Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Puyo Puyo Tetris 2 sur Switch : retour à la ligne

Image de couverture de [Test] Puyo Puyo Tetris 2 sur Switch : retour à la ligne
Consultez directement le verdict

Développé par Sonic Team et édité par Sega, Puyo Puyo Tetris 2 est, comme on pouvait s’en douter, la suite directe du premier Puyo Puyo Tetris, sorti en 2014 sur consoles et qui proposait déjà à l’époque un crossover inattendu entre les séries de puzzlegames Puyo Puyo et Tetris. Dans la droite lignée de son prédécesseur, ce second opus propose un contenu gargantuesque, aussi bien solo que multijoueur, imbriqué dans un univers bariolé (et barré) constellé de multiples personnages « kawaii ». Vous en reprendrez bien une ligne ?

 

Fiche technique :

  • Genre : Casse-tête / Puzzle
  • Développeur : Sonic Team
  • Editeur : Sega
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien
  • Plateformes : Switch, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S
  • Testé sur : Switch (2018)
  • Prix : 39,99 €
  • Version : 1.0.4
  • Taille : 1,3 Go
  • Date de sortie : 8 décembre 2020
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

 

attaque

Fu-Fu-Fusion !!

 

Into the « Puzzleverse »

Je n’y avais jamais vraiment réfléchi avant ce test, mais mon tout premier jeu vidéo, le premier sur lequel j’ai véritablement posé mon attention et mes doigts, est sans doute Tetris, sur la GameBoy de mon paternel. Grand-père des « puzzlegames » sorti en 1984, le jeu d’Alekseï Pajitnov a depuis accouché de nombreuses itérations, sur à peu près toutes les plateformes disponibles jusqu’au phénomène Tetris 99 sur Switch l’an dernier. Puyo Puyo de son côté a été créé sept ans plus tard par Kazunari Yonemitsu, avant d’être racheté par Sega en 98 et de mettre au monde, lui aussi, de nombreuses suites jusqu’à Puyo Puyo Champions en 2018. Voilà pour les présentations.

tetris

Ah Tetris, après toutes ces années c’est toujours aussi plaisant… Dans un instant je vais faire un...

 

tetris

...TETRIIIIIS !

 

En 2014 la Sonic Team (à qui l’on doit le tout premier Sonic, ChuChu Rocket! mais aussi plusieurs jeux Puyo Puyo) imagine un crossover inattendu entre ces deux licences cultes des jeux de réflexion/arcade : Puyo Puyo Tetris est né. Belle réussite autant publique que critique, le jeu mélange avec brio les deux gameplays, garantissant des tonnes d’heures de jeu et de fun pour les amateurs, sans oublier d’incorporer un mode histoire bien déjanté où les innombrables personnages des différents opus Puyo Puyo rencontrent Tee et ses amis, héros de l’univers Tetris créés pour l’occasion. Six ans plus tard, les développeurs enfournent les mêmes ingrédients… pour le même résultat ?

rencontre

Oui c’était il y a six ans...

 

De briques et de blobs

Pour ne pas faire durer le suspense inutilement : oui, Puyo Puyo Tetris 2 réutilise la même recette que le premier volet. Après l’écran titre (qui propose d’ailleurs de se lancer dans une partie rapide de l’une ou de l’autre des deux licences sans plus attendre), le joueur a le choix entre plusieurs modes de jeu. Avant de prendre part à l’histoire du mode « Aventure » (j’y reviendrai plus bas) il peut affronter l’IA, un ou plusieurs amis, en local ou en ligne, dans l’une des nombreuses formes de parties de Tetris, de Puyo Puyo ou… des deux réunis. Je ne vais pas vous faire l’injure de vous rappeler les règles de l’un comme de l’autre : aligner les formes pour faire disparaître des lignes. Le but étant, bien sûr, de ne pas précipiter les choses et de préparer son coup pour éliminer le plus d’éléments en même temps, et ainsi établir les meilleurs scores.

puyo

Petit point sur les règles de Puyo Puyo…

 

tetris

...Et de Tetris !

 

lecons

Et si c’est toujours pas clair, les Leçons devraient pouvoir vous aider !

 

Tout d’abord, il existe sept manières différentes de s’affronter à ce jeu(x)-là, dans la partie « Solo ». Le mode « Versus », le classique, voit d’abord s’opposer les deux joueurs chacun sur le type de jeu de son choix (Tetris ou Puyo Puyo). En « Échange », les deux jeux alternent régulièrement, obligeant à anticiper le changement de gameplay et à toujours avoir un coup d’avance. Le mode « Fusion » voit comme son nom l’indique les briques de Tetris et les blobs de Puyo Puyo se mélanger et tomber simultanément dans un même tableau, pour un méli-mélo démoniaque.

solo

Les six différents types d’affrontements en mode Solo

 

Défis sans fin

On continue dans notre exploration des possibilités du mode « Solo ». Avec le système d’affrontement « Groupe », les combats prennent des allures de Mario Kart où les adversaires, qui ont un nombre de vies illimité, se rendent coup pour coup en s’envoyant des objets aux effets dévastateurs. C’est un de mes systèmes préférés, notamment en multi. Quel plaisir de « jeler » les blocs de l’autre, d’accélerer leur descente ou de plonger son écran dans le noir !

groupe

Dans le mode Groupe on peut débloquer et utiliser des objets contre son ennemi en éliminant les blocs ou Puyos entourant ledit objet… Démonstration : attention, ça va être tout noir !

 

groupe

 

groupe

 

Le mode « Big Bang » impose quant à lui aux joueurs de faire disparaître des formes prédéfinies de « tetriminos » ou de « puyos » le plus vite possible afin d’attaquer l’autre et lui faire baisser sa barre de vie. LE système de combat qui mettra vos réflexes à rude épreuve, la moindre erreur de concentration vous faisant perdre du temps sur votre adversaire et ici, le temps c’est la vie !

 

big bang

Le mode Big Bang c’est la folie !

 

big bang

Et concrètement ça ressemble à ça : moi je dois éliminer des Puyos tandis que mon adversaire doit supprimer les lignes de Tetraminos...

 

A noter également que pour les cinq systèmes que je viens d’aborder, il est possible de choisir entre le format « Combat » pour une partie unique contre un adversaire (ou deux, ou trois) et le format « Endurance », sorte de mode Survie où le but est de terrasser le plus d’ennemis possibles à la suite. Plutôt complet encore une fois… Mais ce n’est pas fini ! Il y a en effet un avant-dernier moyen de s’amuser en solo contre l’IA : le mode de jeu « Défi » qui se décline à son tour en six types de mini-jeux, trois sur Puyo Puyo et autant sur Tetris ! Côté Puyo Puyo, vous mettrez votre talent à l’épreuve en réalisant des chaînes prédéfinies en un temps imparti, en éliminant des « blobs » qui tombent en continu, ou en jouant avec des mini-Puyos. Concernant Tetris, vous aurez le choix entre un « Sprint » (40 lignes à compléter le plus vite possible), un « Marathon » (150 lignes pour faire le meilleur score) et une sorte de contre-la-montre, « Ultra » (3 minutes pour décrocher le high-score).

comprendre

C’est pas toujours clair, mais essayez de jouer et vous allez adorer !

 

La ligne des talents

Enfin, toujours en mode « Solo », LA nouveauté de Puyo Puyo Tetris 2 : le type de jeu « Combat de talents » propose des affrontements en 3 contre 3, avec des équipes modifiables aux caractéristiques et aptitudes propres. Chaque personnage possède en effet des capacités uniques à activer durant la partie (chaque personnage via une touche différente), mais voit également ses statistiques évoluer au fil des combats réalisés en mode Aventure : augmentation de ses points de vie, de mana, de sa puissance d’attaque, de sa défense, de sa capacité de récupération, etc.

talents

Petites explications sur le Combat de talents, nouveauté de cet épisode 2

 

En plus de cette caractéristique « levelling » et des aptitudes spéciales à assimiler et à utiliser à bon escient, il faut ajouter des cartes d’objets destinées à booster l’équipe en améliorant ses caractéristiques. On obtient alors un nouveau mode très sympathique ; pas forcément évident à appréhender au départ, mais vraiment plaisant à perfectionner. D’autant que la formation des trios, qui représente une part importante du « Combat de talents », s’étoffe au fil du temps car les nouveaux personnages rencontrés dans le mode Aventure se débloquent ici aussi et vous pouvez donc les intégrer dans votre team. De quoi varier les plaisirs et se creuser un peu plus la tête pour composer une équipe complémentaire et qui vous ressemble !

talents

En Combat de talents, le choix de votre équipe est primordial

 

Multijoueur, moult plaisirs

Retour au menu principal. Après le mode « Solo » que l’on vient de voir, et ses nombreux systèmes d’affrontement, vous pourrez vous amuser entre amis : en multijoueur local d’abord, sur un même écran ou avec d’autre(s) console(s). Le multi local sur la même Switch est d’ailleurs toujours autant plaisant que sur Puyo Puyo Tetris premier du nom, avec la possibilité de jouer avec un joycon chacun n’importe où et n’importe quand. Un véritable point fort pour tuer le temps en descendant quelques lignes !

amis

Reste plus qu’à trouver des amis...

 

Pour les plus connectés, le mode « En ligne » permet comme son nom l’indique de confronter son skill à celui de joueurs du monde entier. Que vous soyez matchs classés (« Ligue Puzzle » et ses quatre modes de jeux : Tetris et Puyo Puyo, Tetris uniquement en Versus, Puyo Puyo seulement en Versus également et enfin Combat de talents) ou plutôt détente (« Jeu libre » avec des salons à rejoindre ou créer et de nombreux modes de jeu à tester, mais sans classement), vous y trouverez votre compte. « En ligne » vous pourrez également rejoindre le salon d’un ami, regarder des « Rediffs », les parties mises en ligne par d’autres joueurs, ou encore découvrir votre classement et l’améliorer grâce à des défis en solo… Bref, un contenu pléthorique.

ligne

Tous en ligne pour le mode En ligne !

 

L’alignement des « pas nets »

Tout cela, aussi complet, fun et divertissant soit-il, ne constitue pour autant pas le « cœur » de Puyo Puyo Tetris 2. Non, comme dans le premier jeu mêlant Tetris et Puyo Puyo, l’épicentre du titre de la Team Sonic se situe bien évidemment dans le mode « Aventure ». Et je préfère vous prévenir tout de suite : cette histoire est très (très) bavarde ! Nous débarquons dans le monde des Puyos, où vivent les personnages clés du précédent jeu, à savoir Arle (tiré de la série originale), Amitie (de Puyo Puyo Fever) ou encore Ringo (Puyo Puyo 7). Rapidement, ces derniers vont avoir la visite de leurs comparses issus de l’univers de Tetris (en réalité créés de toute pièce pour le jeu de 2014), Tee, O ou encore Zed, et les deux « factions » vont devoir s’unir pour mettre un terme à la menace de fusion de leurs deux dimensions qui plane à l’horizon…

pas net

Euh j’ai pas tout compris

 

Je ne vais pas rentrer dans les détails de ce scénario à la fois simpliste et complètement déjanté, qui est surtout prétexte à expliquer au fur et à mesure les différents styles de jeu et à présenter les nombreux protagonistes. Oui, ils sont très nombreux : quatorze côté Puyo, et autant côté Tetris. Et oui, ils sont vraiment barrés. Chaque nouvelle rencontre avec un nouveau personnage est l’occasion de s’en rendre compte, par le biais de conversations interminables où les répliques fusent… Et jamais très haut ! Mais, dans l’ensemble, l’humour est de la partie et aide à faire passer la pilule de cette avalanche d’informations sans grand intérêt et de joutes verbales qui se résument toutes à des défis en duel de Tetris ou Puyo Puyo.

monde

Voilà à quoi ressemble une des zones du mode Aventure

 

Bavard mais pas avare

Assez parlé, place aux combats ! En effet, après chaque scène de dialogue loufoque, un héro « gentil » affronte un « méchant » dans un des nombreux types de duel du jeu. « Versus », « Big Bang », « Échange », et bien entendu la nouveauté « Combat de talents » : tout y passe. Au total, ce mode « Aventure » propose au joueur plus de 80 niveaux et autant d’affrontements, dont certains vous donneront du fil à retordre. C’est par exemple le cas des combats de boss, qui ponctuent chaque zone de la campagne.

thon

Humour, autodérision et jeux de mots seront de la partie !

 

Cette histoire à la durée de vie gigantesque, pas forcément mémorable mais distrayante, a surtout le mérite de permettre au joueur de débloquer l’intégralité des héros du jeu, afin de pouvoir les incarner dans les autres modes de Puyo Puyo Tetris 2, en « Combat de talents » notamment. L’aventure dévoile leur histoire, leur background, plutôt utile notamment parce que peu de monde chez nous connaît ces protagonistes pas très « nets ». Autre avantage de la campagne scénarisée : son côté coloré, joyeux, tape-à-l’œil qui fait du bien. Un ensemble très « japonais » qui ne plaira pas à tout le monde, c’est certain, mais qui se démarque clairement.

persos

Un nombre conséquent de personnages est à débloquer, autant de l’univers Puyo Puyo que Tetris

 

Conclusion

Graphismes, gameplay, principes et styles de jeu : dans Puyo Puyo Tetris 2 tout est quasi-identique au premier volet, à quelques détails près, comme des ajouts de types d’affrontements (Combats de talents en tête) ou une campagne à la durée de vie revue à la hausse mais toujours aussi barrée (pour le meilleur comme pour le rire). Est-ce un problème pour autant ? Demandez-ça aux millions de joueurs amateurs de Puyo Puyo et/ou de Tetris, qui ont trouvé dans ce crossover, et donc cette suite, la matérialisation de leur rêve le plus fou : le mélange de deux des plus grands puzzlegames de tous les temps. Alors même si le mode Aventure est BEAUCOUP trop bavard, cette suite est une réussite !

ferme

Désolé, ça me démangeait...

 

Verdict :

Les +

  • Gameplay basique imparable
  • Pouvoir jouer à Tetris ou Puyo Puyo selon son envie
  • Les nombreux modes de jeu qui varient le plaisir
  • La campagne amusante au challenge relevé
  • Ultra complet, du contenu dans tous les sens

Les -

  • L’univers, l’humour ne plairont pas à tout le monde
  • Les dialogues interminables du mode Aventure peuvent être indigestes

On aurait aimé :

Que les scènes de parlotes, bien que rigolotes, soient moins longues pour que l’Aventure soit plus digeste...

Dans le même genre :

Les Puyo Puyo, les Tetris et bien évidemment Puyo Puyo Tetris premier du nom...

Graphismes :
Manga et coloré hors combat, classique mais efficace durant les affrontements.
7/10
Musique et sons :
Pas incroyable mais elle fait le travail.
7/10
Gameplay :
On fait tourner le bloc, on le déplace, on le fait descendre. Simple, basique. Imparable.
10/10
Scénario et histoire :
Pas le scénario du siècle mais un côté simpliste et loufoque qui colle bien au jeu. L’autodérision des personnages est également là pour nous rappeler que les développeurs ne se prennent évidemment pas au sérieux.
6/10
Durée de vie :
Celle de la campagne est déjà énorme, mais si on rajoute les innombrables modes de jeu solo, le multi local ou en ligne… C’est réellement sans fin, et tant mieux !
10/10
Rapport qualité / prix :
Excellent.
8/10
Coup de coeur :
J’avais adoré le premier Puyo Puyo Tetris, et comme cette suite se montre encore plus généreuse et complète, je ne peux qu’adhérer.
9/10
Total : 8.1/10

 

Nous remercions Koch Media qui nous a fourni une copie de review du jeu

 

Merci pour votre lecture !

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Demon's Souls sur PS5, un remake qui tue!PS5

[Test] Demon's Souls sur PS5, un remake qui tue!

Pour le lancement de la PlayStation 5, Sony a décidé de faire du neuf avec du vieux, en proposant un remake du plébiscité Demon's Soul, sorti en 2009 sur PS3. Le titre de From Software, pionnier d'un genre qu'on baptisera par la suite "Soulsborne", s'est donc vu offrir une refonte complète par le studio Bluepoint Games. N'ayez pas peur de mourir!
Lire la suite...