Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] F1 2019 sur Xbox One, le retour des monstres sur la piste

Image de couverture de [Test] F1 2019 sur Xbox One, le retour des monstres sur la piste

Très certainement la discipline de course la plus attendue et choyée sur console, la F1 est de retour cette année, en mouture 2019, sur PC, PS4 et Xbox. Toujours éditée par Codemasters qui règne en maître incontesté sur le podium à une seule place des simulations de monoplaces, F1 2019 se doit de ne pas décevoir son public de plus en plus conquis par les améliorations qui se sont succédées depuis 2010, toujours plus friand de nouveautés, et aussi toujours plus exigeant.

Qu’en est t’il donc de cette édition ? Bon cru ? Simple suite ? Détachez vos mains du smartphone, posez votre éventail, enfilez vos gants et votre casque, allumez le ventillo en vitesse max,  le départ est imminent, ça va décoiffer !


Fiche technique :

  • Genre : Course, Formule 1
  • Développeur : Codemasters / KochMedia
  • Plateforme : Xbox One
  • Testé sur : Xbox One S
  • Prix : 59,99 €
  • Version testée : 1.3
  • Taile : 19,32 Go sur disque + 20,47 Go à télécharger
  • Date de sortie : 28 juin 2019

 

 

Un mode carrière ultra complet

Ce qui ne change pas d’un jeu de course officiel à l’autre c’est son mode carrière. 

Dans un souci d’être le plus raccord possible, F1 2019 est aussi proche de la réalité que cela est permis sur les points suivants : écuries, monoplaces, pilotes, circuits, équipements, équipes, règles...

C’est génial et on n’en demande pas moins, mais cette année, afin de ne pas faire sombrer les joueurs dans le déjà vu, Codemasters a eu la bonne idée de nous faire partir un peu avant dans notre carrière de pilote… démarrage immédiat en F2.

f2 logo
Eh ouais, vous aviez cru entrer directement dans la cours des grands ? Pas encore...

 

L’histoire commence donc alors que vos chances d’être pilote de F1 sont loin d’être garanties, c’est un aboutissement inespéré pour vous mais pour l’instant il faut se concentrer sur cette saison de F2 où tout a de l’importance : les stratégies d’équipes, les voitures qui sont différentes, plus "lourdes", moins vives, moins maniables, les objectifs, les rivalités avec d’autres pilotes, dont un particulièrement.

joutes orales
Ahhhh les joutes verbales, un plaisir non dissimulé...

 

Ce fut l’occasion pour moi de revivre, à travers ce début scénarisé, certains moments forts d’un film qui m’avait marqué : Rush, le film retraçant l’histoire de 2 pilotes mythiques : Niki Lauda et James Hunt, tout en étant partie prenante à la première personne. Certes l’histoire entre Lauda et Hunt se passait à une autre époque et dans un contexte différent mais on s’y retrouve... Le monde de la F1 et de la course en général n’est pas un paradis où tout le monde s’entend et s’apprécie.

Bon revenons en aux fondamentaux pour la suite... Il faut absolument faire gagner notre écurie en F2 et prouver que l’on mérite la signature d’un contrat en F1. Oui vous m'avez bien entendu... faire gagner l'équipe, pas juste vous.

victoire F2
Une victoire en F2 décisive pour la suite...

 

Vient donc ensuite de manière logique l'étape où vous êtes devenu attractif aux yeux du public et des constructeurs. S'offre enfin à vous le choix de votre écurie de F1 ! Vous avez là une belle sélection des plus prestigieux constructeurs. Chacun a son image de marque à faire respecter, son classement, ses exigences et est plus ou moins “rookie friendly”.

A vous de faire le bon choix et ne pas trop vous surestimer. Pour ma part j’ai choisi l’écurie Renault F1 car c’était celle à laquelle j’étais attaché depuis tout jeune (et aussi parce qu’elle proposait une “exigence intermédiaire” quand à mes prestations à venir. :D)

choix écurie
Selon votre style de conduite et votre niveau, certaines écuries seront plus à même de vous correspondre.

 

Pas seulement du pilotage

Les médias ont cette année encore la part belle au niveau “interruptions” et vous sortent régulièrement de votre cocon. Des interviews régulières vont dévoiler votre personnalité via des jeux de question réponses rapides avec des réponses prédéfinies à choisir. Rapides... à la limite du QTE.

Chacune de vos réponses aura une influence sur la sympathie qu’a le grand public envers vous (fair-play VS mise en avant), la réputation de votre constructeur, le moral de chaque département de votre équipe, etc. Ne répondez donc pas à la légère.

réponses interview qte
Certaines réponses sont dignes d'un champion... à vous de prendre soin de votre image.

 

Votre poste de travail est le noyau central du jeu, de là vous pouvez gérer tous les aspects de votre carrière :

 

Gestion de votre contrat

avec le constructeur. Il pourra être révisé ou évoluer selon la valeur virtuelle que vous représentez et que vous augmentez en enchaînant les victoire. Votre agent est à vos côté mais c'est vous qui aurez des décisions à prendre. Vous pouvez régler de nombreux "paramètres" de votre contrat qui auront un impact bénéfique sur vos resources pour la R&D, votre positionnement au seins de l'équipe, vos récompenses, mais aussi ce dont vous serez redevable.

Entrez en négociation avec le constructeur, si vous êtes trop exigent il est possible que les négociations échouent. Modérez donc vos ardeurs car c'est aussi du côté de vos prestations que les exigences vont considérablement augmenter.

négociation du contrat
Il sera même possible de faire quelques infidélités en négociant avec une autre écurie... hum hum.

 

R&D

C'est ici que vous gèrerez les améliorations de la voiture en choisissant et confiant aux équipes dédiées à chaque département technique des tâches particulières, comme travailler sur la fiabilité, améliorer la puissance du moteur, améliorer l’aérodynamique etc. de manière extrêmement précise. Il est crucial de visiter régulièrement l’arbre de R&D sous peine de faire stagner votre équipe et voir les autres constructeurs proposer des voitures beaucoup plus abouties, performantes et fiables que vous dès le premier tiers de saison.

arbre recherche développement
la touche X permet toujours d'obtenir des recommandations tenant compte de vos ressources

 

Réglages

Effectuez les réglages de votre monoplace de manière très précise ou choisissez parmi les préréglages existants mettant l'accent sur l'appui aérodynamque ou la vitesse...

 

Classement

Visualiser votre classement de la saison en tant que pilote mais aussi celui des constructeurs. Visualisez votre statut de “rivalité” avec votre coéquipier et un des pilotes des équipes adverses. Vous aurez la possibilité de choisir vous même votre rival assez rapidement dans la carrière. Cet aspect compétition de personnalités est un des fils rouges du jeu.

 

... enfin vient la gestion des différentes phases de course.

 

Se préparer à la course

3 séances d’essais, de 30 minutes chacune, seront disponibles afin de préparer la course via 6 ateliers qui iront de la reconnaissance du circuit à la gestion du carburant, en passant par la gestion de l’usure des pneus, de l’ERS… C’est très complet, faisable dans n’importe quel ordre, en quantité souhaitée (dans les temps impartis) et surtout très profitable...

reconnaissance du circuit
En mode reconnaissance du circuit. Les conditions météo ne seront pas forcément en votre faveur (y compris pour les qualif's et la course)

 

Ces séances sont vitales pour que votre équipe et vous-même récoltiez un max d’informations et de données techniques sur le circuit, la réponse de la voiture à celui-ci, ainsi que votre style de pilotage. Elles permettent également de remplir des objectifs d’équipe en faisant de bons scores.

programmes d entrainement
L'interface est très complète, vous pouvez faire avancer le temps et observer ce que font les autres...

 

Vous pourrez rencontrer des variations d’encombrement du circuit pendant les essais, il faudra parfois partager la route… euh la piste avec plus lent que vous. A vous de ne pas faire d’erreurs pénalisantes qui pourraient vous coûter des places sur la grille (j'en ai fait l'amère expérience).

seance d essais
Partout dans le jeu, quand c'est rouge : c'est mauvais, vert : c'est très bien, violet : c'est excellent.

 

Les deux dernières étapes sont les qualifications et la course finale.

Vous pouvez faire le choix dans ces 5 "étapes" de faire une simulation (et ce n’est donc pas vous qui pilotez… un peu comme dans un Football Manager où l’aspect gestion prime sur l'aspect terrain). Je trouve cela intéressant de le proposer même si je préfère effectuer l’ensemble des essais, qualifications et courses.

Enfin sachez que tout comme dans la réalité, votre monoplace et tous ses composants vitaux s’usent : moteur, turbo, récupérateur d’énergie, boite de vitesse et j’en passe.

usure des pièces
Ne vous laissez pas impressionner, le jeu vous indique à tout moment quand il est nécessaire de faire un remplacement et quand cela n'entraine pas de pénalités de temps.

 

Ne pensez donc pas pouvoir appuyer sur le champignon comme un goret et prendre des virages en driftant, ce serait une catastrophe. Encore une fois l’aspect préparatoire à la course vous permet de vous améliorer sur cela.

Petite anecdote, j’ai dû finir une séance d’essai avec une boite de vitesse surchauffée et fatiguée… qui ne voulait pas passer la 6ème… et c’est là qu’on se rend compte que le 5 à 7 c’est aussi très mauvais pour les chronos… :D

 

Faites chauffer la gomme !

Graphiquement on sent un réel effort pour aller encore plus loin que la mouture 2018.

stand f1
Que ce soit en course ou lors des scènes utilisant le moteur du jeu, les détails sont poussés mais parfois inégaux.

 

Les miracles ayant leur limites sur notre chère Xbox One S, l’anti-aliasing peut être pris en défaut par moments, la gestion des flous dans les séquences scénarisées laisse quelques artefacts, les nouveaux éclairages de nuit sont très jolis mais scintillent ou font scintiller le ciel (surtout quand ceux-ci sont très distants). Rien de grave ou qui ne gâche la fête puisque en course on n’aura absolument pas le temps de voir tout cela défiler.

éclairage de nuit
Une des nouveautés de cette édition, les éclairages de nuit plus réalistes et... davantage mis en avant.

 

La modélisation des véhicules (intérieur et extérieur), des personnages, des circuits, et même des détails comme les pneus (on constate leur usure s’agraver) est magnifique. Selon l’éclairage, les personnages auront un léger aspect “musée Grevin” mais je pinaille peut-être un peu.

La pluie est comme pour la mouture 2018 une des plus réalistes que j’ai pu voir, c’est bluffant et à des lieux de ce qui a pu être fait dans d’autres jeux de courses (quel que soit le style).

twitter video pluie

 

Le feeling à la manette est quant à lui des plus abouti, et ce grâce au dosage parfait des vibrations et les vibrations complémentaires dans les gâchettes quand cela est nécessaire, donnant l’impression d’avoir la route et le moteur sous les pédales. Le joystick analogique semble être configuré par défaut sur un calibrage optimal. On sent qu’il y a une très longue expérience de la part de Codemasters et on rentre dans la prise en main comme dans de bons vieux chaussons.

J'aurais beaucoup aimé pouvoir tester un volant pédalier pour compléter cet aspect mais cela n'a hélas pas été possible. Ma seule expérience en la matière était sur Logitech G27 sur PC avec Dirt 3… c’est loin. Sachez qu’une grande panoplie de volants et pédaliers sont annoncés comme compatibles et testés avec le jeu.

Pour ceux qui n’ont pas les moyens ou qui n’ont pas encore investi, comme moi : F1 2019 est très largement jouable de manière propre à la manette, ce qui est un excellent point (peu de monde peut s’offrir tout cela) et c’est donc de cette manière que j’ai joué tout le long de ce test.

Enfin pour finir de parler performances, maniabilité et accessibilité, la partie réglage du jeu permet à tout un chacun de vivre une expérience plaisante. De nombreux réglages et assistances peuvent être activés ou désactivés, les règles peuvent devenir plus ou moins strictes, les dégâts plus ou moins réalistes... afin de ne pas laisser les débutants sur le bord de la route, ni frustrer les aficionados. C’est très important car de prime abord on aura tendance à penser que c’est un jeu élitiste qui ne laisse pas sa place à tous.

réglages
Beaucoup d'aspects sont réglables et vous permettent d'ajuster la difficulté et le réalisme global de la simulation

 

Chevaux hurlants aux oreilles de l’homme

L’aspect sonore n’est pas du tout en reste, les sonorités des moteurs sont extrêmement bien rendues si l’on se réfère à la réalité. Je sais bien que le charme des moteurs actuels est moindre, ils n’ont pas cette sonorité agressive de castafiore que l’on a connu et ils font davantage “robotiques” comparés à leurs prédécesseurs.

Codemaster ayant eu la bonne idée de proposer quelques petits sauts dans le temps, cela va vous convaincre que l’aspect sonore est réussi, tentez les épreuves rétro et retrouvez ces bons vieux rugissements qui faisaient vibrer vos tympans à la fréquence parfaite du plaisir. ^^

Les voix du jeu sont bien entendu en FR et très bonnes, on remarquera ça et là quelques désynchronisations avec les lèvres dans les scènes d’interstices mais rien de dramatique.

 

L’Intelligence Artificielle

On ne va pas se mentir, il est très compliqué de réaliser une IA poussée et réaliste sans faire de concessions. Le sport de F1 est très précis, technique et surtout rapide. Soit on code une IA qui vous laisse passer et vous berce tendrement d’amour, vous laissant remonter les places une à une en évitant coute que coute le contact, soit on fait comme en vrai et on est face à des pilotes qui veulent vraiment gagner, qui attaquent vraiment et qui ne lâcheront pas leur trajectoire pour 2 sous, quitte à faire “frotti frotta” même si vous les dépassez à la régulière.

danger aux trousses
Danger aux trousses ! Dans ce genre de cas vaut mieux faire un screenshot pendant le replay :D

 

N’espérez donc pas que les autres mettront en danger leur chrono pour vous laisser prendre un virage comme un escargot non, ils auront tendance à vous pousser gentiment... voire brutalement si vous interrompez “la fluidité du trafic” ^^’.

Je n’ai pas suffisamment d’expérience et de légitimité sur les jeux de F1 pour juger cet aspect là avec du recul. J’ai pris la chose telle qu’elle est venue et cela m’a aidé à faire comme en vrai, piloter propre, dépasser dès que la (rare) occasion se présente, être agressif au bon moment, ne perdre absolument aucune vitesse inutilement... surtout avec les requins aux trousses. A vous de voir de manière subjective si cela vous convient, pour moi c’est positif.



L’art de varier

F1 2019 ne se résume pas à sa seule carrière (même si son importance est pour moi incontestable). Le mode solo permet de disputer des grands prix, championnats et faire des chronos contre la montre.

La carrière elle même contient des événements rétro qui “coupent” le train train entre 2 courses. Ces évènements sans conséquences sur votre avancée dans le championnat permettront de prendre place à bord des monoplaces mythiques qui ont marqué l’histoire de la F1, des années 70 jusqu’à aujourd’hui. C’est l’occasion de découvrir que du chemin a été fait sur beaucoup d’aspects depuis 50 ans. Tenue de route, aérodynamique, moteur, boites, pneus, châssis, aides au pilotage, sources de propulsion annexes… tout change et la maniabilité avec. Il est très bon de traverser le temps et visualiser cette évolution via le gameplay, les sons, et visuellement parlant bien évidemment.

twitter video retro

Mon seul regret étant que les circuits sont tous dans l’état actuel, ce qui peut sembler logique car il n’y a pas de retour dans le temps à proprement parler.

A la manière d’un jeu dans le jeu, la carrière de F2 2018 est aussi disponible et vous permet de découvrir pleinement cette catégorie. C’est un énorme plus qui permet (tout comme dans un WRC) de comprendre ce qui différencie les catégories de “Formules”... Bien entendu il manquera la F3, la Formula-e.. mais cet ajout est pour moi la matérialisation d’un gros effort de la part de Codemasters de proposer encore plus aux fans de sports mécaniques. 

Un mode rediffusion TV vous permettra de visualiser les meilleurs moments du championnat via des replay. Le mode photo n’est pas loin et vous mettra dans la peau d’un photographe (qui sait arrêter le temps) et vous permettra de créer de magnifiques wallpapers. Tous les réglages sont disponibles tout comme dans Gran Turismo.

Il est possible de visiter le hall d’exposition (showroom) et approcher toutes les voitures du jeu en classe F1, rétro et F2. les ausculter en détails et les toucher du regard sous tous les angles.

showroom
showroom
showroom

De belles légendes s'offrent au regard

 

Le mode personnalisation vous permet de mieux prendre possession de votre personnage, de son habillement, casque, gants, insigne… Il vous permet également de faire votre propre choix de couleurs sur de nombreux modèles de vinyles. Certains sont “gratuits”, d’autres sont à “acheter” avec les crédits du jeu, d’autres encore : les “livrées premium” sont payantes via le marché Xbox.

Personnalisation de la voiture
Ne jugez pas mes goûts :D

 

Le multi, jeu de survie

Un mode multi est de la partie et contient de nombreux événements et autres épreuves hebdomadaires. Un classement (leaderboard) est également de la partie afin de montrer qui est le boss...

Des sessions de courses classiques sont disponibles : "non classé" pour les joueurs occasionnels qui cherchent à faire une partie multi rapide mais il est aussi possible de jouer en mode "classé", ce qui vous permettra de jouer un peu plus sérieux, évoluer… une sorte de mini-carrière dans le multi. 

liste de sessions
Liste des sessions présentes classées par ordre de "qualité de signal".

 

Le matchmaking est très rapide, et la variété de sessions disponible est très intéressante. Chacun peut créer sa session avec les règles et paramètres qui lui plaisent.

Plus qu’un jeu de course c’est littéralement un jeu de survie qui s’organise, selon le niveau de vos adversaires et le votre. Les départs seront parfois l’occasion de créer un amoncellement de carcasses. Au fil des virages, des tours, des drapeaux jaunes on réalise que celui qui gagnera la course ne sera pas forcément le plus rapide mais celui qui a su garder sa monoplace intacte jusqu’au drapeau à damiers. Les pénalités vont bon train et pleuvent selon les sessions. J’ai souvent observé les 2 ou 3 premiers se tirer la bourre, s’endommager entre eux et finir par abandonner suite à un incident… pour finir par gagner une belle deuxième place… grâce au forfait des autres :D

multiplayer
Elle est comme neuve, pour l'instant.

 

Je crois qu'il peut être profitable de créer une ligue, s’organiser des sessions entre amis afin d’éviter les petits plaisantins qui confondent F1 et Destruction Derby. A noter que malgré ma connexion très lente (4 Mbps) je n’ai absolument pas été gêné dans le multi et n’ai constaté que rarement des ghosts ou comportements bizarres liés à un ping beaucoup trop lent (et je ne suis même pas sur que cela fut la faute de ma connexion).



L’e-sport

Une rubrique intéressante vous permet de suivre une discipline de plus en plus incontournable : les courses e-sport ... sur F1 2019. Un calendrier est disponible afin de suivre et anticiper les événements en cours et à venir. Il est aussi possible de regarder en différé les évènements passés.

Pour l’instant tout se passe dans le navigateur web sur le site de F1 2019, de manière externe au jeu. Je ne sais pas trop comment va évoluer cette rubrique, pour l'instant ça fait un peu light. Ce fut donc le chapitre le plus court de cet article.

 

Conclusion 

Loin des jeux de F1 qui ont bercé mon enfance (Pole Position), adolescence (Virtua Racing, F1 Challenge, Formula 1) et ma seconde jeunesse… F1 2019 est certainement le jeu de course qui m’a le plus impliqué et imprégné dans son univers.

La carrière est une des plus complètes et détaillées que j’ai pu rencontrer jusqu'à présent.

Graphiquement et techniquement, ce titre est abouti, l’immersion est totale, les oreilles ne sont pas en reste et je dois avouer que cela joue énormément.

Les modes de jeux sont variés et conviendront à une fourchette large de joueurs. La maniabilité et le réalisme du pilotage sont une fois de plus considérablement améliorés

Bien entendu tout n’est pas parfait (heureusement sinon il n’y aurait jamais de suite) et beaucoup pourra encore être fait pour ajouter du contenu varié à cette expérience mais nous sommes là en présence de la version culminante du jeu de F1 disponible à ce jour.

Vous l’aurez compris, via ce test et via mes tweets, j’ai été totalement conquis et je vous recommande vivement de le tester et vous rendre compte par vous même à quel point c’est grisant d’être pilote pour de (presque) vrai !

 

On a aimé :

  • Une des carrières les plus abouties
  • Des graphismes de haut niveau
  • Une fluidité exemplaire
  • Le sens du détail au niveau gestion
  • Accessible à tous

On n’a pas aimé :

  • Des effets de lumières de nuits et flous mal gérés
  • Des animations de personnages peu diversifiées
  • la sortie du stand toujours aussi mal fichue

Et pour la suite ?

  • Un début en F2 plus long
  • Un mode e-sport mieux intégré
  • Ajouter la F3 ? La Formula-e ? Le Karting ? :D

Dans le même genre :

  • F1 2018
  • Gran Turismo
  • Assetto Corsa
  • Forza 7

 

Notes :

Graphismes :
Les graphismes sur Xbox One S sont très propres et naturels mais pas sans défauts. La primordiale fluidité est au rendez-vous.
8/10
Musique et sons :
Les bruitages dans leur globalité sont clairement un aspect fort de cette mouture, les sonorités des différents moteurs sont très bien retranscrites, les voix des personnages, commentateurs, partenaires... sont soignées.
9/10
Gameplay :
Un gameplay extrêmement précis à la manette, ajustable pour les débutants comme pour les experts. De nombreux volants compatibles pour les férus de simulation.
9/10
Scénario et histoire :
La scénarisation de la carrière est complète, les nouveautés de cette année sont un gros plus. L'aspect gestion technique, contrats et image de marque sont très bien intégrés.
8/10
Durée de vie :
La durée de vie de F1 2019 est excellente, grâce à sa carrière ultra complète mais aussi ses modes de jeux variés... Elle sera décuplée si vous désirez affronter le monde entier via le multi en ligne.
8/10
Rapport qualité / prix :
Se procurer F1 2019 est un investissement qui sera très rentable en terme de plaisir de jeu et de durée de vie.
8/10
Coup de coeur :
Totalement ! F1 2019 est un jeu qui accroche aux tripes. On se croirait y être, c'est grisant et ça donne clairement envie de se plonger dans la discipline pour de vrai.
9/10
Total : 8.4/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Koch media qui nous a fourni une copie de review du jeu

Si vous désirez vous procurer le jeu et nous soutenir, il est disponible chez Amazon ci-dessous ou via ce lien

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Paradox Soul sur PS VitaPS Vita

[Test] Paradox Soul sur PS Vita

Paradox Soul commence sur le plancher des vaches, dans le désert de glace de l'Islande. Vous êtes le Dr. Alli Rose, une scientifique, seule, bien armée et très entraînée qui doit essayer de lever le mystère sur une base de recherche sous-terraine qui ne répond plus aux appels radio.
Lire la suite...

Image de couverture de [Test] Attack of the Toy Tanks - PS VitaPS Vita

[Test] Attack of the Toy Tanks - PS Vita

Vous aimez les jouets ? Les tanks ? les micromachines ? “Pourquoi ne pas mélanger tout cela” s’est très certainement dit le créateur de Attack of the Toy Tanks, un petit jeu casual qui va vous envoyer en enfance à l’époque de “combat” sur Atari 2600.
Lire la suite...

Image de couverture de [Test] A.O.T. 2 : Final Battle sur PS4PS4

[Test] A.O.T. 2 : Final Battle sur PS4

Koei Tecmo et Omega Force (Dynasty et Samurai Warriors, Dragon Quest Heroes…) ont choisi de développer une extension à Attack On Titan 2, sorti début 2018 plutôt que de faire un nouveau jeu, ceci afin d'ajouter les événements de la saison 3. Le contenu de cette extension sera donc ajouté au jeu de base dans cette version baptisée A.O.T. 2 : Final Battle. Prêts à découper du titan ? Suivez moi !
Lire la suite...