Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] SpaceJacked - Xbox One - De l’Alien au Dîner !

Image de couverture de [Test] SpaceJacked - Xbox One - De l’Alien au Dîner !
Consultez directement le verdict

Un vaisseau spatial en hyperespace, de l’action, des extra-terrestres, du Shoot, du Tower Defense … Rien que ça me direz-vous ?!
Incarnons Dave Paprovsky, le meilleur technicien du système. Embarquement immédiat !

 

Fiche technique :

  • Genre : Tower Defense / Action / Stratégie en temps réel
  • Développeur : Rotten Mage
  • Editeur : Ratalaika Games
  • Plateformes : Xbox One - Switch (Sorti précédemment sur PS4 - PSVita - Steam)
  • Testé sur : Xbox One S
  • Prix : 9,99 €
  • Version : 1.0.0.0
  • Taille : 209 Mo
  • Date de sortie : 12 juin 2020
  • Disponibilité : Dématérialisé

 

SpaceJacked est un jeu de Shoot / Tower Defense alliant vitesse, action et stratégie.

Nous évoluerons et protégerons notre vaisseau contre des attaques aliens à travers plusieurs salles d’un même vaisseau pouvant être attaquées simultanément.

Le studio Rotten Mage ose le difficile pari de marier plusieurs style de jeu.
En tant que néophyte du genre, découvrons ensemble ce qu'il en est.

 

Au Menu :

Ecran principal, du classique : Start Game, Options, Crédits

La partie Options nous permettra quelques petits réglages : Audio (Volume des effets spéciaux et de la musique), Controls (permettant le mappage des 4 touches d’action), Language (Anglais,Allemand,Russe,Espagnol).

menu

 

Start Game

nous laisse découvrir que nous allons devoir passer par la case “Tutorial”, mais surtout la présence de plusieurs modes de jeu présents mais verrouillés pour l’instant (Story, Endless et Challenge).

C’est parti pour le Tuto dans lequel nous découvrons Dave ainsi que son formateur et Capitaine Scott.

Le principe est assez simple, 4 salles dont 3 à défendre.

headquarters
Le Headquarters et le plan du vaisseau (salle des Machines,Labo. Robotique,Aile Médicale)

 

Les salles sont équipées d’emplacements pour construire l’une des trois tourelles disponibles :

  • Verte pour la mitrailleuse, faible dégâts avec grosse cadence
  • Rouge pour la tourelle laser, gros dégâts mais rechargement lent
  • Bleue pour la tourelle de stase, permettant d’affaiblir et ralentir les aliens.

 

construction rapide
Menu de construction rapide.

 

Chaque tourelle nécessite du métal pour sa construction, précieuse ressource que vous pourrez récupérer en tuant les ennemies où lors de sorties spatiale.
Vous avez la possibilité de vendre une tourelle (et ainsi récupérer du métal) ou bien d’Upgrader celle-çi.

Nous disposons également d’un Gun avec un jauge de surchauffe réduisant sa cadence et nous avons la faculté de pouvoir switcher du sol au plafond (Pas de saut ici, non ce n’est pas Mario Bros sur Atari 2600) afin de se déplacer rapidement entre les différentes plateformes.

talk

 

Notons la présence d’un téléporteur (au centre de l’écran) permettant le voyage instantané vers une des autres salles du vaisseau, ainsi que d’un ordinateur central qu'il faudra protéger et réparer quoi qu'il arrive sous peine de Game Over !!!

 

Les aliens arriveront par vagues grâce à leurs satanés portails de téléportation.

 

 

Formation terminée : MODE HISTOIRE

Deux niveau de difficultés s’offrent à nous : Original Badass Mode et Planner Mode.
Je vais m’empresser de choisir ce dernier vu mon niveau avec les Tower Defense.

style de jeu

 

C’est parti, nous allons donc devoir protéger notre vaisseau des nombreuses attaques d’Aliens assoiffés de destruction, en améliorant notre défense jour après jour.
Oui, vous avez bien compris, nous conservons les tourelles/améliorations/dégâts après chaques séries de vagues.

Un message d’alerte clignotant indiquera dans quelle(s) salle(s) se prépare l’arrivée imminente des envahisseurs.

A ce moment un Timer commencera, vous avez alors quelques secondes pour vous diriger dans la bonne salle (une seule au début) et préparer les festivités.

Dès la fin du décompte, des portails de téléportation apparaîtront et ... EN AVAAANT pour l’envahissement massif des Aliens qui disposeront chacun d’une jauge de vie et qui auront pour seul but de détruire notre ordinateur central.

strategie
Stratégie payante ? En cas d'échec, vous pourrez recommencer la journée entière.

 

Chaque journée sera composée de plusieurs vagues et à la fin de certaines d’entre elles, nous pourrons voir un boss “sac à pv” faire son apparition, avec dans son corps l’un de nos compagnons de voyage capturés.

délivrer un compagnon
Premier compagnon à délivrer de cet Alien.

 

Une fois le boss éliminé et nos compagnons sauvés, nous pourrons bénéficier contre du métal de boost(s) supplémentaire(s) ou encore d’avoir la possibilité de reprogrammer nos tourelles afin d’améliorer notre défense.

upgrade, reprogram
Améliorations déblocables auprès de nos compagnons libérés/délivrés (... Je ... sors).

 

Et enfin, pour clôturer chaque belle fin de journée, une sortie spatiale sera autorisée afin de récupérer un maximum de métal. Cette sortie sera intelligemment intégrée par le studio Rotten Mage via “METALLIUS”, un petit jeu de shoot spatial horizontal (Gradius-Like).

metallius
“Metallius”

 

Côté technique, monsieur le technicien ?

La prise en main est simple et quasi immédiate, avec très peu de boutons, seul le “Flip” (remplaçant le saut) nécessitera une toute petite adaptation pour les déplacements.
Notre héro répond parfaitement et les commandes sont configurables si les attributions par défaut ne conviennent pas.

controles
Configuration des contrôles par défaut.

 

Le jeu est rapide, fun et tactique à la fois; gardez donc bien à l’esprit que pour réussir, le plus important n’est pas de remplir toutes les cases constructibles le plus rapidement possible, mais surtout de bien positionner la bonne tourelle au bon endroit pour ensuite l’upgrader et la rendre plus efficace.

Plusieurs modes de jeu se débloqueront tout au long de l’aventure, tous avec des caractéristiques précises : 

Le mode “Endless”

permettra d’enchainer les vagues indéfiniment et laissera également le choix de jouer à bord de deux vaisseaux totalement différents dans leur conception.

Le deuxième, celui du Capitaine Revy, diffère sur le fait qu’il dispose d’un seul ordinateur à défendre dans le H.Q. (au lieu d’un par salle comme sur le vaisseau du Capitaine Scott).

Les déplacements se feront ici avec un scrolling horizontal pour la salle du bas, qui permettent d'accéder aux trois autres salles sur le pont supérieur. Et pour corser le tout, toutes les salles communiquent entre elles par des grands couloirs menant directement à l’ordinateur.

revys ship
Revy’s Ship

 

Le mode “Challenge”

avec ses 20 niveaux, permettra de jouer avec un handicap imposé, comme de finir une partie sans blaster.

challenges
Liste des 20 Challenges à débloquer via le mode Story.

 

Concernant la variété, elle est au rendez-vous, et ce n’est pas évident quand le jeu est construit sur aussi peu de salles. Elles sont similaires dans leur conception, avec quelques petites variantes comme la positions des plates-formes, de l’ordinateur et les couleurs des pièces.
Cependant cet ensemble de petits détails permet de facilement différencier les salles et change complètement la disposition idéale des différentes tourelles. Un point extrêmement bien pensé.

Les ennemies sont nombreux et variés, disposant tous d’une particularité différente (marcher aux murs et aux plafonds, rapide et sauteur, tirant des projectiles, grosse barre de vie, …).

En cherchant bien nous pourrons remarquer quelques inspirations concernant le design de certains ennemis (Le Cyclope impitoyable du premier opus MegaMan), surement des souvenirs d’enfance marqués au fer rouge chez la Team Rotten Mage.

cyclope
Ce que je peux détester ce Cyclope grrrrr !!!

 

SpaceJacked est fluide et beau ! Principalement grâce aux talents du studio qui maîtrise également l’alliance délicate des pixels et du détail, tout en intégrant des petites animations lors des courts temps de chargement.

 

Bande sonore

Nous voilà (re)plongé dans la musicalité des machines des années fin 80 / début 90.
Tout ce qu’il faut pour se lancer dans cette aventure dans un rythme soutenu et intense.

Les effets sonores, nombreux, sont aux rendez-vous. Les dialogues textuels sont eux associés au son caractéristique des caractères s’affichant rapidement les uns après les autres.

Même si répétitif, nous obtenons un ensemble correct en raccord avec le jeu.

 

Jouer à plusieurs ?

Malheureusement, pas de mode Multi / Coop, dommage ! Cette option aurait pu apporter un fun supplémentaire pour gérer avec coordination les attaques de plusieurs salles simultanées.

La seule notion de “On-Line” sera un Leaderboards, uniquement dans le mode ENDLESS, pour les deux vaisseaux disponibles.

leaderboards
Leaderboards Revy’s Ship

 

Durée de vie, difficulté, succès

Un point difficilement évaluable : Sa durée de vie, qui à mon avis dispose d’une difficulté trop haute même en mode “Planner” (Facile). Les combats se compliquent rapidement dès que plusieurs salles sont à gérer simultanément.

Les joueurs cibles devront avoir un profil teigneux, capables de réagir au 1/4 de tour et être habitués du genre.

Le mode “Original Badass” ne sera pas vraiment plus difficile, si ce n’est un Timer beaucoup plus court entre les vagues pour préparer nos défenses.

Les 1000G ainsi que les modes Endless et Challenges seront réalisables que pour les plus chevronnés d’entre vous.

 

SpaceBilan

SpaceJacked est un bon jeu, rempli de qualités : Fun, rapide, fluide, tactique, Gameplay, Level Design, plusieurs modes de jeu.

En contrepartie, sa difficulté pour les novices du genre dont je fais parti, devient malheureusement son défaut par son manque d’accessibilité. C’est principalement ce point là qui m’empêche de lui donner une meilleure note.

Je recommanderai ce jeu principalement aux habitués du genre “Shoot / Defense Tower” ainsi qu’aux “Hardcore-Gamers” capables de réagir très vite à toutes les situations.

 

Verdict :

Les +

  • Jouabilité
  • Graphisme
  • Évolution des défenses
  • Plusieurs modes de jeu
  • Mix Shoot / Defense Tower

Les -

  • Difficulté pour les novices du genre
  • Pas de mode Coop/Multi
  • Musique répétitive

On aurait aimé :

Un mode Coop/Multi pour compenser la difficulté rencontrée.

Dans le même genre :

Plants vs. Zombies, SteamWorld Heist, Vikings Invasion 2 Tower Defense, ...et tant d'autres

Graphismes / fluidité / animations :
7/10
Musiques / effets sonores :
6/10
Gameplay :
8/10
Scénario / Histoire :
6/10
Durée de vie / difficulté :
5/10
Rapport qualité / prix :
6/10
Coup de coeur :
5/10
Total : 6.1/10

 

Nous remercions Ratalaika Games qui nous a fourni une copie de review du jeu


Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] CrossCode sur Switch, le CrossWorld vous attend!Switch

[Test] CrossCode sur Switch, le CrossWorld vous attend!

CrossCode est un RPG Action developpé par le studio indépendant allemand Radical Fish Games et publié par Deck13. Le développement du jeu a commencé en 2012 et a été financé sur Indiegogo en 2015. S'en est suivi une bêta en early access jusque sa sortie sur PC et Mac en septembre 2018. Presque 2 ans plus tard, c'est sur Switch, PS4 et Xbox One que sortira le 9 juillet prochain ce jeu plébiscité tant par les joueurs que par la critique.
Lire la suite...