Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Castle Pals - Xbox - 2 pals, 2 ambiances

Image de couverture de [Test] Castle Pals - Xbox - 2 pals, 2 ambiances
Consultez directement le verdict

Castle Pals est un jeu de plateforme 2D, ambiance retro pixel comme on en a vu des milliers ces dernières années.

Si coutume est pour nous de tester ces “petits jeux” sur PS Vita, l’absence de sorties récentes, due à la fermeture (temporaire on l’espère) du contrôle qualité PS Vita chez Sony nous pousse à tester ceux-ci sur d’autres plateformes. c’est au tour aujourd’hui de la Xbox d’accueillir ce (digne ?) représentant d’une époque révolue (ou pas ?).

 

Fiche technique :

  • Genre : Action, Arcade, Puzzle, Die retry
  • Développeur : Brad Erkkila
  • Editeur : Ratalaika Games
  • Plateformes : Nintendo Switch, PS4, Xbox
  • Testé sur : Xbox One S
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.0.0.0
  • Taille : 196 Mo
  • Date de sortie : 27 mai 2020

 

Premier pas vers l'inconnu

On ne va pas se raconter d’histoires, le scénario de Castle Pals ne fait pas dans le faussement imaginatif. C’est du vu, revu et re revu. 2 gosses, Kylee et Owen, sont très curieux et vont visiter un château très hanté, rempli de pièges très dangereux...

peur
La suite vous la connaissez… il va falloir s’en sortir en vie !

 

Le menu lui non plus ne fait pas dans la fioriture : Jouer et Options se battent en duel. Options permettant de… changer la langue seulement. L’anglais étant sélectionné par défaut.

langues
Vous aurez tout de même droit à une traduction Française !

 

Castle Pals s’organise façon jeu mobile avec une grille de niveaux chapitrée.

Au programme 3 chapitres de 12 niveaux ! On notera en bas à droite la présence de 3 gemmes qu’il faudra débusquer successivement dans un niveau de chaque chapitre afin de débloquer les 20 niveaux “perdus” (lost levels) supplémentaires nous donnant un total de 56 !

selecteur niveaux
Chaque bouton de la grille dispose d’un numéro, un petit indicateur sous forme de pièce d’or, un petit cadenas s’il est verrouillé ainsi que la tête du personnage qui sera utilisé dans celui-ci.

 

Les 2 premiers niveaux font office de tutoriel grandeur nature avec de jolies pancartes explicatives mettant en avant la capacité spéciale de chaque personnage :

Kylee propose une gameplay classique mais agressif avec gants de boxe afin de défoncer les vilaines bestioles façon attaque frontale. Elle ne peut sauter que sur de courtes distances. Appuyez sur A pour sauter et B/X pour balancer des punchs. Déplacez-vous en même temps et c’est une tornade de coups de poings qui s'abattra sur vos assaillants.

kylee

 

Owen propose un gameplay qui m’a de suite fait penser à un mix entre H.E.R.O (ou plus récemment Bobby Bombastic) et Flappy bird. Il dispose d’une casquette à hélice lui permettant de sauter et virevolter dans les airs en appuyant de manière répétée sur A, tel un flappy boy des temps modernes anciens.

owen

 

Pour les deux personnages il y aura moyen de dégommer les ennemis en leur sautant dessus, Mario style… Les commandes sont donc très simples et peu nombreuses, cela tombe bien le jeu est ainsi fait : simple et direct, pas de chichi.

Cette alternance entre deux personnages d’un niveau sur l’autre a de quoi nous perdre sur les premiers runs, de là à oublier la capacités de frappe de Kylee.

 

Première chose que l’on notera et sur lequel on ne reviendra pas ce sont les musiques : il y en a 2 ou 3 en tout dans l’ensemble du jeu, menus inclus. Elles sont bien sympatiques hein mais bon.... elles se coupent sans transition… laissent place à un silence plus ou moins long et… c’est reparti en boucle ! On ne parlera pas des effets sonores relativement pauvres et eux aussi répétitifs.

 

Attention danger

Votre but sera de trouver la fin de chaque niveau et si possible l'atteindre rapidement et en un seul morceau.

Les pièges, dangers et ennemis sont nombreux : des sortes de têtes de Frankenstein sur pattes, monstres electrificateurs, gnomes volants, canons, lasers, chalumeaux, scies circulaires, piquants, masses, lave… Le panel de morts (violentes) possibles est assez vaste ! Une seule touche et on recommence, pas de jauge de vie. On est vraiment en mode “Awesome Pea” qui m’avait bien.. charmé et enthousiasmé... à l’époque ! (non, c’est faux il me faisait frire le cerveau).

niveau
Qui a encore laissé le gaz allumé ?

 

Si les premiers niveaux sont très accessibles, cela se corsera bien comme il faut (surtout le dernier chapitre) en mode ragequit die retry… Certains sont très “longs” (en nombre de dangers) et proposent heureusement des checkpoints qui empêcheront le joueur de péter littéralement un plomb.

Au final vous connaîtrez tellement par coeur certains niveaux que cela finira en chorégraphie d’enchaînements de boutons les yeux fermés (quand on refait 1000 fois un niveau…).

checkpoint
Ce ptit drapeau bleu a sauvé la vie de ma manette plusieurs fois.

 

La difficulté seule ce n’est pas drôle… Si vous désirez obtenir une pièce d’or sur le niveau en cours il faudra le finir d’une traite du début à la fin (no checkpoint) et dans un délai imparti.

or
Autant vous dire que je n’ai pas la pièce d’or sur énormément de niveaux :D

 

Des interactions et un léger aspect puzzle sont de la partie avec des interrupteurs en deux parties qu’il faudra assembler et actionner. Ceux-ci ouvriront des portes de la même couleur qu’eux. Il y a aussi des caisses que l’on peut déplacer, des sortes de trampolines pour boules plasma et j’en passe…

puzzle
On assemble l'interrupteur bouton avec un socle de couleur, on saute dessus, puis on peut réutiliser le bouton ailleurs...

bouton
Si le bouton est inacessible il faut trouver comment l'activer autrement...

 

Le dernier niveau de chaque chapitre sera en mode boss avec une difficulté assez relevée !

Le platine / 1000G (immérité) tombe au tiers du jeu c’est à dire au chapitre 2, niveau 6 et comme d’habitude satisfera les chasseurs de “full trophées en moins d’une heure” et laissera le joueur lambda un peu circonspect, car il reste tant à faire !

Si vous êtes un adepte du genre comptez moins de 30 min pour faire le plein de succès. Pour finir le jeu ce sera un autre paire de manches puisque comme d’habitude c’est après le platine / 1000G que les choses se gâtent. Comptez quand même de 2 à 3h pour finir le jeu à 100% avec les niveaux perdus...  si vous disposez d’un bon niveau.

boss
Ce boss, ne se mouille pas et envoie une horde de vilains sur vous. Les dégommer lui fait perdre de la vie

boss
Ce niveau "boss", façon tour de New Super Mario est rempli de dangers et la lave vous poursuit. Atteindre son sommet peut être... piquant.

 

Graphiquement parlant, on dira que l’on est sur un jeu qui présente des briques assez sympathiques et un level design plutôt travaillé. toutefois visuellement il n’y a rien qui m’ait emoustillé plus que ça. C’est joli mais pas “foufou”.

Les personnages et décors donnent l’impression d’être recyclé d’autres jeux, tout comme les effets sonores. La variété graphique est elle aussi pauvres avec des thèmes bien trop proches.

variete
La variété de dangers et vilains viendra toutefois sauver la diversité du jeu

 

Un bon jeu pour mettre ses réflexes à l’épreuve sur de courtes sessions, récupérer ses succès et passer rapidement à autre chose...

 

Verdict :

Les +

  • Beaucoup de niveaux
  • Beaucoup d'ennemis
  • Beaucoup de dangers
  • 2 gameplays en 1
  • Aspect puzzle + speedrun
  • Difficile mais pas infaisable

Les -

  • Musique en boucle
  • Effets sonores pauvres
  • Décors répétitifs
  • Histoire basique
  • Platine / 1000G offert au tiers du jeu

On aurait aimé :

... :D

Dans le même genre :

Awesome Pea, H.E.R.O, Tous les jeux retro pixel dont on nous abreuve depuis des années

Graphismes :
Bien sans plus, du pixel rétro mais tellement "déjà vu"
6/10
Musique et sons :
Les musiques sont sympa mais répétitives et sans transition. Effets sonores très basiques
5/10
Gameplay :
Le duo de gameplays est bon. Facile à prendre en main et pas punitif pour un sou.
7/10
Scénario et histoire :
Une histoire basique, déjà vue, gros prétexte classique... mais il y en a une.
6/10
Durée de vie :
Une bonne durée de vie pour cette catégorie de petits jeux. 3h c'est suffisant pour ne pas trop tourner en rond
6/10
Rapport qualité / prix :
A ce prix il serait difficile d'être déçu.
7/10
Coup de coeur :
6/10
Total : 6.1/10

 

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une copie de review du jeu


Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Saints Row The Third Remastered sur PS4, Les Saints sont passés chez Image as Designed!PS4

[Test] Saints Row The Third Remastered sur PS4, Les Saints sont passés chez Image as Designed!

Surprise ! Le troisième (et le meilleur) opus de la franchise Saints Row est de retour en version remasterisée ! Initialement sorti en 2011 sur la génération de consoles précédente, le jeu n'a rien perdu de son fun mais commençait à prendre un sacré coup de vieux point de vue graphismes. Que vaut cette nouvelle mouture ? C'est ce que nous allons découvrir…
Lire la suite...