Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Astria Ascending sur Switch, le Final Fantasy français

[Test] Astria Ascending sur Switch, le Final Fantasy français
Flèche vers le bas Consultez directement le verdict

Développé entre la France, le Japon et le Québec, Astria Ascending un JRPG fait par des fans, pour les fans. Il fût réalisé en collaboration avec des développeurs de la licence Final Fantasy. Le jeu est sorti depuis le 27 septembre sur PlayStation 4 et 5, Xbox One et Series, PC et Switch.

 

Fiche technique :

  • Genre : JRPG, Plateformes
  • Développeur : Artisan Studios
  • Editeur : Dear Villagers
  • Langues : Anglais, Allemand, Français, Espagnol
  • Plateformes : Playstation 4 et 5, Xbox One et Series, PC et Switch
  • Testé sur : Switch
  • Prix : 39,99 €
  • Version : 1.0.97
  • Taille : 6.9 GB
  • Date de sortie : 27 septembre 2021
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

3 mois avant la fin des 3 ans de la 333e génération

Dans le monde d'Orcanon vivent 5 races biens distinctes : Humains, Arktans, Zefts, Peyskas et Awisis. Si ce monde ne sombre pas dans la guerre et le Chaos, c'est parce que ces 5 peuples ont accepté de vivre au sein de l'Harmonie. Pour cela, ils doivent consommer des harmelons. Cet équilibre et cette paix sont maintenus par la divinité Yuno. C'est en choisissant des élus parmi les habitants de ce monde qu'elle y parvient. Elle leur confie de grands pouvoirs et ils deviennent ainsi des "demi-dieux". Mais il y a un prix à payer pour cela : une fois qu'ils ont acquis leurs pouvoirs, ils ne leur restera plus que 3 ans à vivre.

astria ascending

L'équipe au complet mène l'enquête

 

Notre histoire commence alors qu'il ne reste plus que 3 mois à vivre à la 333e génération de demi-dieux. Des interférences apparaissent aux quatres coins du monde, provoquant des attaques de monstres. De plus, il semblerait que des habitants aient décidé de ne plus vivre avec l'Harmonie, et ont cessé de manger des harmelons. Pourquoi cette révolte? Qui est derrière? C'est ce que nos héros vont devoir découvrir, et en moins de 3 mois

 

Un gameplay moderne rétro

Astria Ascending est un JRPG, avec un système d'exploration en 2D et un système de combat classique au tour par tour.

On évolue avec Ulan, la capitaine de l'équipe dans des décors en 2D réalisés à la main. On ne peut se déplacer que de droite à gauche, pas en profondeur. Si les tableaux dans les villes ne se jouent que sur le plancher des vaches, dans les donjons, on a affaire à des labyrinthes de plateformes, plus ou moins complexes. Naturellement, c'est dans les donjons que l'on rencontrera des ennemis à combattre, puis enfin des boss.

astria ascending

En haut, en bas, à gauche, à droite...

 

Le système de combat est donc un système classique de tour par tour, avec une fonction qui m'a rappelé Octopath Traveler : il s'agit des Points de Concentration. En haut à droite de l'écran de combat, on peut voir un cadre avec un chiffre qui correspond au nombre de PC dont on dispose. Ces points pourront être attribués à un personnage pour sa prochaine attaque. Chaque PC augmente la force de l'attaque de 50% et on peut en attribuer un maximum de 4, soit 200%. Pour obtenir des points, il faut attaquer les points faibles des ennemis, chaque attaque rapportant un point. Mais attention, si l'on frappe un ennemi et qu'il est résistant, voire immunisé à ce type d'attaque, on écope d'un PC négatif et donc on diminue de 1 notre total. Ainsi, si l'on est à 0, on passera à -1 et ainsi de suite. Il est également possible de passer le tour d'un personnage pour récolter un PC supplémentaire, seulement celui-ci ne sera valable que pour 1 tour.

astria ascending

Avec une équipe d'épéiste et des ennemis resistants aux attaques physiques, les PC partent dans le négatif

 

Pour le reste, c'est du classique : attaque physique, compétence, défense, items… Il est aussi possible d'échanger 2 personnages en plein combat, plutôt pratique quand on a pas le spécialiste adapté à l'ennemi en face. D'autant que, contrairement à la plupart des RPG, tous les personnages sont disponibles dès le début de l'aventure.

 

La French Touch

Astria Ascending jouit d'une réalisation vraiment soignée. La direction artistique du titre est vraiment magnifique et tout ce qui est visible à l'écran a été dessiné à la main, que ce soit les décors ou les personnages. Les décors sont statiques, mais les personnages ont été animés directement depuis les artworks. Le style graphique est un mix entre du Final Fantasy et les productions Vanillaware, notamment Dragon's Crown.

astria ascending

Les artworks sont tout simplement magnifiques

 

L'OST est superbe et mérite clairement de se trouver à elle seule sur un CD. C'est le travail d'Hitoshi Sakimito, vétéran de la composition à qui l'on doit déjà les bandes sons de grands classiques tels que Final Fantasy Tactics ou Vagrant Story, pour ne citer que ceux-là.

Le scénario quant à lui, s'avère très classique, voire un peu trop prévisible. Après les 2 premiers donjons, on peut facilement imaginer la suite des événements. D'autant que, de manière générale, l'ensemble manque plutôt de rythme. C'est, selon moi, le principal défaut du soft. On notera toutefois que les thèmes abordés sont assez actuels et profonds : racisme, mort, héritage, famille… Les dialogues sont d'ailleurs assez cash, et les personnages n'empruntent pas de passages détournés lorsqu'il s'agit d'exprimer le rejet qu'ils éprouvent pour les autres races, malgré l'apparente paix imposée par l'Harmonie.

astria ascending

This is not even my final form!

 

L'impression que j'en ai est que qu'il y a incontestablement de belles idées mais il manque un je ne sais quoi pour en faire un excellent RPG. L'ensemble reste bon et cela n'engage que moi bien sûr, il s'agit juste de mon ressenti.

On peut compter une bonne trentaine d'heures de durée de vie pour le scénario principal, et facilement le double si l'on cherche à accomplir toutes les quêtes annexes. Le choix nous est donné entre les doublages en japonais ou en anglais et l'intégralité des textes est traduite en français.

 

Astria Conclusion

On ne peut que reconnaître l'ampleur du travail accompli par Artisan Studios pour la réalisation d'Astria Ascending. Les graphismes en 2D sont un véritable ravissement pour les yeux. Le gameplay en lui-même est très classique et fonctionne bien dans l'ensemble. Cependant, à titre personnel, j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose, peut-être un peu plus de personnalité, pour en faire un titre réellement marquant à mes yeux. C'est un beau RPG sans conteste, qui vaut le coup d'être découvert, et qui met en lumière un studio sur lequel il faudra certainement compter à l'avenir, capable de produire de belles choses et de s'entourer de vétérans de l'industrie. Ils ont pour ambition de devenir un acteur majeur dans le domaine des RPG, et c'est tout le mal que je leur souhaite.

 

Verdict :

Les +

  • Une direction artistique exceptionnelle
  • Un système de combat classique
  • Une OST superbe
  • Les thèmes abordés

Les -

  • Un scénario assez attendu et prévisible
  • Un rythme plutôt lent
  • Des donjons qui ne proposent pas grand chose

On aurait aimé :

Un peu plus de fantaisie et de rythme

Dans le même genre :

Final Fantasy, Dragon's Quest, Dragon's Crown...

Graphismes :
Superbes, une DA vraiment au top
8/10
Musique et sons :
Magnifique OST
8/10
Gameplay :
Système de combat au tour par tour très classiques, exploration en 2D qui manque d'intérêt
6/10
Scénario et histoire :
Un scénario pas trop mal mais assez attendu et prévisible
6/10
Durée de vie :
Une bonne trentaine d'heures pour l'intrigue principale et à peu près autant pour le contenu annexe
7/10
Rapport qualité / prix :
Le prix est intéressant pour un jeu qualitatif et avec une belle durée de vie
7/10
Coup de coeur :
Un peu mitigé pour ma part car je l'aime bien, mais il manque cette étincelle pour en faire un grand RPG
6/10
Total : 6.9/10

 

Nous remercions Dear Villagers qui nous a fourni une copie de review du jeu

 

Merci pour votre lecture ! Coeur bleu

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

Offrez-nous un café !

Partager : Facebook Twitter email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser...