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...