Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Cybarian : The Time Travelling Warrior sur PS Vita, Conan chez Terminator

Image de couverture de [Test] Cybarian : The Time Travelling Warrior sur PS Vita, Conan chez Terminator

Imaginez Conan le barbare débarquant tout droit dans une ville futuriste style Blade Runner. C'est ce que nous proposent aujourd'hui Ritual Games et Ratalaika avec Cybarian : The time travelling warrior, un beat'em up dans le style arcade des années 80.


Fiche technique :

  • Genre : Beat'em up/Plates formes
  • Développeur : Ritual Games / Ratalaika games
  • Plateformes : PS Vita / PS4 (cross-buy)
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 84 Mo
  • Date de sortie : 19 juin 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé
  • Platine : Oui
  • PS TV : Oui
  • Test sponsorisé : Non
  • Obtenu via : Clé de review

 

 

Cybarian le cyber barbare

Après avoir découvert la fameuse épée "sword of ages" (désolé, je ne vois pas comment le traduire en Français et que ça reste classe), Cybarian se retrouve transporté dans le futur et face à un monde bien différent de celui qu'il connaît. À peine arrivé dans ce monde steampunk, tout le monde en veut à sa peau ! Il va donc devoir se frayer un chemin à coup d'épée pour arriver au bout de son aventure… 

 

 

Au menu

Le menu principal nous propose les choix suivants :

  • Play

  • Difficulty, avec le choix entre EASY, NORMAL et HARD. Sachant que le mode HARD permet de jouer dès le début avec les compétences d'esquive et de jet d'épée, débloquées en battant les boss dans les autres modes. 

  • Settings, les options, notamment sonores. A noter que la version PS4 propose d'activer ou non une option CRT. 

 

 

Une épée trop lourde ? 

Dans ce genre de jeu, on aurait tendance à penser qu'on va avancer en martelant la touche carré pour découper tout ce qui se trouve sur notre chemin. Je le sais j'ai fait l'erreur. En fait il va falloir être précis pour faire des combos. En effet, appuyer trop rapidement sur la touche fera que notre barbare sera comme entraîné par le poids de l'épée et se ramassera ridiculement par terre. Bien sûr, les ennemis en profiteront pour taper. Il faut en fait attendre, après avoir donné un coup, que l'épée "brille" en jaune pour donner le suivant. Le combo maximum est de 3 coups, après lesquels il faut vite esquiver si l'adversaire n'est pas mort sous peine de prendre un vilain coup sur la tronche.

 

 

On a dit barbare, pas bourrin ! 

En plus des combos à maîtriser, il va aussi falloir observer et mémoriser les patterns des ennemis, mais surtout des boss. Rien de très compliqué mais jouer comme un gros bourrin ne mènera nulle part, sachez-le ! 

D'ailleurs un autre point à savoir : il n'y a pas de check points dans le jeu. Si on meurt, on recommence au début du niveau, ce qui est plutôt frustrant. Toutefois, si c'est face à un boss qu'on perd, on recommencera directement à son combat. 

En chemin on trouvera des distributeurs. En échange de pièces ramassées après avoir battu des ennemis, on pourra acheter des cœurs pour remplir un peu sa barre de vie. 

 

 

Back to the future… Ou pas ! 

Le soft se voit doté d'une réalisation rétro en pixel art. Les couleurs flashy, le design des ennemis et des décors donnent une ambiance futuriste steampunk qui contraste bien avec le barbare vêtu d'un slip en peau de bête avec une grosse épée. 

De manière générale, c'est fluide et le tout tourne bien.

La bande son est très classique sans être trop répétitive. 

 

 

Le retour des mauvaises habitudes 

Doté d'un gameplay sympa, Cybarian est un jeu court, il y aura 4 niveaux à terminer pour arriver à la fin. Durée de vie encore raccourcie par le platine qui tombe une fois arrivé au troisième boss (pas besoin de le battre). Plutôt dommage donc, il aurait été préférable d'avoir à finir le jeu mais bon… 

Comptez donc moins d'une heure pour débloquer tous les trophées, une heure et demi maximum pour finir le jeu. 

 

 

On a aimé :

  • L'aspect "technique" des combos
  • L'ambiance steampunk
  • Pixel art de qualité

On n’a pas aimé :

  • (Trop) court
  • Platine trop rapide

On aurait voulu :

  • Des checkpoints
  • Plus de niveaux

Dans le même genre :

  • JackQuest
  • Ghoulboy

 

Notes :

Graphismes :
Du beau pixel art
7/10
Musique et sons :
OST assez basique, il faut le dire
6/10
Gameplay :
Le jeu tourne bien, sans ralentissements et le gameplay est bien pensé
7/10
Scénario et histoire :
Simple. Basique.
6/10
Durée de vie :
Très courte! Tant pour le platine que pour finir le jeu.
5/10
Rapport qualité / prix :
Bien que court, le jeu est à moins de 5 euros.
6/10
Coup de coeur :
Pas spécialement, mais ça reste un petit jeu sympa
6/10
Total : 6.1/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une clé de review du jeu

Facebook Twitter Google Plus email

1 Commentaire

Oli
le 10 juillet 2019 à 04h31
Merci pour le test les amis. S'il sort en physique sur Vita, je risque bien de le prendre - surtout, les trophées devraient être remaniés.

Ajouter un commentaire