Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Stranded Sails sur PS4, en route pour l'île de la plantation

Image de couverture de [Test] Stranded Sails sur PS4, en route pour l'île de la plantation

Stranded sails est un jeu d’aventure en 3D mêlant agriculture, exploration et quêtes ! Après un naufrage avec votre équipage sur un archipel mystérieux il vous faudra relever de nombreux défis pour pouvoir vous en évader.

 

Fiche technique :

  • Genre : Jeu de rôle, aventure, gestion
  • Développeur : Lemonbomb
  • Editeur : Merge Games
  • Distributeur : Just For Games
  • Plateformes : PS4, Xbox, Switch, PC
  • Testé sur : PS4
  • Prix : 29,99 € / 34,99 € (Switch)
  • Version : 1.0.0
  • Taile : 593 Mo
  • Date de sortie : 8 novembre 2019
  • Disponibilité : Edition physique et Dématérialisé

 

Ce n’est pas un début d’histoire comme les autres. Vous incarnez celui ou celle qui fera office de personnage principal tout le long de cette aventure. Non pas un guerrier ou un héros charismatique et puissant, simplement un jeune garçon ou bien une jeune fille.

Après avoir choisi votre apparence, saisissez un prénom et.... aucune autre personnalisation n’est proposée (pas de vêtements, cheveux, style, etc). C’est donc un départ immédiat pour l’univers de Stranded Sails !

choix
Et c'est juste son prénom...

 

Une histoire à dormir debout :

Votre nuit est tourmentée. Vous faites un rêve bien étrange dont l’issue est tragique : Dans celui-ci vous naviguez en mer tranquillement quand un perroquet fait irruption. Mauvais présage ? Oui ! S’en suit le naufrage de votre navire. C’est un peu flou dans votre tête mais enfin ce n’est qu’un rêve… le naufrage n’a pas eu lieu, n’est-ce pas ?

Le lendemain, vous vous réveillez comme si de rien n’était, prenez vos affaires et rejoignez votre père qui vous attend sur le quai avec un équipage. C’est un moment majeur dans votre vie puisqu’il décide de tout plaquer et prendre un nouveau départ. Direction les îles du nord … en bateau !

dans la ville
Je pense que c'est suffisamment clair, il faut aller parler à votre père... le Capitaine Charles

 

Malheureusement un sentiment de déjà vu s’empare rapidement de vous. Comme aperçu en rêve, un perroquet fait irruption. Et il ne vient pas seul : une grosse tempête vous frappe et la suite vous la connaissez déjà : le navire fait naufrage... sur la plage d’une d’îles mystérieuses dont vous ne pouvez partir. Votre équipage est dispersé aux quatres coins de ce qui s'avère être un archipel.

tete dans le sable
C'est ce qui s'appelle se retrouver le bec dans l...e sable

 

Lost, les disparus

Vous êtes le nouveau Robinson Crusoé : c’est vous qui prenez les reines. Il vous faut établir rapidement un campement. il faut également rassembler les membres d’équipage dispersés ou perdus. Pour ce faire, l'exploration des îles aux alentours sera une de vos priorités.

Si tout cela était si simple… de nombreux défis devront être relevés, de nombreux endroits explorés et ennemis terrassés pour pouvoir enfin quitter cet endroit maudit !

Pour l’instant, un besoin plus terre à terre se fait ressentir. Il faut nourrir l’équipage, trouver des vivres, et commencer à mettre en place un système d’agriculture afin de constituer un approvisionnement constant en ressource…

agriculture
Tout est prêt et délimité, "yapluka" faire pousser !

 

Un aspect survie central

Tout ce qui va tourner autour de la nourriture, la gestion de l’énergie, et le bonheur des différents PNJ sont des éléments clés de Stranded Sails.

Contrairement à un Zelda ou d'autres jeux d’aventure où votre "vie" est représentée par des coeurs qui ne décroissent qu'en étant blessé, ici c'est le temps et l'énergie qui comptent. Tout comme dans la réalité, il est nécessaire de planifier vos sorties, s’occuper de vos récoltes, dormir, se reposer etc. Vous n’êtes pas une machine de guerre.

cuisine
Tout est à construire, de presque A à Z. Par contre pas un seul IKEA à l'horizon...

L’énergie c’est votre maillon faible : si vous marchez, vous dépensez de l’énergie, si vous courrez, plantez, hachez, récoltez, arrosez, construisez... vous dépensez de l’énergie. Pire, si vous faites des heures sup’ de nuit, celle-ci s'évanouit encore plus rapidement.. Enfin si vous ne faites rien vous dépensez là aussi une petite fraction d’énergie.

Pour faire face à cela une seule solution : il faut manger, dormir, se reposer. Et pour bien manger ce sont vos talents de cuistot qui seront mis à l’épreuve !

nuit
La nuit et le coucher de soleil sont joliement représentés
(Ne dirait-on pas que l'on est éclairé par les néon de Tokyo By Night ?)

 

Des personnages… à cuisiner :

Les personnages de Stranded sails ont tous un rôle utile dans l’avancée des quêtes qui se présenteront à vous.

Lorsque vous préparez un ragoût chaque personnage dispose d’un ou plusieurs aliments préférés. Si vous lui servez celui-ci, il vous remerciera. En effet, plus les membres d’équipages sont heureux et bien nourris plus ils sont volontaires pour vous donner des objets utiles ou augmenter leur rendement :

Pelle pour faire des trous, hache pour couper des arbres, épée pour tuer des ennemis… A vous de vous faire ami avec chaque corps de métier grâce à leurs péchés mignons.

En faisant plaisir à tout ce beau monde et en découvrant de nouvelles recettes, vous obtiendrez également le déblocage de nouvelles terres cultivables, permettant d’ajouter de la variété dans vos ressources : Une sorte de cercle vertueux en somme.

recettes recompenses
Oh un petit cadeau, c'est pour moi ???

 

L’aventure de Stranded Sails fait la part belle aux dialogues en tout genres (ou plutôt monologues, vu que vous ne parlez jamais). Quand vous trouvez des membres d’équipages il vous font signe de la main. De courtes discussions se mettent en place et tout se passe de manière automatique, pas de choix de réponses… votre perso ne parle jamais, il ne fait qu'acquiescer.

oui non
Tu m'as pris pour un BlaBlaCar ? Bon ok de toute façon j'ai pas le choix...

 

Gameplay :

Le gameplay est des plus simples. Votre première capacité c’est la balade, la fouille et la grimpette. Vous allez découvrir de nombreux paysages et recoins dans les îles qui vous entourent. Les forêts contiennent des variétés d’arbres différents, il y aura des chemins à ouvrir, des cours d’eau à traverser et des grottes à visiter.

voguer
On peut même voguer...

 

La notion de craft est elle aussi innée et simple puisqu’elle ne concerne que la transformation de ressources sans qu’il y ait nécessité de trouver comment faire, tout est prédéfini, il suffit d’avoir le ou les éléments nécessaires à disposition.

fondations
Les fondations sont déjà prêtes...

 

La création de recettes culinaires est plus travaillée : réunir et choisir les ingrédient qui permettent de préparer un plat / recette particulier. De nombreux ingrédients sont à trouver et les recettes à découvrir et réaliser sont également très nomreuses.

faim
Il faut combiner les bons aliments pour créer chaque nouvelle recette. ça peut être (très) long

 

En ce qui concerne la partie “farm”, toutes les surfaces qui sont cultivables ou avec lesquelles vous pouvez interagir sont surplombées d’un point blanc quand vous les approchez. D’autres objets disposent du même comportement et sont parfois même en surbrillance y compris quand vous êtes au loin. Un point signale donc l’endroit précis d'interaction : coffres ou creuser au sol, récolter, planter, pêcher et couper des arbres.

 

Les interactions ne s’arrêtent pas là. Il est possible de construire des cabanes pour les membres de l’équipage mais aussi des ponts, positionner des échelles et des cordes d’escalade.

Pour le faire, il faut simplement disposer de tous les éléments nécessaires. Le choix est limité voire secondaire car tous les emplacements sont déjà prépositionnés.

aide pont
Le jeu vous aide un peu...

 

La partie combat est abordée un peu plus tard dans l’aventure et se fait très naturellement façon hack n slash. Là aussi pas de surprise, un emplacement sous forme de pierre avec rayon lumineux désigne une mini arène où le combat aura lieu.

vilains fantomes
En garde, pirates d'eau douce !

 

Le but final de tout cela, vous l'aviez deviné, sera de rechercher des trésors et farmer un max pour reconstruire un bateau et enfin s’enfuir.

 

Graphismes :

Par ses choix graphiques, Stranded Sails fait davantage penser à un jeu tablette qu’un jeu console. Ce n’est pas péjoratif que de dire cela, simple constat de notre part.

Le style 3D low poly et cartoon fonctionne et se défini par des formes géométriques et des aplats de couleurs simples, des ombres franches… il y a volontairement très peu d’effets graphiques.

le jeu est toutefois très beau et très fluide, tout est bien fait malgré l’apparente simplicité. Ces îles forment un joli monde “ouvert” avec la présence un cycle jour nuit et une bonne gestion des lumières.

Concernant les interfaces elles sont toutes très claires et des rappels des quêtes sont notés sur le coin haut droit de l’écran. Ex : constructions, explorer, récupérer des objets et informations

Un cadran en haut indique le moment de la journée ainsi que l’énergie restante.

graphismes
Les décors et endroits à visiter sont variés

 

Les petits détails qui font tout :

On remarque que pendant que nous explorons les îles voisines, le reste de l’équipage continue sa petite vie au campement : leurs maisons évoluent, elle deviennent plus grande, plus belle et à l’image de leurs occupants. Il y aussi des tables, des banc et couverts, plusieurs feux de camps, des planches posées au sol pour mieux circuler ainsi que des rambardes sur les bords et des accès rapide. On a trouvé intéressant qu’il n’y ait pas besoin de toujours tout superviser ou faire et que les choses puissent avancer sans notre intervention.

navire
N'est-il pas beau notre navire ?

 

Musique et effets sonores :

La musique de fond est très très répétitive, un peu comme une musique ascenseur, c’est toujours la même qui se répète sans cesse. Heureusement, elle est relativement agréable mais bon à la longue...

Lors des combats ou d'évènements particuliers elle s’adapte et change pour notre plus grand plaisir.

Les effets sonores s’adaptent au contexte mais sont eux aussi très répétitifs (surtout quand on teste les recettes ou que l’on farm).

 

Conclusion :

Stranded Sails et un jeu extrêmement mignon et sympathique : une histoire attachante qui nous a beaucoup plu.

Ce jeu se veut accessible à toute la famille avec des graphismes hauts en couleurs et un système de farm efficace, mais un poil long et répétitif (forcément c'est le style de jeu qui veut ça).

On remarquera également que Stranded Sails est souvent très directif, la suite des événements est tout le temps suggérée ou imposé, les emplacements sont pré établis. Cela peut d'un côté plaire aux débutants qui se trouveront accompagnés dans la progression, et de l'autre frustrer les aficionados qui voudraient un peu plus de latitude dans leurs choix.

Pour nous il ne manque qu'un peu de liberté d’action et surtout de possibilité d’améliorations de sa propre endurance pour rendre l'aventure plus agréable.

 

Verdict :

Les +

  • L’histoire
  • Accessibilité à tous
  • Le petit clin d’œil à Bob L’éponge
  • Exploration des îles avec chacune un thème différent
  • En Français !

Les -

  • L’action est très lente
  • Devoir deviner les recettes (c’est sympas au début mais après c’est long)
  • On ne peut pas améliorer la barre d’énergie qui descend très vite
  • La nuit semble durer une éternité

On aurait aimé :

avoir le choix de l’aménagement de l’île

Dans le même genre :

Farmville, Hayday, Tous les jeux du genre sur tablette

Graphismes :
Mignons et style dessins animés, bien faits et travaillés malgré la simplicité du rendu.
8/10
Musique et sons :
Musiques de fond un peu répétitives mais ce n’est pas hyper dérangeant vu le style de jeu. Les effets également.
6/10
Gameplay :
Bonne prise en main pour les parties exploration, construction ainsi que la partie combat. 3 mécaniques de jeu complémentaires.
7/10
Scénario et histoire :
Captivante et cohérente jusqu’à la fin, beaucoup de dialo… monologues.
8/10
Durée de vie :
Une bonne durée de vie que l'on peut segmenter sur de nombreuses petites, moyennes ou grosses sessions.
8/10
Rapport qualité / prix :
Cher pour un jeu dont on trouve l'équivalent sur tablettes.
6/10
Coup de coeur :
On a beaucoup apprécié stranded Sails mais jouer à ce style de jeu sur PS4 nous a semblé moins adapté.
7/10
Total : 7.1/10

 

N'hésitez pas à commenter et nous dire ce que vous avez pensé du test et du jeu !

Nous remercions Just For Games qui nous a fourni une clé de review du jeu


Si vous désirez vous procurer le jeu et nous soutenir, il est disponible chez Amazon :

Facebook Twitter Google Plus email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Disgaea 4 Complete + sur Switch, un jeu au bon goût de sardine mec !Switch

[Test] Disgaea 4 Complete + sur Switch, un jeu au bon goût de sardine mec !

Trop cool mec! Après nous avoir sorti les versions complete + de Disgaea 1 et 5, Nippon Ichi Software qui se moque complètement de l'ordre logique nous propose maintenant le 4e opus de la licence version all inclusive. Considéré par beaucoup comme le meilleur épisode de la saga, Disgaea 4 est à l'origine sorti en 2011 sur PS3 et c'est avec grand plaisir que je me suis livré à ce test en dégustant de délicieuses sardines mec.
Lire la suite...