Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Ghost of Tsushima Director's Cut, sur Playstation 5, le retour du Samurai

[Test] Ghost of Tsushima Director's Cut, sur Playstation 5, le retour du Samurai
Flèche vers le bas Consultez directement le verdict

Sorti en octobre 2020, Ghost of Tsushima revient ce 20 août en version Director's Cut sur PlayStation 4 mais aussi sur PlayStation 5. Grâce à cette version next gen, nous allons pouvoir en prendre encore plus plein les mirettes avec ses panoramas japonais inoubliables…

 

Fiche technique :

  • Genre : Action, infiltration, open world
  • Développeur : Sucker Punch
  • Editeur : Sony Interactive Entertainment
  • Langues : Allemand, Anglais, Arabe, Croate, Danois, Espagnol, Finnois, Français (France), Grec, Hongrois, Italien, Japonais, Norvégien, Néerlandais, Polonais, Portugais (Portugal), Russe, Suédois, Tchèque, Turc
  • Plateformes : Playsation 4 et 5
  • Testé sur : Playstation 5
  • Prix : 69.99 € sur PS4 et 79.99€ sur Playstation 5
  • Version : 2.007.000
  • Taille : 61.3 GB
  • Date de sortie : 20 août 2021
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

Le fantôme de sushiman

J'avais effectué le test de Ghost of Tsushima sur PlayStation 4 lors de sa sortie chez nos amis de BePlaystation. Inutile donc de produire un doublon ici, d'autant qu'après quelques mois passés, je n'ai pas changé d'avis sur ce que j'avais écrit alors.

Pour résumer : Ghost of Tsushima est une expérience fantastique sur PlayStation 4. A l'époque souvent comparé à Sekiro : Shadows die twice car situés tous les 2 dans des contextes géographiques et historiques très proches, les 2 jeux ne partagent pas vraiment autre chose que cela en réalité. GoT nous met dans la peau d'un samouraï en 1274, sur l'île de Tsushima, en proie à une invasion mongole. Jin Sakai, seul survivant de la terrible bataille qui opposa les 2 camps va devoir se agir dans l'ombre et se trouver de nouveaux alliés pour libérer son île de l'envahisseur.

ghost of tsushima

Le masque du clan Sakai

 

Le jeu est mis en scène de façon très cinématographique, avec un soin tout particulier apporté aux décors. Il existe 2 façons de progresser dans le jeu : avec honneur en affrontant l'ennemi à visage découvert ou caché en assassinant sans être vu. Les combats ont un gameplay un peu particulier : on ne peut pas verrouiller l'ennemi. Il faut donc suivre l'action en bougeant soi même la caméra. Jin peut utiliser différentes posture de combat pour casser la garde de ses adversaires selon l'arme qu'ils utilisent.

J'ai été impressionné qu'un aussi beau jeu sur le Japon n'ait pas été réalisé par un studio japonais. En effet, c'est le studio américain du giron Sony, Sucker Punch, qui est derrière le soft, mais les développeurs se sont rendus sur la vraie île de Tsushima afin de s'en imprégner.

Si le cœur vous en dit, je vous invite à lire le test complet rédigé à l'époque.

 

La coupe du directeur

Et donc Jin est de retour cet été, dans cette version Director's Cut de Ghost of Tsushima.

Ce qu'il faut savoir : si vous possédez la version PS4 du jeu de base, vous pouvez l'upgrader pour la version Director's Cut pour 19,99€ en restant sur PS4. Si vous souhaitez passer le la version originale PS4 à la version Director's Cut sur PS5, il vous en coûtera 29,99€. Si vous achetez la version Director's Cut sur PS4 et que vous voulez la version PS5 plus tard, il faudra payer 9,99€. Autrement, si vous achetez le jeu pour la première fois, il est proposé à 69,99€ sur PS4 et 79,99€ sur PS5.

ghost of tsushima

On pourrait croire qu'il est en vacances... Mais non!

 

Si vous avez fini le jeu sur PS4 et que vous souhaitez récupérer votre sauvegarde sur PS5, c'est heureusement possible. Il suffit pour cela de transférer votre sauvegarde sur votre nouvelle console et de lancer le transfert de sauvegarde depuis le menu principal du jeu.

 

Next gen samurai

Alors qu'apporte-t-elle de plus cette version Director's cut? Le principal ajout est bien sûr le scénario qui se déroule sur l'île d'Iki, qui se trouve au sud-est de l'île de Tsushima. Il me semblait que celui-ci n'était accessible qu'après avoir fini la trame principale, mais en fait on peut y jouer dès le début du chapitre 2. On pourra également débloquer de nouvelles armures (dont celle de Kratos) et de nouvelles techniques de combat, ainsi que participer à de nouveaux mini-jeux. Il est maintenant possible de verrouiller les ennemis pendant les combats. Honnêtement, j'étais tellement habitué à faire sans que je ne me suis servi de cette fonction qu'une fois ou 2 pour essayer.

ghost of tsushima

Ghost of War

 

Pour la version PS5, nous avons une synchronisation labiale avec le doublage japonais, un gameplay adapté à la dualsense, notamment avec les retours haptiques et les gâchettes adaptative, des temps de chargement très réduits (jamais les voyages rapides n'ont été aussi rapides) et le fameux combo 4k/60 FPS.

ghost of tsushima

Bienvenue sur l'île d'Iki

 

L'aigle mongol

Sur Tsushima, Jin rencontre des villageois ayant été pris en otage par des Mongols, atteints de démence. Il trouve à proximité d'étranges restes de rituels mystiques et comprend que quelque chose ne tourne pas rond dans le coin. C'est alors qu'il est attaqué par des Mongols complètement en transe, impossible à terrasser car protégés par les incantations d'un chamane. Dans ces cas-là, il n'y pas 36 solutions, il faut découper le bonhomme pour pouvoir vaincre ses sbires. Il finira ainsi par apprendre que ces Mongols appartiennent à une tribu différente de celle qui a attaqué Tsushima et dirigée par Khotun Khan. Ces nouveaux arrivants appartiennent à la tribu de l'Aigle et ont d'ores et déjà pris possession de l'île d'Iki. Comprenant le danger que représente cette menace pour Tsushima, Jin décide de se rendre sur cette petite île qu'il connait malheureusement bien : c'est en effet là-bas que son père à perdu la vie devant ses yeux lorsqu'il était encore adolescent…

ghost of tsushima

C'est parti pour un voyage qui ne sera pas de tout repos...

 

Upgrade you

Déjà excellent sur PS4, le gameplay n'en est que plus jouissif sur PS5. En effet, toutes les fonctionnalités de la Dualsense sont vraiment exploitées, pour notre plus grand plaisir. Les retours haptiques sont exceptionnels : que l'on coure à pieds ou que l'on galope à dos de cheval, que l'on chute où que l'on se serve de son grappin, etc… les vibrations s'adaptent à l'action en intensité. Dans certains cas, elles sont mêmes différentes des 2 côtés de la manette. Les gâchettes adaptatives ne sont pas en reste, on sent bien la résistance lorsque l'on tire sur le grappin pour arracher un objet par exemple. On remarque aussi lorsque le vent souffle que le son sort du haut-parleur de la manette, etc… J'en oublié certainement mais l'expérience est vraiment immersive, et encore trop rares sont les jeux qui offrent une utilisation aussi poussée des fonctions de la nouvelle manette.

ghost of tsushima

Allez tire Jin!

 

Pour le reste du jeu, pas de grosses révolution si ce n'est quelques nouvelles techniques, notamment à cheval, et des ennemis qui peuvent changer d'arme au cours du combat, nous poussant à régulièrement changer de posture.

 

Tsushima comme si vous y étiez

Déjà sublimes sur PS4, les graphismes sont exceptionnels sur PS5. Les détails sont impressionnants de minutie, on distingue chaque élément de l'armure de Jin, les décors sont à couper le souffle avec des couleurs toujours très contrastées. On reste dans cette réalisation très cinématographique. Là encore rien de nouveau donc, si ce n'est ce passage à la next gen qui rend le très beau encore plus beau.

ghost of tsushima

Si détaillé qu'on pourrait compter les fleurs

 

En soi, le scénario supplémentaire de l'île d'Iki se termine en quelques heures, comme un chapitre de la trame principale. Cela dit, il s'agit d'un scénario tout à fait intéressant, qui complète bien l'histoire de base, et nous en apprend plus sur le passé de Jin et la mort de son père, dont la scène revient plusieurs fois dans les souvenirs du samurai. Il y a également quelques quêtes annexes à effectuer dans cette région.

 

Mon avis sur Ghost of Tsushima Director's Cut

En conclusion, cette version Director's Cut rend encore meilleur un jeu déjà excellent, en passant à la next gen, les graphismes sont devenus encore plus beau, et le gameplay s'est adapté à la meilleure manette actuelle en terme d'expérience in game. A recommander donc si vous n'avez pas encore fait le jeu, mais aussi si vous l'avez aimé sur PS4 et et que vous avez pu acquérir une PS5. Si ce n'est pas le cas, le simple scénario de l'île d'Iki vaut l'achat du dlc, sachant que vous pourrez toujours passer à une version PS5 ultérieurement. Les jeux de cette qualité sont rares, et une fois de plus, on ne peut que féliciter Sucker Punch pour le travail accompli.

 

Verdict :

Les +

  • Graphismes excpetionnels
  • Gameplay excellent et utilisation réelle des capacités de la DualSense
  • Le scénario de l'île d'Iki est très bon et nous en apprend plus sur le passé de Jin
  • Réalisation au top
  • Les nombreuses armures de samourai

Les -

  • Combats brouillons quand beaucoup de personnages à l’écran

On aurait aimé :

Pouvoir combattre avec d'autre type d'armes : hâches, lances, chaînes....

Dans le même genre :

Assassin's Creed, Shadow of Mordor...

Graphismes :
Déja très beaux sur PS4, rendus encore plus beaux grâce à la magie de la next gen
9/10
Musique et sons :
Superbes, doublages japonais excellents
9/10
Gameplay :
Gameplay d'origine génial, enrichi grâce à la DualSense
8/10
Scénario et histoire :
Superbe histoire en d'une réégion du Japon féodal en proie à une invasion mongole
9/10
Durée de vie :
Belle durée de vie du scénario principal avec pas mal de quêtes annexes intéressantes et permettant d'obtenir de belles récompenses (techniques, armures...)
8/10
Rapport qualité / prix :
Toujours un poil cher en digital, n'hésitez pas à vous le procurer en physique, mais c'est un jeu que l'on peut acheter sans regrets
8/10
Coup de coeur :
Un des GOTY 2020 qui pourrait bien être un GOTY 2021
10/10
Total : 8.7/10

 

Nous remercions Playstation France qui nous a fourni une copie de review du jeu

 

Merci pour votre lecture ! Coeur bleu

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

Offrez-nous un café !

Partager : Facebook Twitter email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser...