Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Mekabolt sur PS Vita, la rébellion des robots

Image de couverture de [Test] Mekabolt sur PS Vita, la rébellion des robots

Après Gravity Duck, Ratalaika Games nous propose un nouveau puzzle game développé cette fois par Somepx. Vos méninges sont toujours chaudes ?

 

Fiche technique :

  • Genre : Puzzle, plates formes
  • Développeur : Somepx / Ratalaika
  • Plateformes : PS Vita / PS4 (cross-buy)
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 207 Mo
  • Date de sortie : 21 août 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé
  • Platine : Oui 
  • PS TV : Oui 

 

Theme Park

Mekabolt nous propose d'incarner une technicienne de maintenance dans un parc d'attraction ayant pour thème les robots. Seulement ceux-ci sont devenus "fous" et pour les faire marcher correctement il faut récupérer des batteries. Heureusement la demoiselle dispose d'un mekabolt, sorte de pistolet à impulsion d'énergie qui lui permet de désactiver les robots. 

Ici encore, il y a un scénario parce qu'il en faut un, mais il sera loin d'être important dans le jeu. 

 

 

Robots en folie

C'est à travers 4 mondes que l'on devra aller au bout de 100 niveaux. Je ne dirai pas que la difficulté est progressive, plutôt constante (et très abordable) mais avec des mécaniques qui changent. Les premiers niveaux, bien sûr, font office de tutoriel. 

Les robots marchent ou volent par exemple puis une fois désactivés d'un coup de mekabolt, peuvent servir de trampoline ou d'ascenseur. Si on les touche alors qu'ils sont activés, on meurt instantanément alors que si ils sont à l'arrêt, on peut les déplacer en les poussant. Certains peuvent tirer des lances qui nous serviront d'escalier, d'autres peuvent brûler de la végétation qui obstrue le chemin. 

 

 

Il faut donc tirer partie des propriétés de chaque type de robot pour atteindre la fameuse batterie qui symbolise la sortie du niveau. 

 

Some pixel

Le soft se présente dans le style d'un jeu de plates formes en 2D, en pixel art mignon et coloré. Le charadesign est vraiment sympa que ce soit pour l'héroïne ou pour les robots. Chacun des 4 mondes à son univers propre, son type de pièges, etc… 

 

 

Le tout est porté par une bande son rétro dans le style 8 bits, assez entraînante mais plutôt répétitive. 

Niveau gameplay, j'ai trouvé assez agréable sur PS Vita, par contre trop sensible sur PS4 et donc bien moins agréable. 

 

Un jeu qu'on finit d'un coup de mekabolt ? 

Comme je l'évoquais plus haut, la difficulté (ou plutôt la facilité) du jeu est constante. Le trophée platine demande de ne finir que 48 niveaux sur les 100 que compte le soft. Je ne m'étendrai pas sur le sujet, ou vous allez dire que je radote ^^ Mais bon, vous connaissez mon avis là dessus. 

On peut donc ajouter un platine à son compteur en une vingtaine de minutes et terminer entièrement le jeu en moins d'une heure. 

 

 

Tout en étant mignon et sympa, le soft ne propose rien de nouveau ni d'excitant. Il lui manque des petites touches qui augmenteraient son intérêt, et sa durée de vie : par exemple des objets à collecter, un mode chronométré pour les speedrun avec un leaderboard, etc… 

 

Mekaconclusion

Mekabolt est donc un nouveau petit jeu sympa, mais sans plus. On y trouve rien de particulièrement transcendant mais il reste agréable (et rapide) à faire. 

 

 

Les chasseurs de trophées y trouveront 2 platines pour 5 euros, les autres un petit jeu à faire dans les transports où à la pause déjeuner.

 

 

On a aimé :

  • Design pixel art
  • Concept sympa

On n’a pas aimé :

  • peut être un peu trop facile
  • manque d'originalité
  • pas de boss ? (bis)

On aurait voulu :

  • plus de contenu ou d'options

Dans le même genre :

  • Gravity Duck
  • Daggerhood

 

Notes :

Graphismes :
Pixel art sympa et coloré
7/10
Musique et sons :
Style rétro 8 bit
7/10
Gameplay :
Inégal entre la PS4 et la PS Vita, mais plutôt pas mal sur la portable
6/10
Scénario et histoire :
Il y en a un ^^
5/10
Durée de vie :
Très courte, que ce soit pour le platine ou pour finir le jeu
6/10
Rapport qualité / prix :
Petit jeu sympa, mais sans grande originalité et très court
6/10
Coup de coeur :
Pas de gros coup de coeur pour ma part même si je l'ai trouvé assez fun comme petit jeu
6/10
Total : 6.1/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une clé de review du jeu

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Gravity Duck sur PS Vita : Upside DownPS Vita

[Test] Gravity Duck sur PS Vita : Upside Down

Woblyware (Devious Dungeon 1 et 2, Daggerhood…) est de retour pour un nouveau titre pixellisé, porté à nouveau par Ratalaika Games sur nos consoles. Loin des châteaux et des donjons, cette fois-ci le studio finlandais nous propose d'incarner un canard en quête de richesse…
Lire la suite...

Image de couverture de [Test] Subdivision Infinity DX sur PS4, la guerre dans les étoilesPS4

[Test] Subdivision Infinity DX sur PS4, la guerre dans les étoiles

Si vous avez toujours rêvé de piloter un chasseur spatial et d'exploser des vilains à grands coups de laser, Subdivision Infinity DX est fait pour vous ! Développé par le studio indépendant russe Mistfly Games et publié par l'australien Blowfish Studios, ce shooter Sci-Fi a débarqué sur le PS Store depuis le 8 août dernier. On se glisse dans le cockpit pour un test en hyperpropulsion !
Lire la suite...