Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Test de Jack N' Jill DX sur PS Vita, du noir et blanc dans le retro

Image de couverture de Test de Jack N' Jill DX sur PS Vita, du noir et blanc dans le retro

Jack N' Jill DX est un jeu de plateforme et d'adresse créé par Rohan Narang et adapté par Ratalaika Games. Disponible sur PS Vita ainsi que sur PS4 grâce au cross-buy, le tout pour la modique somme de 4,99 €

Jack N' Jill ?

Jacky et Mich... euh, reprenons. Jack N' Jill sont 2 personnages épris d'amour l'un pour l'autre qui, malheureusement, pour une raison qui est inconnue, sont tout le temps séparés. Il suffit que jack ait le dos tourné pour que jill l'attende à l'autre bout d'un enchevêtrement de pièges et autres précipices !

Le long de 140 niveaux, découpés en 7 mondes (de 20 chacun donc), Jack va donc devoir se rendre à la rescousse de sa chère et tendre Jill. Bon l'histoire est bien sympa mais honnêtement, si ma femme me fait ça je la quitte direct !

 

Découvrons ce petit jeu...

L'écran titre est donc tout à fait classique, à un détail près. Aujourd'hui nous rentrons dans une nouvelle dimension de l'hommage au retrogaming car, pour une fois, nul de référence à Commodore, NES, SNES, Atari ou que sais-je ! Non c'est la Game Boy qui semble être la source d'inspiration de notre nouveau compagnon de jeu.

écran titre

Ce petit menu pixelisé et noir et blanc nous propose de :

  • Jouer : Pour accéder à la grille de niveau, un grand classique des jeux mobiles.
  • Mini-jeux : Des mini jeux débloquables en finissant les différents mondes.
  • Défis : Un registre des achevements que vous avez débloqués.
  • Options : Activer ou non sons et musiques, choisir une langue.

 

 

Ca va sauter ma chère Michelle !

Démarrons notre périple par "Jouer", allons droit au but !

grille de choix de niveau

Une grille tout à fait classique, les différents mondes accessibles via L et R

 

Première bonne nouvelle, je peux incarner Jack ou bien Jill en appuyant sur la touche "carré". Le but du jeu sera exactement le même.

Seconde bonne nouvelle, ce ne sont pas moins de 7 mondes qui sont disponibles avec 20 niveaux chacun, la durée de vie s'annonce sympatique !

Choisissons le premier niveau et découvrons :)

 

Le gameplay qui fait mouche

Contrairement à l'immense majorité des jeux de plateforme que je puisse connaître, Jack N' Jill DX propose un gameplay qui a été simplifié au maximum... au niveau des touches utilisables. En effet votre seule interaction se fera à présent avec la touche "croix". C'est tout.

Mais alors ça va être nul non ? Et c'est là que l'on peut transformer une idée qui paraît débile en quelque chose de novateur.

Vous ne pouvez pas diriger Jack, vous lui donnez le top départ et il s'en va. Si il rencontre un mur il fait demi-tour dans la direction opposée. Ce qui devient intéressant c'est que vous ne pouvez pas l'arrêter non plus. Cette seule et unique touche croix vous permet simplement de... sauter. A vous donc de savoir quoi faire et à quel moment en fonction de la situation qui se présente à vous.

premier monde découverte des intéractions

En début de level, Jack explique comment ça marche : Dès qu'il y a un nouvel ennemi, une nouvelle habileté, un nouveau type de piège, Jack vous "tutorialise" la chose.

 

Level design et périls mortels

Les premiers niveaux sont simples. Quelques marches pour apprendre à sauter, quelques pièces à ramasser, et Jill à rejoindre. Ensuite cela se corse progressivement. Non seulement il y a plusieurs chemins possibles mais des petites piques ou encore précipices vous attendent. A vous de sauter au bon moment pour éviter la mort. Un seul faux pas et c'est la fin, on recommence le niveau.

niveaux ennemis et pièges

Jill a oublié un paquet d'objets tranchants sur le chemin..

 

Les levels ne sont pas tous linéaires, parfois il faudra utiliser de nouvelles aptitudes qui se présentent à vous afin de progresser verticalement, repasser au même endroit dans l'autre sens et gagner une position jusque là inacessible.

nouvelle aptitude, s'accrocher aux murs

Jack peut s'accrocher au paroies tel une Lara Croft en pleine grimpette, puis faire un backflip plus haut dans l'autre sens et ainsi de suite. A vous l'ivresse des hauteurs :p

 

Au fil des 7 mondes les niveaux deviennent de plus en plus techniques, denses en terme de pièges et d'ennemis, mais également plus longs. Il est temps pour vous d'affuter votre dextérité !

Les ennemis vont de la simple petite puce collée au sol, à "l'oiseau" en passant par des fils barbelets. Je vous laisse la suprise de découvrir les ennemis et pièges par vous-même.

les baddies, sorte d'oiseaux volants

Certains éléments de niveau sont à utiliser en votre faveur comme par exemple, les murs, on l'a vu, les tremplins/ressorts, murets, corniches ou encore les ennemis eux-même !

 

botte et fiole power up

Des power ups sont aussi de la partie.

 

Toucher une fiole et vous devenez invincible pour une certaine durée de temps. De même, touchez une paire de chaussure et vous passerez en méga vitesse comme le ferait flash ! A vous les sauts de 20 mètres de long. Combiner ces powerups ne fera que décupler vos chance de réussite :)

saut en longueur

Je volllleeeeeeeeeeeeeee !!!

 

La boutique et les mini jeux

Lors de vos périples amassez le plus de pièces possible afin de les dépenser un peu plus tard dans la boutique de costumes et effets. Oui contrairement à un Mario, Sonic ou Sigi, arrivé à 100 pièces... il ne se passe rien, pas de vie supplémentaire, ça continue d'augmenter.

la boutique

La boutique permet d'acheter des costumes mais aussi des filtres de couleur avec des tickets (monochromes, par exemple : vert et blanc).

 

Pour obtenir des tickets il suffit de revendre ses pièces mais aussi participer à des mini jeux qui se débloquent au fur et à mesure de votre aventure. (Ces jeux demandent une mise de départ en pièces)

mini jeux

A vous les tickets !

 

Les trophées, le platine

Les trophées sont ici pour le moins facile à obtenir. Pas moins de 3 trophées (Or) se sont déclenchés lors du démarrage du premier niveau. L'ambiance est posée.

Par la suite il n'aura pas fallu plus de 20 minutes pour tous les décrocher y compris le platine. Encore une fois l'éditeur ne désire pas récompenser le 100%, dommage pours les un, youpi pour les autres...

Pour vous consoler, sachez qu'est mis à disposition une rubrique "défis" qui constitue là une réelle source de challenge, sur laquelle les trophées auraient vraiment dû se calquer :(

Trophée platine via la boutique

Oh bah mince alors j'ai acheté un truc dans la boutique et...

 

Difficulté et durée de vie

Si le gameplay de Jack N' Jill DX peut faire sourire d'emblée, je vous assure qu'il va falloir que vous vous resaisissiez, car la difficulté des niveaux va en croissant au même rythme que l'apparition de nouveaux ennemis, pièges, powerups et autres éléments de décors "intéractifs".

Toutefois loin d'être punitif, l'aspect puzzle plateformer a de quoi plaire et la variété des niveaux aide à soutenir un plaisir de jeu constant.

Je ne vous dit pas que la frustration ne sera pas là tôt ou tard hein, mais on se plaît à parfois retenter l'impossible, s'acharner, laisser tomber... et terminer du premier coup sans effort la fois suivante...

nouveaux blocs

Encore un détail de décors à mettre à son avantage.

 

Graphismes

Inspiré par l'univers Mario, Yoshi, Kirby... en version Game Boy, Jack N' Jill est un jeu plaisant au regard. Certe il est en noir et blanc, simpliste, mais on se prend au jeu de disposer d'une gameboy OLED (un écran qui aurait été la panacée en ces temps là !).

Je ne vais pas vous dire que ce jeu est merveilleux en terme de design, il est simpliste au possible et c'est bien pour cela qu'il colle parfaitement à l'univers retro. Les décors de fonds, les ennemis, les power ups... tout est là pour vous immerger dans la génèse des consoles portables 8 bits et je dois avouer que même si ce n'est pas parfait c'est joliement réalisé. Le gameplay est fluide et rapide.

Petit bémol : Le fait que tout soit en noir et blanc ne permet pas de profiter tant que ça de la variété des décors, enfin pas tout de suite. Un peu plus d'effort aurait été apprécié de ce côté là comme dans Mario en son temps, qui malgré le monochrome proposait des décors vraiment très variés et beaux !

 

Musique et sons

Les musiques "Chip tunes" sont de la partie (comme à l'accoutumée dans ce style) et ma foi bien plaisantes et nostalgisantes ! (ça se dit ?)

Malgré que la bande son colle au thème, au final elle est peu variée, il y a peu de pistes différentes. En gros une par monde... Snif. Pour ajouter une couche, j'ai eu l'impression que c'était toujours les mêmes "instruments". Un peu plus de variété s'il vous plaît !

Les effets sonores sont quant à eux réduits au strict minimum. Dommage, on aurait aimé par exemple entendre le personnage se mouvoir... pas juste sauter et récupérer des pièces.

 

Conclusion

J'étais plutôt dubitatif avant de découvrir ce jeu. je m'attendais à un énième Mario like sans saveur et au final j'ai été plutôt agréablement surpris par le style de gameplay "contraignant" l'utilisateur à ne pas s'endormir sur ses lauriers.

Jack N' Jill n'est pas le jeu de l'année, il n'en a absolument pas la prétention, mais il propose toutefois une durée de vie plutôt sympa pour un jeu casual.

Difficile pour certains, les doigts dans le nez pour d'autres, je trouve la difficulté bien dosée et progressive. Bien entendu votre habilleté devra l'emporter !

Les bonnes idées :

  • Les graphisme gameboy, pour changer !
  • De nombreux niveaux (140) à la difficulté croissante
  • Un gameplay "inédit" et bien pensé
  • La variété de possibilités d'actions malgré tout
  • Des niveaux qui deviennent des puzzles et jeux de mémoire à force de se compliquer
  • La boutique
  • Les mini jeux sympas !
  • Les défis (qui remplacent les trophées, malheureusement)
  • Idéal pour se détendre entre 2 activités
 

Les mauvaises idées :

  • Easy platine à outrance, 10 min en étant "chaud"
  • Le manque de diversité de musiques et d'effets sonores (on n'est plus sur cartouche avec 4Ko de mémoire, lâchez-vous bordel !)
  • Pas de filtres autres que couleurs.
  • Des niveaux qui deviennent des puzzles et jeux de mémoire à force de se compliquer (oui ce sera aussi un point négatif pour certains)
 

Les idées pour en faire un hit

  • Replacer les trophées à leur juste valeur
  • Proposer des filtres plus "marrants" (entrelacé, reverse, CRT courbé, etc)
  • un éditeur de niveaux !

 

 

Place aux notes !

Graphismes :
Malgré la monochromie on est loin de la monotonie
7/10
Musique et sons :
Musique qui ne change que d'un monde à l'autre, très représentative de l'univers Game Boy, effets sonores simplistes.
6/10
Gameplay :
Prise en main des plus simples. 1 seul bouton qu'il va falloir apprendre à mettre à profit en toute situation.
7/10
Scénario et histoire :
Un scénario qui rappelle l'histoire d'un plombier qui n'arrête pas de perdre sa femme...
5/10
Durée de vie :
10 petites minutes pour finir le platine, puis on oublie et on se laisse embarquer dans l'envie de faire un bon 100%
5/10
Rapport qualité / prix :
Un titre certes casual, dont le prix se justifie
8/10
Coup de coeur :
Enfin un titre qui fait honneur aux premières heures du gaming portable !
7/10
Total : 6.4/10

 

Fiche technique

Editeur   Rohan Narang / Ratalaika Games
Date de sortie :   26/09/2018
Plateforme :   PSVita / PS4
Format :   Dématérialisé (Fiche sur le Playstation Store)
Prix :   4,99 €
Version :   1.00
Taille :   50 Mo
Platine :   Oui (1 par plateforme)
Compatible PS TV   Oui
Genre :   Plateforme / Jump die retry
Trailer du jeu :   Voir sur YouTube
Obtenu via   Clé de review de l'éditeur
Test sponsorisé   Non

 

A vos commentaires ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Facebook Twitter Google Plus email

3 Commentaires

Nico
le 02 octobre 2018 à 04h25
Merci qui? Merci Jacquie et Jill ????. Ça serait bien une petite vidéo du gameplay ( 2 a 3 min) pour les tests.
Hitman7701
le 02 octobre 2018 à 07h35
Merci pour le test je ne connaissais pas du tout ce petit jeu qui a l'air plutôt sympa en effet. Dommage que l'éditeur ait toujours cette politique du easy platine pour faire plus de vente...
Sinon je rejoint le commentaire précédent, une petite vidéo (coucou Fred Delavier) ça serait sympa pour avoir une idée du gameplay
Koefoner
le 13 octobre 2018 à 03h41
Encore un test très bien ficelé ????????. Je retrouve dans tes lignes tout ce que j'ai pu penser en faisant le jeu plusieurs fois. Hâte de lire tes prochains coup de cœur ???? et de pourquoi pas découvrir de nouveaux jeux très sympa.

Ajouter un commentaire