Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

[Test] Lost Judgment sur PS5, la relève de Yakuza?

[Test] Lost Judgment sur PS5, la relève de Yakuza?
Flèche vers le bas Consultez directement le verdict

L'agence de détectives Yagami est sur une nouvelle affaire! Après un premier épisode réussi en 2019 (2018 au Japon), le spin off de la série Yakuza revient pour un nouvel opus avec une sortie mondiale sur PlayStation 4 et 5 et Xbox One et Series.

 

Fiche technique :

  • Genre : Action, enquête
  • Développeur : Ryu ga Gotoku
  • Editeur : SEGA
  • Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais
  • Plateformes : Playstation 4 et 5, Xbone One et Series
  • Testé sur : Playstation 5
  • Prix : 59.99 €
  • Version : 1.002.000
  • Taille : 43.77 GB
  • Date de sortie : 24 septembre 2021
  • Disponibilité : Physique et Dématérialisé

 

Jugement perdu

Alors en train de résoudre une banale affaire d'escroquerie à Kamurocho, Tak reçoit un coup de fil de Sugiura. Ce dernier vient d'ouvrir une agence de détectives privés avec Tsukumo à Yokohama, dans le quartier d'Ijincho. Il souhaite faire appel à l'expérience de Tak pour une affaire sensible nécessitant d'agir avec discrétion et professionnalisme. Le planning de l'agence Yagami étant assez clairsemé pour les jours à venir, notre ami accepte de se rendre à Yokohama pour donner un coup de main à l'ancien voleur.

Sur place, Sugiura le briefe : le proviseur d'un lycée privé pense qu'il y aurait du harcèlement dans son établissement et souhaite faire intervenir des détectives privés afin de trouver les coupables et de résoudre cette affaire dans la plus grande discrétion.

Au même moment, Saori et Hoshino du cabinet d'avocats Genda sont au tribunal pour une affaire qui a fait grand bruit. Ils défendent un policier qui aurait agressé sexuellement une jeune femme dans le train, avant d'être interpellé par d'autres usagers. La scène filmée et diffusée sur Internet a fait un gros buzz. Au moment du verdict, l'accusé fait une étrange déclaration : un cadavre retrouvé quelques jours plus tôt à Ijincho serait celui d'un certain Mikoshiba, qui aurait harcelé et poussé son fils au suicide quatre ans auparavant. Celui-ci fréquentait précisément le lycée Seyrio, dans lequel Takaguchi et ses amis mènent actuellement leur enquête… Coïncidence ?

lost judgment

Accusé, quelque chose à déclarer?


Yagamise au point

Le gameplay de Lost Judgment s'avère assez proche de celui de Judgment, le précédent opus. C'est une constante du studio Ryu ga Gotoku de réutiliser des décors ou des mécaniques de gameplay des itérations antérieures, c'est en partie ce qui leur permet de sortir un nouveau jeu chaque année. Certaines phases ont été améliorées, comme par exemple les filatures ou encore les déplacements en ville qui peuvent désormais se faire à skateboard pour aller plus vite. À Ijincho cela s'avère très pratique car les routes sont généralement larges, mais dans les ruelles bondées de Kamurocho, c'est une autre histoire ! D'ailleurs, on retrouve avec plaisir à Yokohama des lieux emblématiques de Yakuza : like a Dragon comme le Survive Bar par exemple, mais on ne croisera pas la route d'Ichiban, son protagoniste.

lost judgment

On peut même Grinder sur les rampes! Qu'est ce que tu réponds à ça Tony Hawk?

 

Les enquêtes en vue à la première personne peuvent désormais bénéficier de 2 nouveaux gadgets : un amplificateur de son ainsi qu'un détecteur d'objets électroniques.

Mais la licence doit aussi sa renommée aux nombreuses quêtes secondaires et autres mini-jeux qui ont toujours été légion et cet épisode ne fait pas exception, entre les enquêtes du club des mystères du lycée ou du chien détective, ou encore le détecteur de buzz de Tsukumo, le contenu est littéralement gargantuesque ! Bien sûr, les histoires annexes sont complètement délirantes!

Niveau combat, Tak peut désormais adopter 3 styles différents :

  • La grue

  • Le tigre

  • Le serpent

Ça envoie du lourd dans les gencives, les combats contre les boss sont toujours aussi spectaculaires. Chaque style est présenté par un combat-tutoriel et peut être amélioré en débloquant des compétences avec les PA.

lost judgment

Très efficace le serpent!

 

Takatoukité

La réalisation est pour le moins soignée, c'est également une constante chez le studio. Graphiquement, c'est très beau, la modélisation des villes est vraiment exceptionnelle. Les personnages sont d'un réalisme saisissant, et pour avoir rejouer à la version PS4 de Judgment juste avant, on note que les détails se font plus précis, notamment les cheveux.

lost judgment

La nuit, Kamurocho brille de mille feux

 

Nous avons une fois de plus le choix entre les doublages en japonais ou en anglais avec un sous-titrage intégralement en français, merci Sega. Les pistes de la bande son au saxophone ainsi que les effets visuels accentuent l'effet polar noir.

La saga Yakuza nous a toujours habitué à des scénarios ponctués de multiples plots twists incroyables, parfois très tirés par les cheveux, dans un monde de gangsters extravagants. Dans Judgment, l'écriture est plus terre-à-terre et propose une expérience digne d'un très bon polar. A un scénario crédible s'ajoutent des émotions finement retransmises grâce au jeu des acteurs. C'est aussi prenant qu'une bonne série, et les thèmes abordés sont très durs (harcèlement, suicide, vengeance, pression hiérarchique, etc…) et, j'insiste là dessus, mais la qualité d'écriture rend vraiment le tout très crédible, car rien n'est surjoué, tout semble réel.

lost judgment

Bon là, ça pue..

 

L'histoire principale occupe une vingtaine d'heures, divisées en 13 chapitres comme à l'accoutumée. Bien sûr, on peut multiplier ce temps de jeu par 4 facilement si l'on s'attaque également au contenu annexe, très riche. Habituellement avec les jeux du studio, je papillonne entre la trame principale et les quêtes annexes, mais cette fois, l'histoire était si prenante que je me suis concentré dessus pour reprendre le secondaire après la fin du jeu.

 

Le début de la fin ou la porte de sortie ?

Bien que basés sur des scénarios fictifs, les différents épisodes de la saga Yakuza ont toujours fait écho, au moins en partie, aux problématiques sociétales du Japon (immigration coréenne, présence américaine,etc…). Les "familles" yakuzas qui avaient autrefois pignon sur rue, doivent désormais faire profil bas avec les nombreuses lois anti gangs promulguées ces dernières années. Ainsi, leur nombre a diminué et leurs activités ont évolué vers d'autres domaines. Ces questions ont été abordées à plusieurs reprises dans les derniers jeux de Ryo ga Gotoku. A cela s'ajoute le départ de Toshihiro Nagoshi, producteur historique de la série. Personnage haut en couleur, ayant beaucoup fréquenté le monde de la nuit à Kabukicho, le quartier chaud populaire tokyoïte dont il s'est inspiré pour Kamurocho, il était en quelque sorte l'âme de Yakuza.

lost judgment

Le nouveau visage de Ryo ga Gotoku?

 

Alors quel est l'avenir de la saga? Survivra-t-elle au départ de Nagoshi? Va-t-elle miser sur Takaguchi Yagami comme nouvelle mascotte pour remplacer l'emblématique Kiryu Kazuma? Autant de questions auxquelles j'aimerais avoir une réponse…

 

Lost Conclusion

Un nouvel excellent épisode de Judgment. Un scénario digne d'un polar, très bien écrit, un gameplay toujours aussi jouissif avec un Yagami très en forme. Les quêtes annexes sont toujours aussi farfelues pour notre plus grand plaisir. Avec ces 2 opus, je me suis vraiment attaché au duo Tak/Kaito et j'espère vraiment que cette série spin off deviendra une série à part entière avec encore quelques épisodes.

 

Verdict :

Les +

  • La qualité d'écriture du scénario
  • Entièrement traduit en français
  • Graphiquement superbe
  • Mécaniques de gameplay enrichies
  • Des jeux Master System!

Les -

  • Pour chipoter, il y a par moments une rigidité dans les déplacements qui va facilment nous faire foncer dans le mur ou dans des PNJ

On aurait aimé :

Une apparition d'Ichiban Kasuga!

Dans le même genre :

Yakuza

Graphismes :
Excellents, un régal sur PS5
9/10
Musique et sons :
OST qui amène une ambiance forte, doublages en japonais excellents
9/10
Gameplay :
Gameplay maîtrisé et varié
8/10
Scénario et histoire :
Une qualité d'écriture vraiment remarquable
10/10
Durée de vie :
Enorme comme toujours, pour ceux qui veulent faire le jeu à 100%
9/10
Rapport qualité / prix :
Proposé à 59.99, on le trouve facilement en physique à moins de 50€. On voit souvent largement moins bon pour plus cher!
10/10
Coup de coeur :
Totalement!
10/10
Total : 9.3/10

 

Nous remercions Koch Media France qui nous a fourni une copie de review du jeu

 

Merci pour votre lecture ! Coeur bleu

Vous appréciez notre travail et désirez nous soutenir ?

Offrez-nous un café !

Partager : Facebook Twitter email

0 Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour l'instant

Ajouter un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser...