Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Iro Hero sur Xbox One, serez-vous en phase ?

Image de couverture de [Test] Iro Hero sur Xbox One, serez-vous en phase ?

Iro Hero est un shoot'em up à défilement vertical dans le plus pur style arcade, créé par Artax Games et édité par Eastasiasoft. Parmis la foule de titres du genre, qu'a t-il de particulier qui pourrait nous faire chavirer ?

 

Fiche technique :

  • Genre : shoot'em up, arcade
  • Développeur : Artax Games
  • Editeur : Eastasiasoft
  • Plateformes : PS4, Switch, Xbox One
  • Testé sur : Xbox One S
  • Prix : 5,99 €
  • Version : 1.0.0
  • Taile : 683 Mo
  • Date de sortie : 18 décembre 2019
  • Disponibilité : Dématérialisé

 

L’enrobage scénaristique

En 2206 (oui on a le temps), les Nyagu, sorte d’espèce extra-terrestre douée de savoir immense, enseignent aux humains à maîtriser leur énergie intérieure afin de produire de l'électricité… Jusque là tout va bien.

iro hero malediction
Pratique pour recharger sa manette Xbox

 

Comme toute bonne chose peut finir par être mal utilisée (on se souvient avec émoi de la fission nucléaire)… plus de cent ans après, les corporations en place ont décidé qu’il fallait utiliser les humains comme de vulgaires cellules électriques (surement pour faire tourner les datacenters qui hébergent les photos de vacance avec tatie Georgette).

Par conséquent, très nombreux sont ceux qui sont enfermés dans des caissons au sein de fermes de production électrique. Là, ils sont reliés par des câbles à leurs conteneurs, telles de vulgaires batteries de voitures, le tout à moitié à poil (là aussi séquence souvenirs de Matrix).

iro hero piles
Héhé voilà de belles piles AAA... bref.


Vous êtes Iro, héro défenseur des droits des humains... et votre mission commence sur terre, vous voulez absolument sauver votre mère de cet enfer... quand vous et votre vaisseau approchez d’une de ces fermes et faites face aux attaques de ce qui semble être des escouades de vaisseaux sur-armés aliens. Ces derniers semblent être alliés à des humains qui ont visiblement basculé de côté obscur de la force.

Un bon prétexte pour tirer dans le tas et surtout éviter d’être mis au tas...

 

Aller à l’essentiel

Dans Iro Hero, tout est très direct, pas de chichi. On vous propose immédiatement un choix entre plusieurs modes de jeu (dont le dernier est à débloquer) :

  • Histoire : pour pouvoir débloquer les niveaux un à un, et les reprendre si besoin.
  • Normal : faire l’aventure complète avec 3 crédits.
  • Arcade : pareil avec un seul crédit.
  • 1cc : le plus hardos, à débloquer, vous disposez d'une seule vie (au moindre tir dans la face c’est game over).

 

menu iro
Il y aura très peu de menus dans ce jeu donc on en profite pour vous montrer celui-ci.
En mode histoire pas d'accès au hall of fame... alias le leaderboard !

 

L’arcade à la maison

Le gameplay de Iro Hero est lui aussi très direct et relativement simple d'accès.

Vous bougez et tirez sur un plan en 2D en vue de dessus avec un scrolling vertical. L'arrière plan est constitué de fonds animés en 3D isométrique.

  • Les déplacements de votre vaisseau s’effectuent avec votre stick analogique gauche.
  • Tirez avec la touche A
  • Lancez un choc tesla avec X
  • Passez en mode gravité avec Y
  • Permutez la polarité de votre arme : (pilule) rouge ou bleue (?) avec RB/LB

 

phases de tir polarite
Une disposition d'écran des plus classiques mélant sprites 2D et fonds animés en 3D isométrique

 

Dans Iro Hero il y a cette notion de polarité (ou phase) : Les ennemis sont sensibles aux tirs de la couleur opposée à la leur. Un ennemi bleu sera sensible aux tirs rouges et vice versa...

Ce concept est emprunté à un des shoot de référence en la matière Ikaruga qui proposait un gameplay similaire. Dans un tout autre registre, on se rappelera de Fast RMX, jeu de course où il est nécessaire de permutter notre vaisseau entre 2 phases afin de progresser le plus rapidement dans les circuits et éviter d'être ralenti ou stoppé net.

phases puzzle
Certains champs de force ne pourront être traversés que si votre couleur correspond, attention aux dégâts dans le cas contraire !

 

Les projectiles ennemis peuvent partir dans toutes les directions ou bien même être à “tête chercheuse”. Si le projectile est de la même couleur que vous il rechargera votre jauge "tesla", dans le cas contraire il vous amputera d'une de vos 6 vies. En effets vous possédez 3 "cases" de vie qui seront détruites tous les 2 coups (tir ou touchette avec un vaisseau adverse) ce qui nous donne bien 6 chances de survivre dans un niveau.

Hélas, d'entrée il n’y a pas de tir alternatif. Enfin pas de suite. Des powerups (très rares) arrivent à intervalle très espacés sous forme de petits cubes avec le symbole de l'arme en question dessiné dessus. Leur durée de vie est variable et souvent courte (faites vous toucher et c’est retour à votre pauvre piou piou basique).

multi jet
Ah ben voilà un joli tir multi-directionnel ! Enfin de la puissance de frappe... pendant 30 secondes

 

De nombreux obstacles statiques et mobiles peuvent vous barrer la route, attention de ne pas rester coincé par le scrolling automatique !

D’autres obstacles peuvent être mis à profit comme des sortes de réflecteurs disposés en diagonale qui vous permettront de défoncer vos ennemis avec des tirs rebondissants à l’horizontale puis à nouveau verticale puis...

rayon mirroir
Eux aussi sont sensible à la couleur de votre tir, soit ils sont absorbés, soit ils rebondissent !

 

Un compteur de combo s’affiche brièvement en haut à gauche de l’écran quand vous commencez à enchaîner les victimes. De plus chaque ennemi abattu rempli une sorte de bulle plasma qu’il faudra récolter à un moment stratégique (un moment où vous pouvez vous diriger vers elle mais aussi avant qu’elle ne parte).

Votre score sera d'autant plus élevé que vos combos seront parfaits. Classique !

Enfin quelques autres surprises et évolutions dans le gameplay vous attendent ! Sachez dès à présent qu'il n'y aura pas que du rouge et du bleu au programme pour la suite ! On va éviter de vous spoiler mais en gros ça va devenir très "puzzle" à partir du second tiers.

 

Les débutants auront du mal...

On va de suite être clair, la difficulté est d’entrée assez élevée, en tout cas c'est l'impression qui en est ressorti pour ma part. Les débutants ne vont pas forcément apprécier le jeu dès ses premiers instants car le challenge est vraiment là ! L’alternance de tir devient très vite compliquée à gérer, surtout qu’il faut choisir la couleur opposée à vos ennemis. Pas très logique pour notre cerveau qui aura tendance à faire au pif jusqu’à que l’ennemi semble être sensible.

difficulté
Certaines chorégraphies des vaisseaux adverses, dignes du "Lac des Signes" rendront votre travail vraiment délicat.


Les vagues de vilains, mêlant deux couleurs de façon très rapprochée, transforment ce shoot en un semblant de jeu de rythme où il faut spammer au bon moment les touche RB/LB de manière à maintenir un tir en adéquation avec ce qui vient face à vous mais aussi disposer d'un vaisseau qui absorbera les tirs ennemis de la même couleur que lui... quel foutoir dans mes neuronnes !

debutants
En absorbant les tirs de la même couleur que vous, la jauge de rayon tesla se charge. Une fois déclenché, il réduira à néant les vaisseaux présents à l'écran, encore faut il qu'ils soient de la bonne couleur.

 

Les mini-boss et boss de Iro Hero sont assez communs et ne dénotent pas avec les classiques du genre. Tirs de multiples projectiles, rayons lasers qui balayent l’écran, petits vaisseaux qui viennent foutre le bronx… Là aussi l’alternance de phases nécessaires pourra vous rendre rapidement chèvre !

Le style Manic Shooter n'est pas loin mais votre vaisseau sera beaucoup plus largement sensible aux tirs car sa hitbox est bien plus vaste que son seul point central. Attention donc à réellement éviter les tirs !

boss
Je crois qu'on a vu ce genre de boss au moins 50 fois dans les autres shmups

 

Pixel argh

Iro Hero oscille entre deux styles : Des graphismes pixel art façon 8/16 bits et des illustrations façon BD/Manga pour la partie scénaristique et les dialogues in game. Le tout ne se marie pas forcément trop mal mais on a vu plus soigné et abouti. Cela fait parfois un peu amateur (désolé pour les artistes qui ont fait les dessins et pixel arts) et de qualité irrégulière.

dialogues
Des dialogues et interventions d'autres personnages ponctuent les phases de jeu et ajoutent une trame scénaristique à votre progression. Dans ce cas, les deux bords de l'écran sont mis à profit.


Les fonds (animés s’il vous plaît !) en 3D isométrique sont so(m)bres et raccords avec chaque stage. Ils proposent des animations tout à fait travaillées et utiles à la dynamique et le réalisme des fonds.

Votre vaisseau, quant à lui, ressemble fortement à l’avant d’un bobsleigh, sans grande personnalité ni agressivité dans ses lignes. Il fait fortement penser à celui du jeu Hover! de Windows 95.

boss
Franchement, même les boss ont du mal à foutre les jetons tellement ils semblent peu agressifs...


les ennemis sont tous plus ou moins semblables et leur couleur dominante bleue, rouge... ne fait qu'aggraver le sentiment de déjà vu de l’un à l’autre.

l’interface n’est globalement pas très claire : la zone de jeu est très étroite et voulue comme verticale avec plus d’espace vide autour que d’espace utile, comme souvent pour ce style de jeu… Dommage, on se sent un peu perdu.

maman
Non sa mère n'est pas de la taille de la statue de la liberté... (et je spoile pas, c'est au début du jeu... non mais !)

 

Happy Hardcore shooter

Les musiques mêlant rock, electro, EDM, happy hardcore et j’en passe sont vraiment sympathiques et entrainantes ! Elle sont même pour certaines ancrées dans ma tête bien après avoir terminé une session de jeu, c'est dire si elles ont une certaine personnalité. (J'ai pas non plus dit que c'était les hits de l'année 2020 hein...)

Chacun des 9 niveaux possède sa propre musique dédiée ou une variante... et c’est tout. Ce qui me chagrine le plus c'est que je n’ai pas remarqué de changement de rythmes en corrélation avec l’arrivée d’une vague de méchants extra-terrestres ou d’un boss. C’est très linéaire et au final assez basique dans le travail de l’ambiance sonore.

Les bruitages sont vraiment pas terribles et même limite assez lourdingues. Si chaque tir ennemi était associé à un bruit d’agrafeuse ou un son de flipper ce serait du pareil au même... Il y a là aussi un sentiment d'inachevé/vite fait.

 

Trophée / succès

De nombreux trophées popent à intervalle régulier lors des premières minutes de jeu (ce qui obstrue considérablement la partie basse de l’écran où se trouve votre vaisseau et pousse à l’erreur) Bon c’est pas la faute à eastasiasoft mais à Microsoft, un problème qui me fait pester quand je lis des sous-titres dans un jeu et effectue des captures d’écran dont la notification masque les textes… très pratique bravo. inspirez vous chez Switch ou PS4 SVP Microsoft.

On va pas se mentir, la liste de trophées et succès de Iro Hero est en mode galinette ! Une mode que je trouve vraiment pas terrible mais qui fera le bonheur des chasseurs de platines à bas coût. En effet il ne vous faudra pas plus de 30 minutes en ayant un niveau correct pour décrocher le Platine ou le 1000G. Le challenge de ce côté là est donc tout autre et ne vous poussera pas forcément à continuer le jeu une fois le graal obtenu. Dommage car avec ses 9 niveaux relativement longs il y a de quoi faire !

galinette
Mon premier 1000/1000 ça se fête !... ou pas

 

Conclusion Hero

Iro Hero est un jeu de shoot qui a de bonnes qualités et quelques idées bien sympathiques. Il ravira certainement les amateurs de challenge... et de jeux de rythmes… ;)

Toutefois sa réalisation fait un peu bâclée, on sent le jeu qui manque de moyens pour s’offrir des graphismes plus travaillés et une scénario un peu plus convaincant (il n'est pas si mauvais je vous rassure).

Ce n’est quoi qu’il arrive pas un mauvais jeu, et pour le prix demandé il vous offrira de nombreux moments intenses de bullet hell et également un beau trophée platine / 1000G. Attention en revanche aux débutants qui pourraient vite se sentir asphyxiés par la difficulté immédiate du titre.

 

Verdict :

Les +

  • Graphismes pixel corrects
  • Musiques entrainantes
  • Des bonnes idées de gameplay/puzzle
  • Du challenge
  • Nombreux niveaux
  • Bonne durée de vie
  • Scénario qui bien que simple a le mérite d'exister
  • Les textes sont en VF !

Les -

  • Le mélange dessin/pixel art
  • Ça manque de couleurs !
  • Manque de variété de vaisseaux
  • Powerups au compte goutte
  • Tir phasé difficile à prendre en main
  • On se sent vraiment à l'étroit !
  • Sensation d'inachevé

On aurait aimé :

Le fil rouge sur le rouge, bleu sur bleu..., Davantage d'espace... vraiment !

Dans le même genre :

Ikaruga, Habroxia, Fast Striker, Aero Fighters, Dodonpachi, et on en passe !

Graphismes :
Un design pixel art pour le jeu secondé par un aspect Comics/BD/Manga pour la partie scénario. ça ne m'a pas bouleversé je pense qu'il y a moyen de faire plus aboutit
6/10
Musique et sons :
Les musiques sont sympathiques mais le travail de l'ambiance sonore manque également d'un peu de finish
7/10
Gameplay :
Le gameplay est direct et accessible, l'aspect puzzle, changement de phases, correspondance de couleurs ajoute son grain de sel pour rendre le jeu plus compliqué... mais est-ce un mal ?
7/10
Scénario et histoire :
Le scénario est un peu tiré par les cheveux et relativement simpliste. Il est bien évidement là pour enrober le tout et tenter de scénariser ce qui n'en a pas forcément besoin.
6/10
Durée de vie :
Une bonne durée de vie, grâce à sa difficulté corsée. Du challenge et de la difficulté. Par contre c'est clairement une galinette (easy platine, fast 1000G)
7/10
Rapport qualité / prix :
Pour 6€ t'as plus rien ma bonne dame, le prix/service rendu est pour moi tout à fait correct, surtout si vous êtes fans aguerris de Shmups et que les graphismes sont secondaires pour vous.
7/10
Coup de coeur :
Pour être honnête, je n'ai pas ressenti le coup de coeur que j'avais pris en pleine face avec Fast Striker. Iro Hero a le mérite de proposer du contenu intéressant côté challenge et idées ainsi que des musiques plutôt bonnes ! Une jeu qui passerait très certainement "crème" sur PS Vita ou Switch, un peu moins sur grand écran.
5/10
Total : 6.4/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Eastasiasoft qui nous a fourni une copie de review du jeu

Facebook Twitter Google Plus email

2 Commentaires

Oli
le 01 février 2020 à 11h08
OK ! Donc tu n'as pas été conquis. Un petit petit shoot'em up en somme. Techniquement ça n'envoie pas du lourd... Mais je sais pas... Il me tente quand même. S'il sort en physique, je craquerai.
Oli
le 01 février 2020 à 11h10
Au fait ! Iro signifie "couleur" en japonais. Voilà c'était juste une précision. Un clin d’œil aux shoot'em up japonais je pense - et IKARUGA comme tu l'as précisé.

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...