Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Metagal sur PS Vita, Mets ta Gal(inette) sur la liste!

Image de couverture de [Test] Metagal sur PS Vita, Mets ta Gal(inette) sur la liste!

Fiche technique :

  • Genre : Plateformes/Shoot 2D
  • Développeur : Retro Revolution / Ratalaika
  • Plateformes : PS Vita / PS4 (cross-buy)
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 105 Mo
  • Date de sortie : 27 mars 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé
  • Platine : Oui 
  • PS TV : ?
  • Test sponsorisé : Non
  • Obtenu via : Clé de review

 

Voici que débarque sur PS Vita un Megaman-like développé par le studio thaïlandais Retro Revolution et porté pour notre plus grand plaisir par le prolifique Ratalaika. De quoi me rendre nostalgique sachant le nombre d’heures passées sur Megaman X (SNES) étant gamin.  La question qui se pose avec ce genre de clones : sera-t-il à la hauteur de son modèle ?

Bonus : retrouvez en fin de ce test un guide des trophées ;)

 

Une héroïne qui s’ignore

L’intro (regardez la en entier ^^) nous apprendra que le professeur Ray, créateur de Meta et de ses sœurs androïdes a été enlevé par son rival, le Dr Creeper. Scénario classique, il appellera au secours notre jeune héroïne,  qui n’avait jusque là pas conscience de l’étendue de ses pouvoirs…

 

Megagal

Si le soft de Retro Revolution n’est pas aussi ambitieux que ceux de Capcom niveau contenu, pour ce qui est du gameplay c’est une copie conforme ! Excepté le tir chargé, on retrouve toutes les mécaniques connues chez Megaman. La façon dont on passe d’un tableau à l’autre, la manière dont les portes s’ouvrent, les explosions spectaculaires des boss… tout est à l’identique.

Le tutoriel passé, vous aurez accès au choix des niveaux. Ces derniers peuvent être complétés dans n’importe quel ordre. A l’instar de son modèle, chacun se termine par un boss (les «soeurs» de la protagoniste) qui, une fois vaincu, permettra d’utiliser son aptitude spéciale. Au total, 8 niveaux aux styles variés sont proposés.

Un mode records disponible dans le menu et donne le temps de réalisations des niveaux.

 

Même joueur joue encore

On appréciera la petite particularité apportée par le soft : pendant les pérégrinations de la miss on récolte des  roues d’engrenage. En cas de décès anticipé, le menu vous propose 3 choix :

  • Renaissance (coûte un engrenage) permet de reprendre au tableau dans lequel vous êtes mort

  • Continuer vous ramène au dernier checkpoint

  • Sortir pour retourner au menu de choix du niveau

On notera que quel que soit l’option choisie, il s’ensuit un temps de chargement plutôt long…

 

Ambiance 16 bits

Metagal bénéficie d’une réalisation rétro très soignée. Le soft est pixellisé juste ce qu’il faut et les sons 16 bits, qu’il s’agisse de la musique ou des effets sonores semblent, une fois encore, venir tout droit d’un Megaman.

On retrouvera également l’exigence de nos platformers d’antan. Il faudra parfois sauter au dessus du vide, tout en évitant un piège de flammes et un tir ennemi, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer…

Les commandes sont simples mais efficaces :

  • Croix pour sauter

  • Carré pour tirer

  • Rond pour l’aptitude spéciale

  • En appuyant 2 fois sur une direction, on peut faire un «dash», ce qui permettra de sauter plus loin.

Enfin, pour notre bonheur, le jeu est intégralement traduit en Français.

 

Guide des trophées

Pour obtenir le platine :

  1. Regardez l’intro en entier

  2. Mourez une fois en tombant dans le vide et une autre dans les piques

  3. Battez un boss

  4. Trophée platine débloqué.

Tout ceci ne devrait pas vous prendre plus de 15 minutes. Recommencez avec la version PS4 et voilà un deuxième platine ajouté à votre palmarès.

Vous l’aurez compris, ce guide est une blague. Comme le trophée platine de ce jeu d’ailleurs. Pour que vous ne disiez pas que je radote, je ne vais pas me lancer dans un énième couplet sur les easy platines (alias les galinettes du bouchonnois), mais une fois de plus, il n’est pas obligatoire de finir le jeu pour obtenir le précieux. Bien dommage pour un jeu de cette qualité, il faut le dire…

Pour ceux qui voudraient finir le jeux entièrement, sachez qu’il faudra entre 15 et 20 minutes par niveau soit entre 2 et 3 heures au total.

 

On a aimé :

  • Un Megaman-like vraiment sympa
  • Graphismes et ambiance sonore 16 bits soignée
  • Traduction française

On n’a pas aimé :

  • Un peu court
  • Platine encore plus court!

On aurait voulu :

  • Plus de niveaux
  • Devoir finir le jeu pour le platine

Dans le même genre (mais pas trop) :

  • Megaman
  • Mighty No 9

 

Notes :

Graphismes :
Du pixel art de qualité, très joli
7/10
Musique et sons :
Effets sonores et musiques de type 16 bits, comme à l'époque!
7/10
Gameplay :
Exigeant par moment, mais les commandes répondent bien et sont simples à assimiler
7/10
Scénario et histoire :
Très classique
5/10
Durée de vie :
Courte, surtout si vous ne faites que le platine
5/10
Rapport qualité / prix :
Pas trop cher, mais pour le rentabiliser, faites le en entier ;)
6/10
Coup de coeur :
Petit coup de coeur car le jeu est vraiment sympa, mais reste trop court
6/10
Total : 6.1/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire