Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Red Bow - PS4 et PS Vita - Sauver autrui ou se sauver soi-même ?

Image de couverture de [Test] Red Bow - PS4 et PS Vita - Sauver autrui ou se sauver soi-même ?

Red Bow est un jeu d’horreur évoluant dans un univers fantomatique. Arriverons-nous à faire les bons choix afin de se sauver de cette aventure et peut être en sauver d’autres au passage ?

 

Fiche technique :

  • Genre : Aventure / Enigmes / horreur
  • Développeur : Stranga Games
  • Editeur : Ratalaika Games
  • Plateformes : PS Vita, PS4, Xbox, Switch
  • Testé sur : PS Vita et PS4
  • Prix : 4,99 €
  • Version : 1.00
  • Taile : 86 Mo
  • Date de sortie : 15 janvier 2020
  • Disponibilité : Dématérialisé

 

Dès les premiers instants, le jeu propose de choisir la langue et bonne nouvelle le français est disponible. Vient ensuite un menu des plus standard, comportant seulement commencer et continuer. Celui-ci est joliement habillé avec un logo tout de pixels dessiné ainsi qu'un sous-titre écrit en japonais. Amateurs de films fantastiques/horreur jap' vous vous sentirez comme chez vous.

Dès le démarrage d'une nouvelle partie, une fenêtre tutoriel apparaît et va commencer par nous expliquer les commandes et assignations des touches de jeu.

commencer

 

Vivante ou morte ?

Dans ce jeu nous allons incarnerer Roh, une jeune fille qui va partager trois histoires troublantes en compagnie de personnages pour les moins étranges.

Tout commence quand on se réveille dans une maison totalement inconnue. Et si on sortait un peu pour voir ? Malheureusement c’est tout aussi inconnu là dehors, et toutes ces questions qui viennent : où sommes-nous ? Pourquoi ici ? Est-ce un cauchemar ? Sommes-nous toujours en vie ?

Il ne reste plus qu’à explorer pour comprendre et s’en sortir... ou du moins essayer...

tu vas pas tarder a le savoir
tu ne vas pas tarder à le savoir !

 

Un point and click jouable sur console

On remarquera tout d'abord que le jeu est au format 4/3, héritage de son passé sur support PC et tout simplement de l'outil de développement utilisé. L'écran est délimité -comme à l'accoutumée des portages des titres précédents de Stranga Games- par deux bandes lattérales illustrées contenant un nœud rouge (au cas où vous n'auriez pas retenu le nom du jeu) ainsi que de belles mains de Morticia Addams.

Le gameplay est beaucoup plus agréable car cette fois-ci nous avons enfin un gameplay utilisable à la manette PS4 / PS Vita puisque nous contrôlons directement le personnage en utilisant le joystick ou les flèches directionnelles, Alléluia !!
Le bouton croix sert à interagir avec ce qui nous entoure : objets et personnages, le bouton start quant à lui fait apparaître un menu donnant accès à l’inventaire, la sauvegarde et les options.

inventaire

Petit plus : nous avons découvert en jeu que le bouton rond permet à notre personnage d’avancer plus rapidement.

On notera malheureusement quelques fautes de frappe. Ex : le touche ou encore sotons pour sortons. Il y en a d’autres comme cela, disséminées dans les dialogues du jeu :

inventaire
Les espaces se sont enfuis

 

Mélinda Gordon es-tu la ?

Dans les trois histoires du jeu, la thématique est la même : rechercher des indices et discuter avec les personnages et créatures que l’on rencontre.

Dans chacune d’elles il y a un lien avec le ruban rouge. Nous faisons la rencontre d'une nouvelle personne et une nouvelle créature. Leurs histoires étant toujours liées, chacune vous donnera sa version des faits sur la situation et ce qui les a amené là. Avec trois choix de fins possibles, vous serez amenés à décider qui sera sauvé : La personne, la créature... ou bien vous-même.

Dans la première histoire, après être sorti de cette maison inconnue, nous voilà dans une rue très brumeuse et déserte… enfin presque. Au bout de la rue, situé au bord d’un précipice, un personnage à l’apparence bizarre.

daisy
Donc tout ce qui l’inquiète là ? T'es sûre ?

 

Étonnamment cette créature ne nous veut aucun mal, elle va au contraire nous dire où nous sommes et nous mettre sur la voie pour nous aider (ainsi qu'une autre personne qui est actuellement bloquée dans cette univers avec nous).

pendue
Roh... mais tu n'as pas les yeux en face des trous ? Tu parles à une femme pendue ! Rien ne te choque là ?

 

Nous comprenons alors que nous sommes entré en contact avec des morts : esprits errants ou encore âmes perdues (selon votre préférence)  : “Ceux qui ne sont pas passés de l’autre côté parce qu’ils ont des affaires à résoudre.

 

C'est un beau roman, c'est une... autre histoire

Second réveil encore dans cette même maison... mais en sortant nous voilà dans un nouveau lieu au thème asiatique. Au cours de cette seconde histoire vous aiderez une autre femme qui n’est pas en paix avec son âme et son apparence. Quand à la créature nous ferons sa rencontre au coeur des égouts.

second reveil
"Trip Advisor n'a trouvé aucune correspondance pour cette adresse, veuillez réessayer"

 

Troisième réveil toujours à la maison, nouvel sortie nouveau lieu, nous nous retrouvons sur un bateau en pleine nuit et en pleine tempête. Cette fois ci nous aideront un homme à l’âme perdue. Sans oublier la créature qui l’accompagne... enfermée dans la cale du bateau ! Hum...

titanic
Si seulement Jack pouvait être là...

 

Durant tout le jeu il y a des petites musiques de fond associées au lieux que nous traversons. On a quand même droit aux sons typiquement “horreur” (grincements, vent, portes qui claquent, etc.) comme c'est l'accoutumée dans les jeux "Stranga" ... il faut bien un minimum de suspense dans un jeu style horreur.

ah bon
Hmmmm et qu'est devenue l'autre STP ?

 

Le jeu est plutôt rapide et se boucle en à peu près 2h. Il y a 37 trophées et un platine.

Petit plus : pour débloquer tous les trophées et le saint graal il faut finir le jeu ainsi que les différentes fins des trois histoires.

roh
Ne fuis pas tes responsabilités !

 

Conclusion :

Red bow est un jeu aux graphismes pixels sympatique à découvrir et jouer. Il est bien sous toutes les coutures (notamment celle du noeud rouge). Sa durée de vie est un peu rikiki mais conviendra à ceux qui n'aiment pas passer 10, 20, 100h sur le même jeu. A déguster d'un coup ou picorer par courtes sessions.

Cette fois-ci, l’adaptation sur console est une réussite et le gameplay moins lourd et pénible que les deux derniers point'n click que nous avions testé : Football Game et Just Ignore Them.

Red Bow est certe un jeu à l’apparence horreur... mais sans pour autant être effrayant, alors n'ayez aucune crainte et partez à l’aventure entre deux mondes !

A recommander à ceux qui aiment les aventures paranormales et les énigmes peu complexes.

red bow
Hmmm que peut il bien être caché derrière cette porte ? Il manque la minicam espion... comme dans RedBow Six... smirk

 

Verdict :

Les +

  • Le contrôle du personnage est intuitif
  • Des histoires attachantes
  • Les choix qui sont offerts
  • Plusieurs fins par histoire
  • Le lien avec le ruban rouge en... fil rouge

Les -

  • Pas mal de fautes de frappe dans la traduction
  • L'oubli de la touche sprinter dans le tutoriel
  • C'est un peu court

On aurait aimé :

Qu'il soit vraiment plus long

Dans le même genre :

My Big Sister et Just Ignore Them

Graphismes :
Dans le style des jeux GB. C'est soigné.
7/10
Musique et sons :
Trop classiques et réutilisés.
5/10
Gameplay :
Un gameplay bien adapté aux consoles cette fois-ci, sans être révolutionnaire
7/10
Scénario et histoire :
Rien à redire
8/10
Durée de vie :
C'est bien mais on en voudrait plus
6/10
Rapport qualité / prix :
Un bon jeu dans cette gamme de prix
8/10
Coup de coeur :
Une des histoires nous a beaucoup marqué
8/10
Total : 7/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une copie de review du jeu


Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...