Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Persona 5 Royal, le JRPG qui va voler votre coeur

Image de couverture de [Test] Persona 5 Royal, le JRPG qui va voler votre coeur
Consultez directement le verdict

3 ans après sa sortie européenne, Persona 5 revient dans une version enrichie et attribuée du suffixe Royal. Pour la première fois de l'histoire de la franchise, ce nouvel opus est intégralement traduit en Français. Aucune excuse pour ne pas craquer maintenant.

 

Fiche technique :

  • Genre : JRPG
  • Développeur : Atlus
  • Editeur : Atlus
  • Plateformes : PS4
  • Prix : 59,99 €
  • Version : 1.0.1
  • Taille : 38,65 GB
  • Date de sortie : 31 mars 2020
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

Royalement vôtre

Je n'ai personnellement pas joué à la première version de Persona 5 depuis sa sortie (pourquoi les journées ne font que 24 heures? Pourquoi y a-t-il autant de jeux qui sortent?), mais j'ai depuis un bon moment envie de le faire. C'est l'occasion pour moi de m'y mettre. J'ai donc abordé le jeu avec un oeil totalement neuf. Néanmoins, voici ce qui a été ajouté dans cette version :

- Des sous-titres français (italiens, espagnols et allemands).

- Un nouveau personnage jouable : Kasumi (Et donc un nouveau confident).

- De nouvelles intrigues, avec un nouveau semestre qui ajoute plusieurs fins. Plus de 30h de nouveaux contenus.

- Ajout des Showtimes, des attaques spéciales en duo.

- Ajout du grappin (Infiltrez de nouvelles zones dans les Palaces grâce à lui).

- Votre Repaire, votre endroit à vous où vous pourrez traîner et jouer aux cartes et aux fléchettes.

- De nouveaux lieux à visiter, y compris Kichijoji et un aquarium.

- Des combats de boss revisités avec de nouvelles phases d'attaque.

- Possibilité de changer le Mementos via un nouveau personnage, Jose.

- De nouveaux confidents, comme Maruki.

- La possibilité d'offrir des cadeaux aux confidents pour améliorer vos relations (ce qui n'était possible qu'avec les confidents féminins dans Persona 5)

- Des graphismes améliorés

- Tous les DLC de Persona 5 inclus.

 

Usual suspect

L'histoire démarre sur les chapeaux de roues avec Joker qui doit s'enfuir de ce qui semble être les lieux de son dernier braquage. Le moins que l'on puisse dire, c'est que dès les premières minutes, cette introduction nous en met directement plein les yeux et plein les oreilles. Les graphismes, le choix des couleurs et la bande son nous happent inévitablement dans le metaverse. Cette entrée en la matière fera également office de bref tutoriel sur les bases du jeux.

 

Un chat-minibus? Ca me rappelle quelque chose...

 

Malheureusement, notre ami sera arrêté par la police, et après un interrogatoire (très) musclé, il devra répondre aux questions de la procureure Sae Niijima, en charge de l'enquête sur les Voleurs Fantômes. Le jeu démarre véritablement lorsque Joker, acculé, commence à raconter son histoire et celle des Voleurs Fantômes…

 

Un JRPG Royal

Bien que le JRPG soit mon genre de prédilection, je n'avais jusqu'alors jamais touché à un Persona. Je ne savais pas si j'aimerai. Persona 4 Golden est pourtant disponible depuis de nombreuses années sur PS Vita et est plébiscité. Puis des jeux comme Catherine ou Tokyo Mirage Sessions m'ont fait aimer le style d'Atlus. The Caligula Effect m'a fait aussi apprécier ce style de RPG, donc j'attendais avec impatience la sortie de Persona 5 Royal.

 

Yeah!!!

 

J'étais plus habitué aux RPG style médiéval fantastique, où l'on incarne souvent un héros élu pour sauver le monde de forces obscures, enfin c'est fréquemment quelque chose dans ce goût là.

Ici ambiance complètement différente, l'aventure se déroule dans le Japon contemporain et met en scène des adolescents qui, via une étrange application mobile, ont la faculté de voyager à travers le metaverse. Véritable monde parallèle, le metaverse est construit par l'inconscient collectif et seuls les possesseurs de persona peuvent s'y rendre physiquement. Le persona est l'esprit de rébellion dans le cœur qui, si il est suffisamment fort, se matérialise sous la forme d'un puissant esprit.

 

Voici le terrain de jeu des Voleurs Fantômes

 

Joker et ses amis forment le groupe des Voleurs Fantômes, ils sont tous possesseurs de persona. Après avoir réussi l'expérience une première fois, leur but est de changer le monde en faisant changer ceux qui abusent de leur pouvoir dans le monde réel en intervenant sur leur psyché dans le metaverse. Pour cela, ils doivent arriver à voler leur coeur afin qu'ils subissent une metanoïa et qu'ils se repentent de leurs crimes envers les autres.

Les thèmes abordés sont graves comme le harcèlement, le viol, le suicide, etc… heureusement contrastés par l'humour et la légèreté de la bande d'ados rebelles que sont les protagonistes.

 

Le train-train quotidien d'un lycéen

Le déroulement des évènements s'articule autour du quotidien de Joker. La journée est divisée en 5 étapes : aube, matin, après midi, après l'école et soir. Chaque activité effectué consomme un de ces segments de temps, puis après la dernière activité du soir, on passe au jour suivant. Il est important de garder cette information en tête car certains événements sont limités dans le temps et ne pas les réaliser avant la deadline provoquera tout simplement un game over.

 

Concours de mangeur de burger!

 

Il y a tellement d'activités disponibles que je ne pourrai les détailler toutes ici. Néanmoins, les principes sont les suivants : certaines permettront d'augmenter les statistiques de Joker (ex : étudier augmente l'intelligence) et d'autres feront se renforcer les liens avec les autres personnages (ex : aller s'entraîner avec Ryuji).

 

De nouvelles capacités seront débloquées à mesure que les liens grandiront

 

Je pourrai également détailler d'autres sujets comme les palais, les trésors, les cartes de visite, mémentos etc… Mais déjà ce serait difficile de ne pas spoiler et je préfère honnêtement vous laisser la surprise des évènements. La découverte du système du soft fait partie intégrante du plaisir que l'on ressent à y jouer.

 

Une direction artistique proche de la perfection

Je ne sais pas si je me montre trop enthousiaste à propos de Persona 5 Royal mais je n'arrive pas à lui trouver de réels défauts.

Pour commencer, le style visuel est tout simplement génial. Outre les nombreuses cinématiques animées pour lesquelles Atlus n'a plus rien à prouver, c'est tout aussi fabuleux in game. Notamment dans le metaverse où le choix des couleurs fait mouche à chaque fois. C'est un véritable monde onirique dont on peut ressentir l'ambiance. Le charadesign est lui aussi exceptionnel. Les Voleurs Fantômes ont une classe folle et les ennemis sont très variés, on en rencontrera autant dans un style réaliste que d'autres plutôt grotesques, ressemblant à des personnages d'animes pour enfants. Les boss sont spectaculaires et leur apparence illustre leur personnalité pervertie.

 

L'éveil du persona

 

Le style graphique utilisé pour les menus ou les commandes de combat est à la fois très visuel et très intuitif, là encore c'est du génie et c'est tout à fait unique comme style.

 

L'interface est tout bonnement géniale

 

La bande originale est également l'une des meilleures que j'ai pu entendre dans un jeu vidéo à ce jour. Le doublage en Japonais sonne très juste également, mais ça, ce n'est pas une surprise.

Il est à signaler que contrairement à d'autres jeux qui ressortent en version améliorée, il n'est pas possible d'obtenir une mise à niveau via un DLC payant, il faudra racheter le jeu complet même si vous possédez déjà Persona 5.

Enfin, dernier point mais pas des moindres, le jeu est intégralement traduit en Français, c'est  la première fois pour un jeu de la licence et j'espère que cela permettra à de nombreuses personnes de la découvrir. C'est un jeu qui contient par nature énormément de texte et il est compréhensible que ceux qui sont réfractaires à la langue de Shakespeare soient passés à côté. Maintenant il n'y a plus d'excuses ! ^^

 

Catwo... euh Panther!

 

Conclusion Royal

À titre personnel, peu de jeux m'ont autant émerveillé et procuré d'émotions que Persona 5 Royal. Je pourrai citer Final Fantasy VII ou The Witcher 3 par exemple. C'est tout bonnement un des meilleurs jeux auxquels j'ai pu jouer. J'ai été littéralement happé et c'est à chaque fois difficile lorsqu'il faut poser la manette. C'est donc un jeu que je recommande bien sûr aux amateurs de JRPG, mais également à toute personne qui souhaite découvrir un jeu au style unique, c'est objectivement ce que l'on appelle une masterpiece.

 

 

Verdict :

Les +

  • Direction artistique
  • OST
  • Gameplay
  • Durée de vie
  • Personnages attachants
  • Scénario
  • Tous les ajouts par rapport à la version de base

Les -

  • Rien, à part peut-être beaucoup trop addictif! ^^

On aurait aimé :

Une version Switch aussi!

Dans le même genre :

The Caligula Effect, Tokyo Mirage Sessions

Graphismes :
Jeu magnifique de bout en bout
9/10
Musique et sons :
OST parfaite, doublages Japonais également
10/10
Gameplay :
Interface classe et intuitive, séquences infiltrations très bien faites, combats énormes...
9/10
Scénario et histoire :
Histoire géniale et qui sort de l'ordinaire, personnages tous différents et attachants, dialogues au top...
9/10
Durée de vie :
Au bas mot 100 heures pour finir l'histoire, voire le double si vous cherchez à faire toutes les quêtes, activités, etc...
9/10
Rapport qualité / prix :
Vous ne regretterez pas un euro!
10/10
Coup de coeur :
Totalement, très certainement le GOTY 2020
10/10
Total : 9.4/10

 

Nous remercions Koch Media qui nous a fourni une copie de review du jeu


Si vous désirez vous procurer le jeu et nous soutenir, il est disponible chez Amazon :

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Saints Row IV Re-elected sur Switch, enter the Dominatrix!Switch

[Test] Saints Row IV Re-elected sur Switch, enter the Dominatrix!

Les Saints sont de retour sur Switch ! A l'origine sorti sur PS3 et Xbox 360 en 2013, le 4e opus de l'odyssée du gang de Third street avait été remasterisé en 2015 sur la génération suivante de consoles dans sa version re-elected. Cette version est désormais portée sur la console de Nintendo. Prêts à endosser le costume du Boss?
Lire la suite...