Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Banner of the Maid sur Switch, aux armes, citoyens!

Image de couverture de [Test] Banner of the Maid sur Switch, aux armes, citoyens!
Consultez directement le verdict

Banner of the Maid est un RPG Tactique développé par Azure Flame Studio et édité par CE Asia. Sorti le 28 mai 2019 sur PC, la version console débarque sur les stores (pas de version physique pour le moment) Nintendo, Sony et Microsoft ce 12 juillet. Aux armes, citoyens!

 

Fiche technique :

  • Genre : RPG Tactique
  • Développeur : Azure Flame Studio
  • Editeur : CE Asia
  • Langues : Anglais, chinois
  • Plateformes : Switch, PS4, Xbox One
  • Testé sur : Switch
  • Prix : 16,99 €
  • Version : 1.0.0
  • Taille : 2,4 GB
  • Date de sortie : 12 août 2020
  • Disponibilité : Dématérialisé

 

Note : le jeu ne permettant pas les captures photos ou vidéos, j'ai utilisé les screenshots de la page du soft sur le Nintendo eshop.

 

Dans la famille Bonaparte, je voudrais… la soeur!

L'histoire de Banner of the Maid se déroule dans une Révolution française alternative dans laquelle le Comte de Mirabeau a réussi à convaincre Louis XVI de ne pas s'enfuir et de faire passer le pays à un régime de type monarchie constitutionnelle. Du coup, lui et Marie-Antoinette ont pu conserver leur tête sur les épaules!

On incarne donc Pauline Bonaparte, soeur cadette du fameux Napoléon. La jeune femme, fraîchement diplômée de l'Ecole Militaire, se voit envoyée au front pour diriger des troupes. Très douée dans le domaine de la stratégie, elle n'a pas pour autant l'assurance de son illustre frère. Son but est de remporter la victoire tout en subissant le minimum de pertes humaines, ce qui la conduit parfois à hésiter dans ses choix, dans des moments où il faut se décider rapidement. Elle devra donc acquérir de l'expérience et de l'assurance pour mener à bien ses missions tout en gagnant la confiance de ses troupes.

La jeune Pauline peut inspirer le courage à ses troupes

 

Le mot "maid" du titre n'est pas utilisé dans le titre dans le sens le plus commun, à savoir la soubrette, mais plutôt dans le sens vierge, pucelle. En effet, the banner of the maid dont il est question est la bannière de la Pucelle d'Orléans, Jeanne d'Arc.

 

Final Revolution Tactics

Banner of the Maid est donc un RPG Tactique, mais il comprend également une partie Visual Novel.

Les combats se déroulent sur des maps en 3D isométrique, dans un style proche d'un Final Fantasy Tactics. On déplace nos personnages d'un nombre de cases défini par sa classe (fusiller, cavalier, cavalier, artilleur…), on attaque quand on le peut, puis c'est au tour de l'ennemi, et ainsi de suite.

A l'attaque, Monsieur Leclerc!

 

Le système est assez classique, avec des classes qui ont l'avantage sur d'autres, certaines qui peuvent se déplacer plus loin que d'autres etc… Mais il faudra aussi prendre en comptes d'autres éléments :

  • Le terrain : les cibles à une certaine hauteur ne pourront pas êtres atteintes par toutes nos unités, les unités cachées dans les hautes herbes sont moins faciles à atteindre, etc…

  • Le climat : la pluie rend les déplacements plus difficiles et donc les unités ont moins de chances d'esquiver les attaques…

  • Certains éléments du décor peuvent être détruits pour ouvrir de nouveaux passages, etc…

Sur certaines maps, on trouvera des feux de camp. Positionner une unité à côté permettra de l'allumer, puis, à chaque tour, toutes les unités autour récupèrent des HP. Cependant, si la pluie tombe, le feu s'éteint et on ne peut donc plus compter dessus pour soigner ses combattants.

Chaque attaque lancera une animation (comme dans Langrisser ou Wargroove par exemple), désactivable à tout moment d'une simple pression sur "-". Au début de certains combats, on aura le choix entre des cartes "chances" qui nous permettront d'obtenir un bonus (capacité de déplacement augmentée, récupération de HP à la fin de chaque tour, etc…).

Chargeeeeeezz!

 

Les combats sont relativement exigeants, notamment ceux ayant pour objectif d'être terminés en un nombre limité de tours. Il n'est pas toujours simple de mettre en place une stratégie dans ces conditions, mais plus gênant encore, l'IA reçoit régulièrement des renforts. Ainsi, on pense parfois remplir l'objectif mais 3 ou 4 ennemis supplémentaires s'ajoutent et c'est raté! Plutôt frustrant quand ça arrive!

Pourrons nous reprendre le fort aux Anglais?

 

Quant à la partie VN, elle nous permettra de croiser nombre de personnages historiques (Robespierre, Desaix, Joséphine de Beauharnais…) tous ou presque (désolé Mirabeau) dans des versions comment dire… physiquement très avantagées! C'est également la partie qui nous permettra de gérer le système de factions du jeu. L'échiquier politique post Révolution nous permettra de fréquenter 5 factions différentes : 

  • La faction Malmaison de Joséphine de Beauharnais

  • Les Jacobins de Robespierre et Napoléon

  • Les royalistes au service de Louis XVI et Marie-Antoinette

  • Les Feuillants du marquis de la Fayette

  • Et enfin les citoyens parisiens

Certains choix de dialogue auront pour effet d'augmenter notre réputation auprès de telle ou telle faction, mais c'est surtout en effectuant des quêtes annexes à leur service que cela aura réellement de l'effet. D'ailleurs, les quêtes annexes s'avèreront très utiles puisqu'elles permettront d'augmenter le niveau de nos personnages et de récolter des fonds pour acheter notamment armes, items, etc…

 

Requiem pour un RPG

La réalisation du titre est soignée. Le charadesign est superbe ainsi que les décors dans la partie VN. L'OST, aux sonorités de musique classique, valses, etc… accompagne bien cette ambiance feutrée de la bourgeoisie d'époque. Le jeu est intégralement traduit en anglais mais conserve des termes en français comme École Militaire, Armée d'Italie, etc… D'ailleurs, quand on remporte une bataille, on a droit aux premières notes de la Marseillaise avec écrit en gros : "LA VICTOIRE EST À NOUS". Si l'on ajoute à tout ça le fait que les quelques dialogues doublés le sont en chinois, ça donne un mélange assez drôle et ça change de ce qu'on a l'habitude de voir. 

On peut acquérir de nouvelles compétences à l'Ecole Militaire

 

Quant à la partie combat, elle est réalisée en pixel-art vraiment agréable à voir, cela m'a vraiment rappelé les RPG de l'époque PS1. C'est détaillé, coloré et bien animé.

Préférez néanmoins y jouer en mode portable, en mode docké le jeu s'avère peu lisible. J'ai parfois galéré pour sélectionner le personnage que je voulais, où la case sur laquelle je voulais le déplacer. Heureusement que tant qu'on a pas validé, on peut revenir à la position d'origine. On notera également l'absence de rotation de la zone de combat, ainsi que des fonctions de zoom et d'éloignement, des fonctions fort utiles dans ce style de jeu.

 

Banner of the Conclusion

Fan de RPG Tactique, j'ai beaucoup apprécié Banner of the Maid, notamment pour sa réalisation et son côté "à l'ancienne". Malgré certains passages frustrants, la trentaine de chapitres que compte le jeu s'articulent autour du scénario intéressant d'une Révolution Française alternative, période que l'on voit peu dans les jeux vidéo (Assassin's Creed Unity). Je trouve toujours très intéressant cette vision asiatique de l'Europe des temps modernes, de la noblesse, la bourgeoisie, etc… C'est donc un RPG Tactique très classique mais qui à la fois sort de l'ordinaire, car développé par un studio chinois et autour de l'histoire (alternative) de France.

 

 

Verdict :

Les +

  • Scénario original
  • Gameplay classique mais efficace
  • Réalisation soignée et DA superbe

Les -

  • Manque d'ergonomie dans la partie combat
  • Peu lisible en mode docké

On aurait aimé :

que les DLC Miss Elisa's journal et The Oriental Pirate soient compris avec le jeu dans une "Definitive Edition" ^^

Dans le même genre :

Final Fantasy Tactics, Langrisser, Wargroove...

Graphismes :
DA superbe dans tous les modes de jeu
8/10
Musique et sons :
OST qui colle parfaitement au thème
8/10
Gameplay :
Simple, mais efficace, si ce n'est un manque d'ergonomie dans la partie combat : pas de zoom ou de rotation de la scène, et le jeu est peu lisible sur grand écran.
6/10
Scénario et histoire :
Période historique assez peu évoquée dans les jeux vidéo et scénario original
7/10
Durée de vie :
Selon si l'on fait ou non les quêtes annexes et le nombre de fois où l'on devra refaire certaines batailles, on peut tabler sur une bonne cinquantaine d'heures. Ca peut également être mois si l'on passe les dialogues.
8/10
Rapport qualité / prix :
16,99€ pour un jeu de cette qualité, le rapport est bon!
8/10
Coup de coeur :
Olala! comme dirait Joséphine de Beauharnais en chinois! Oui, un jeu à recommandé aux aficionados de TRPG
8/10
Total : 7.6/10

 

Nous remercions CE Asia qui nous a fourni une copie de review du jeu

 

Merci pour votre lecture !

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

Facebook Twitter Google Plus email

2 Commentaires

Morgan
le 17 août 2020 à 22h00
Bonsoir je jeux n'est pas disponible sur le store européen de Nintendo savez-vous pourquoi.?
Dimitri
le 18 août 2020 à 21h53
Bonjour Morgan,
Visiblement l'éditeur rencontre un problème temporaire :
https://twitter.com/CEAsiaHK/status/1295641933293989889
Traduction "En raison d'une mise à jour du système de classification du IARC, certains jeux, dont Banner of the Maid, ne sont pas disponibles sur l'eShop de l'UE. Nous nous attaquons actuellement à cette situation pour rendre bientôt Banner of the Maid disponible"

Ajouter un commentaire

 

Ces articles pourraient vous intéresser...

Image de couverture de [Test] Fairy Tail sur Switch, le test chaud comme la braise!Switch

[Test] Fairy Tail sur Switch, le test chaud comme la braise!

Fairy Tail est l'adaptation du manga et de l'anime éponymes, développée par Gust et éditée par Koei Tecmo. Annoncé pour mars 2020, le jeu sera ensuite reporté en juin, puis une nouvelle fois pour ce 30 juillet. Faisant partie des fans qui attendaient le jeu depuis son annonce, j'ai pu le tester, voici mon avis.
Lire la suite...

Image de couverture de [Test] F1 2020 - Xbox - Plus fort, encore ?Xbox

[Test] F1 2020 - Xbox - Plus fort, encore ?

La F1 est de retour sur nos chères consoles en cette année 2020, marquée par une crise sanitaire sans précédent. Si la donne a changé dans la vie réelle, les joueurs attendent pourtant cette mouture vidéoludique avec impatience et exigence.
Lire la suite...